background preloader

Vème REPUBLIQUE

Facebook Twitter

La crise de mai 1958. La République et le suffrage universel - La Cinquième République. - 50 ans de la Ve République à l'Assemblée nationale en images et en ligne - 28 septembre 1958, le peuple adopte la Constitution par référendum - 4 octobre 1958, la Constitution est promulguée _________________________________________________________ 13 mai : Comité de salut public à Alger.

La République et le suffrage universel - La Cinquième République

Vidéo (Internet Explorer 6 : rafraîchir la page) 1er juin : Investiture de Charles de Gaulle par l'Assemblée nationale. [Compte rendu intégral de la séance du dimanche 1er juin 1958] 29 juillet : Le Comité consultatif constitutionnel créé par la loi du 3 juin est saisi de l'avant-projet de Constitution établi par le Gouvernement du général de Gaulle. 4 septembre : Le jour anniversaire de la proclamation de la République, le général de Gaulle présente aux Français le projet de Constitution soumis au référendum. 14 septembre : Le général de Gaulle reçoit le chancelier Konrad Adenauer à Colombey-les-Deux-Églises. 28 septembre : La nouvelle Constitution est approuvée par référendum. Ces représentants sont : De Gaulle l'homme providentiel. Il y a 50 ans, la Ve République (4 octobre 1958) - Dossiers. La France depuis 1958. Mémoires de guerre de Charles de Gaulle - Les accusations de dictature. Au début du chapitre "Désunion", de Gaulle consacre de longues pages à se défendre de l'accusation de dictature, au moment de l'organisation de la consultation électorale sur l'éventualité d'une nouvelle constitution, en octobre 1945.

Mémoires de guerre de Charles de Gaulle - Les accusations de dictature

Cette insistance ne peut se comprendre que si l'on replace la rédaction de ce chapitre dans son contexte historique : ce texte est en effet achevé courant juillet 1958, après le retour de de Gaulle au pouvoir. Les réactions hostiles se multiplient dans l'opposition, et ne feront que s'amplifier en 1962 avec le projet de faire élire le président de la République au suffrage universel direct.

La dimension argumentative du projet mémoriel, qui constitue un plaidoyer pro domo autant qu'une attaque du parlementarisme, est ici nettement perceptible. Vidéo ina.fr - Les événements de mai et juin 1958 15 mai 1958 - De Gaulle se dit "prêt à assumer les pouvoirs de la République" Jean Effel - L'Express - 22 mai 1958 Mais l'autre plateau, hélas ! H. M. M. M. H. De Gaulle et la constitution de la Ve République.

De 1940 à 1969, le général de Gaulle a marqué de son empreinte l'histoire constitutionnelle française.

De Gaulle et la constitution de la Ve République

Les péripéties sont connues : création d'un « pouvoir » capable de maintenir une force combattante française dans la guerre, présidence du gouvernement provisoire, tentative de rassemblement du peuple français, solitude vigilante du Recours, présidence du cabinet ministériel, enfin, présidence de la République. Tout cela a été plusieurs fois et bien décrit. Il s'agit donc, en utilisant les travaux publiés, d'apporter une simple réflexion personnelle. Examinons tout de suite un thème qui nous paraît essentiel. Le général de Gaulle a-t-il violé les formes démocratiques de la vie politique française surtout après son retour aux responsabilités suprêmes en 1958 ? Deux reproches lui sont adressés. Le premier l'est par Jean Touchard, le général de Gaulle « supporte malaisé ment » les partis et plus précisément ceux de l'opposition. 1.

Comment dès lors concevoir cet arbitrage ? 2. 3. 1. 2. Exposition virtuelle - Les Années 68, un monde en mouvement. Esprit(s) de mai 68. Les élections présidentielles sous la Ve République - Dossiers.