Tout ce qu'il faut savoir sur le mensonge du nucleaire Tout ce qu'il faut savoir sur le mensonge du nucleaire La France qui dispose déjà d'une production d'électricité "en base" d'origine nucléaire très (trop) importante a décidé la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires de type EPR (Flamanville, Penly)... Pour le privé, les centrales nucléaires ne sont pas rentables, alors pourquoi continuer en France à maintenir une proportion aussi importante d'électricité d'origine nucléaire dans le réseau alors qu'il existe des énergies renouvelables moins couteuses à mettre en place ? Le mode de financement du parc nucléaire français (amortissement, subventions) introduit des erreurs d'appréciation du coût réel de production de l'électricité. Ainsi, il est courant d'entendre dire que le nucléaire permet de produire de l'électricité bon marché.
Fessenheim: le conseil général s’alarme du risque d’une rupture de la digue Fessenheim: le conseil général s’alarme du risque d’une rupture de la digue COLMAR – Le conseil général du Haut-Rhin a demandé mercredi à l’Autorité de sûreté du nucléaire (ASN) que soit examiné et pris en compte pour la sécurité de la centrale de Fessenheim le risque d’une rupture de la digue du Grand Canal d’Alsace, qu’il a lui-même étudié. L’étude diligentée par les ingénieurs hydrauliques du département a conclu qu’en cas de séisme, l’eau traversant la digue du Grand Canal par un phénomène d’érosion interne pourrait passer par dessus la diguette qui ceint la centrale et envahir le site jusqu’à la hauteur d’un mètre. Le souhait du département est que la digue de l’ilôt nucléaire soit rehaussée (…).
Carences graves dans la gestion de la catastrophe nucléaire au Japon LYON – L’association Criirad (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) a dénoncé jeudi à Lyon au retour d’une mission sur place les carences graves des autorités japonaises dans la gestion de la catastrophe nucléaire de Fukushima le 11 mars. Comment la gestion peut-elle être aussi déplorable, 25 ans après Tchernobyl’, s’est interrogé lors d’une conférence de presse Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et membre de l’association, qui a mené une campagne de mesures et de prélèvements au Japon courant mai. D’après lui, la population n’a pas été évacuée sur un périmètre suffisant, il n’a pas été distribué de pastilles d’iode rapidement alors qu’il faut les ingérer trois heures avant l’exposition et aucun plan de distribution n’existe à ce jour en cas de nouveaux rejets massifs, enfin, on laisse les habitants consommer des aliments contaminés, a-t-il assuré. Carences graves dans la gestion de la catastrophe nucléaire au Japon
Tradingsat.com) – La CGT a confirmé hier avoir demandé à EDF d’arrêter le réacteur n° 3 de la centrale de Paluel, en Seine-Maritime après l’apparition de fuites radioactives, rapportent jeudi Les Echos. Et si l’opérateur électrique a bien arrêté le réacteur le week-end de la Pentecôte pour effectuer une intervention, le premier syndicat d’EDF, cité par le journal, estime que "cela ne suffit pas". De son côté EDF reconnaît "une accumulation d’écart minimes", ajoutent Les Echos, tandis que Simon Huffeteau, chef de l’Autorité de sûreté nucléaire à Caen considère que "les mesures restent dans la limite du cadre d’exploitation du réacteur". L’action EDF s’inscrit en légère baisse de 0,4%, à 26 euros. Elle a "limité" hier son repli à -0,78% après avoir perdu jusqu’à 3% en séance dans la crainte d’un accident nucléaire grave. Edf : Des fuites à la centrale nucléaire de Paluel inquiètent la CGT Edf : Des fuites à la centrale nucléaire de Paluel inquiètent la CGT
Première simulation d’accident nucléaire depuis Fukushima fin juin à Chinon TOURS – Le premier exercice d’urgence nucléaire en France depuis la catastrophe de Fukushima au Japon se déroulera le 30 juin à la centrale de Chinon (Indre-et-Loire), a annoncé lundi le représentant du préfet, lors d’une réunion de la commission locale d’information (CLI). Cette simulation d’un accident mineur qui s’aggrave dans le courant de la journée n’impliquera ni évacuation de la population ni mise en place d’une chaîne de décontamination, a précisé le directeur de cabinet du préfet, Edgar Perez. Cet exercice de sûreté nucléaire, obligatoire tous les cinq ans, débutera à 06h00 et impliquera près de 200 personnes. Il était prévu depuis décembre 2010 et n’a donc rien à voir avec la catastrophe qui a frappé la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est du Japon) à la suite d’un séisme de magnitude 9, suivi d’un tsunami géant le 11 mars, a souligné M. Perez. Première simulation d’accident nucléaire depuis Fukushima fin juin à Chinon
* Tout est contaminé, l’eau, la nourriture, l’air que nous respirons et ce, dans de très nombreux pays du monde. Une mort silencieuse qui va décimer une large proportion de la population mondiale. Alarmiste? Écoutez bien ce reportage de Fox News qui, dans les derniers jours, a été étrangement supprimé de la chaîne de nouvelles américaines… Fox News: la mortalité des bébés à augmentée de 48% suite aux radiations trouvées dans l’eau à Philadelphie, selon un expert Fox News: la mortalité des bébés à augmentée de 48% suite aux radiations trouvées dans l’eau à Philadelphie, selon un expert
black-out médiatique du Nebraska Inondations centrales nucléaires! (Miroir)
Les pays arabes demanderont à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) d'établir un contrôle sur les sites nucléaire israéliens, a annoncé le quotidien électronique Elaf, se référant à une source diplomatique arabe à Vienne. Les Etats arabes envisagent d'évoquer la question des sites israéliens lors de la conférence internationale de l'AIEA sur la sûreté nucléaire, qui s'ouvrira la semaine prochaine dans la capitale autrichienne. A l'heure actuelle, ces sites ne sont pas contrôlés par l'Agence, et leur état technique est inconnu. Les voisins d'Israël sont particulièrement préoccupés par le réacteur de Dimona (sud) qui, selon les spécialistes, a depuis longtemps épuisé son potentiel et doit être arrêté pour des raisons de sécurité, affirme le journal. Nucléaire : placer les sites israéliens sous le contrôle de l'AIEA (journal) Nucléaire : placer les sites israéliens sous le contrôle de l'AIEA (journal)
Le ministre français de l’Industrie, Eric Besson, a quitté mercredi le plateau de l’émission Capital de la chaîne M6 en plein enregistrement, en déclarant "Je me casse. Fait chier", a indiqué à l’AFP une personne présente dans le studio. Le ministre était invité pour parler du nucléaire avec le journaliste Guy Lagache pour l’émission de dimanche, qui a pour thème: "Vivre et consommer écolo: ruée sur les nouvelles solutions vertes". Mais M. Besson a quitté le plateau au bout d’une dizaine de minutes, au moment où était diffusé le témoignage d’un ancien sous-traitant chargé de la sûreté dans les centrales nucléaires. Eric Besson quitte une émission de M6 en plein enregistrement Eric Besson quitte une émission de M6 en plein enregistrement
Centrales nucléaires noyées dans la faille de New-Madrid Centrales nucléaires noyées dans la faille de New-Madrid Avec le rythme des changements qui s’intensifie, les centrales nucléaires vont présenter des risques environnementaux de plus en plus grands car l’écologie de la planète est chavirée par les désastres naturels. 15 centrales sont en service dans la zone à haut risque de la faille de New-Madrid. Plus le temps passe, comme pour le Japon et maintenant avec les inondations sans précédent le long du fleuve Missouri, dans l’éventualité d’une crise, nous avons vu les dangers croissants et la totale futilité d’essayer de contenir la puissance du soleil se déchaînant à l’intérieur de ces réacteurs nucléaires (?). Quand le bon sens va-t-il l’emporter pour les désarmer avant qu’un autre accident apocalyptique ne soit dévoilé ?
Nebraska centrale nucléaire: Niveau d'urgence 4 & propos de s'aggraver - Juin 14, 2011
Accident nucléaire : une certitude statistique Comment mesurer le véritable risque nucléaire ? Une tribune de Benjamin Dessus, ingénieur et économiste, président de Global Chance, et Bernard Laponche, physicien nucléaire, expert en politiques de l’énergie. Le risque d’accident majeur dans une centrale nucléaire a été généralement considéré comme la combinaison de la gravité extrême d’un tel accident et de la très faible probabilité de son occurrence. Certes, la multiplication de zéro par l’infini pose quelques problèmes mais les promoteurs du nucléaire, mettant en avant cette très faible probabilité, affirmait qu’il n’y avait aucun danger. Si la gravité des conséquences d’un tel accident a bien été confirmée par Tchernobyl et Fukushima, que peut-on dire aujourd’hui de la probabilité de son occurrence ? Accident nucléaire : une certitude statistique
Québec/Canada : L’avenir post-Fukushima de la centrale Gentilly-2 Mme la ministre Normandeau a émis un communiqué de presse dans lequel, assez curieusement, elle ignorait les événements tragiques de Fukushima. Québec, Canada : L’avenir post-Fukushima de la centrale Gentilly-2 par Michel Duguay Mondialisation.ca, Le 1 juin 2011 Réunis à Deauville en France les 26-27 mai 2011, les leaders du G-8 ont parlé de tirer des leçons des accidents nucléaires à Fukushima, de rehausser les normes internationales de sûreté nucléaire et de les rendre obligatoires. La décision de l’Allemagne de sortir du nucléaire d’ici 2022 est un des faits saillants post-Fukushima.
Jeremy Rifkin répond à Nicolas Sarkozy : « le nucléaire c’est fini  Dans une interview exceptionnelle, l’américain Jeremy Rifkin, président de la Fondation pour les tendances économiques à Washington (le FOET), nous démontre en 5 arguments factuels que l’ère du nucléaire arrive à son terme. "Je préside un groupe de 120 des plus grandes entreprises du monde dans le domaine de l’informatique, des transports, de la logistique, de l’énergie, de la distribution d’électricité, de la construction [...], ces sociétés savent que le nucléaire est mort" dit Jeremy Rifkin. … "40% de toute l’eau potable consommée dans toute la France est utilisée pour refroidir les réacteurs nucléaires. Quand cette eau est rejetée, elle est chaude et déshydrate les écosystèmes …" "L’aspiration à la liberté est une tendance fondamentale de l’homme. La résistance face aux monopolistes (monopolistes de l’information, monopolistes de l’énergie etc.)
Busby: réacteurs Fukushima un enfer déchaîné radioactifs
Le niveau de radiations du réacteur 1 en croissance inexorable. Le niveau de radiations du réacteur 1 en croissance inexorable. - 23 mai 2011: Le niveau de radiations du réacteur 1 en croissance inexorable . Il est maintenant à 200 sieverts/heure. Tous aux abris à moins que les instruments de mesure de TEPCO soient sujets à des angoisses métaphysiques! Oups, l’url du site Japonais vient de se mettre en berne. Le tableau peut-être retrouvé sur le site de Enenews.
SUBHEAD: The drumbeat of natural disasters and their consequences are cumulative... like French nuclear shutdowns or even meltdowns. The Mississippi River flooding is far from over but the consequences will be far-reaching … particularly if the Mississippi flow shifts to the Atchafalaya River. Here’s Salon: In a 1987 New Yorker article, which would later become a chapter in the book, “The Control of Nature,” journalist John McPhee speculated about the severe impact of the loss of the Mississippi on New Orleans, a city in no desperate need of another disaster: With its fresh water gone, its harbor a silt bar, its economy disconnected from inland commerce, New Orleans would turn into New Gomorrah. So significant did the Army Corps of Engineers view the threat of such a course change to be, it produced an information video that bore the following message: Un Black-Out Électrique
Chaque jour, sur notre planète, des quantités de déchets hautement radioactifs émanants de réacteurs nucléaires sont placés dans des entrepôts "provisoires", dont certains peuvent être vulnérables face à des catastrophes naturelles, des erreurs de nature humaine ou encore liées à des changements sociétaux. Onkalo ("cachette" en finnois) est situé à Olkiluoto en Finlande, à environ 300 km au nord-ouest de Helsinki. C'est la première tentative mondiale pour construire un centre de stockage permanent, taillé dans la roche qui doit fonctionner pendant 100.000 années car c'est le temps nécessaire pour rendre ce type de déchet inoffensif. C'est une immense structure de tunnels souterrains creusés dans une roche solide. Un sanctuaire nucléaire conçu pour durer 1000 siècles > Nucléaire
Une expérience à quinze milliards d'euros
Nucléaire, la cible terroriste
La Hague : Suicide, mode d'emploi
Fukushima : la fin du monde à nos portes
A Fukushima, le scénario du pire pourrait être en train de se réaliser
Une fusion du coeur d'un réacteur de Fukushima s'est peut-être produite - International
Une trouvaille radioactive
Nucléaire/tests de résistance: les Européens trouvent un compromis
Les centrales nucléaires américaines résisteraient en cas de catastrophe
Catastrophes au Japon: éléments radioactifs à Tokyo
La véritable autonomie énergétique
Europe, un compromis a été trouvé sur les tests de résistance des centrales nucléaires
Les tests français des installations nucléaires jugés insuffisants
EDF
Académie de Medecine Aurengo
Informations sur les irradiations des ondes électromagnétiques
OBSERVATOIRE du NUCLEAIRE