background preloader

Aragon

Facebook Twitter

ARAGON. « J’écris dans un pays dévasté par la peste » J’écris dans un pays dévasté par la peste Qui semble un cauchemar attardé de Goya Où les chiens n’ont d’espoir que la manne céleste Et des squelettes blancs cultivent le soya Un pays en tous sens parcouru d’escogriffes.

ARAGON

Combes.pdf. « J’écris dans un pays dévasté par la peste » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique. Louis Aragon, « J’écris dans un pays dévasté par la peste » Pistes pédagogiques Le Musée Grévin, VII, vers 1 à 56 (1943) Louis Aragon lisant « Le Musée Grévin » lors de l’anniversaire de la mort de Danièle Casanova.

« J’écris dans un pays dévasté par la peste » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique

Jeannette Vermeesch (2nd à partir de la g.) et Marie-Claude Vaillant Couturier (3e à partir de la dr.). Paris, salle Wagram, mai 1946. © LAPI / Roger – Viollet Au cœur de l’année 1943, alors que la France est militairement défaite par les Allemands et qu’une victoire française semble à tout jamais impossible, Louis Aragon (1897-1982) trouve encore la force de crier sa colère, d’appeler à la vengeance et au sursaut patriotique libérateur. Louis Aragon.