Storytelling

Facebook Twitter
SCIENCE CAREERS

Avec « Storytelling », Christian Salmon signe un essai décapant sur la nouvelle « arme de distraction massive », devenue grâce à la mondialisation et à la férocité cynique des communicants, l’arme de destruction rêvée du marché : quand « l’art de raconter des histoires » devient l’art de « formater les esprits » pour les aliéner. Ce n’est pas de la fiction : le « storytelling » manage le monde depuis les années 90. Entretien. Dans un monde où le rapport au réel oscille majoritairement entre téléréalité et chaînes tout-info, la fiction semble devenue une norme sous-jacente, un besoin, une échappatoire. De nos jours, un roman ou une série télé fonctionnent surtout s’il est « vrai » (dilemme pour les éditeurs).

"Storytelling": ces histoires que construit le pouvoir | Rue89

"Storytelling": ces histoires que construit le pouvoir | Rue89
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étymologie[modifier | modifier le code] Il est vrai que la fonction est ancienne et s'est formalisée depuis les années 1930, même si le mot lui-même, « spin », n’a vraiment été popularisé qu’à partir de 1984 et du débat Ronald Reagan / Walter Mondale.

Spin doctor

Spin doctor
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le storytelling ou conte de faits[1] ou mise en récit[2] est une méthode utilisée en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes, des récits. Littéralement : Raconter une histoire[3]. Les hommes ont toujours eu recours à de grands mythes pour expliquer l’univers et organiser le chaos.

Storytelling (technique)

Storytelling (technique)
Presse et pouvoir : Les spin doctors - une vidéo Actu et Politique
Lector in fabula - Catherine Halpern , article Sciences du langage Lector in fabula - Catherine Halpern , article Sciences du langage 1979 umberto eco «Le lecteur est dans la fable », tel est le message énigmatique que nous livre en latin le titre de ce traité. La grande thèse d'Umberto Eco est que, contrairement à ce que l'on peut croire, lire ne se réduit pas à consommer passivement un produit fini. Un texte est en lui-même un objet incomplet : truffé d'implicites et de blancs, il attend un lecteur qui le fasse fonctionner. Si l'on n'est pas convaincu, il suffit d'analyser un passage, même court : « Jean entra dans la pièce.
tecfa.unige.ch > perso > lombardf > calvin > methodologie > conseils-soutenance.html Quelques conseils et ressources prévus pour les travaux que j'accompagne...s'ils peuvent servir à d'autres, tant mieux ! Globalement : Comment préparer une soutenance orale : quelques conseils. Comment préparer une soutenance orale : quelques conseils.
Comment écrire l’histoire de sa vie à une époque où des histoires nous sont racontées partout: dans les médias, au cinéma, en politique, dans la publicité? Comment prendre en main son destin personnel au milieu de ces histoires faites pour gouverner nos vies? Le monde foisonne d’histoires. | Comment écrire son histoire à l’époque du storytelling | Comment écrire son histoire à l’époque du storytelling
A l’occasion de la grande conférence Tools of Change for Publishing organisée par O’Reilly et qui vient de s’achever à New York, il y a eu une intervention très intéressante de Jeff Gomez, qui est, avec Henry Jenkins, un des grands pontes du transmedia storytelling aux USA. Sauf qu’à la différence de ce dernier, enseignant-chercheur au MIT, Jeff Gomez en a fait un réel business avec sa compagnie Starlight Runner Entertainment qui créé des « univers narratifs » pour, entre autres, Avatar, Halo, Dexter, et Pirates des Caraïbes. Mais, au juste, le transmedia storytelling, à part être un vilain terme jargonneux, c’est quoi, et surtout, comment ça fonctionne ? Le fabuleux business du transmedia storytelling | StoryPlaying

Le fabuleux business du transmedia storytelling | StoryPlaying

II-3_Communications_et_lang
II-1_Com_Non_Verbale
sans titre
videos

SCIENCES ET PHILOSOPHIE EDUCATION

4. Ceog culture d'entreprise et storytelling
La "machine à raconter" sarkozyste - Entretien avec Christian Salmon | La "machine à raconter" sarkozyste Looking for Nicolas Sarkozy - Mercredi 21 décembre 2011 à 20h40 Le chercheur et écrivain Christian Salmon travaille au décryptage du storytelling. Depuis les années 1990, aux États-Unis puis en Europe, l'art de raconter des histoires a été investi par les logiques de la communication et du capitalisme triomphant, sous l’appellation anodine de "storytelling". Dans l’ombre des campagnes électorales victorieuses se cachent des techniciens sophistiqués pour mieux formater les esprits des consommateurs et des citoyens. Dans cet entretien exclusif, il dévoile les rouages de la "machine à raconter" sarkozyste. La "machine à raconter" sarkozyste - Entretien avec Christian Salmon | La "machine à raconter" sarkozyste
La singularité de la marque personnelle repose en partie sur vos éléments identitaires tels que votre histoire de vie, vos valeurs, vos talents, votre personnalité…. Les mettre en relief, les exsuder afin qu’ils soient entendus nécessite de la mise en forme pour : « mettre du liant », « partager avec émotion », « susciter de l’intérêt » …. afin d’impacter et de favoriser la mémorisation. Savoir raconter non pas des histoires mais Son histoire et pas que. En novembre 2009, Jean-Marc Blancherie, a eu la gentillesse de m’envoyer une copie de « La méthode Storytelling » (Editions du Désir – Septembre 2009). Mais jusqu’à présent, je n’avais pas pris le temps d’en faire un résumé. Qu’est-ce que le StoryTelling ? Résumé du livre « StoryTelling, le guide » Qu’est-ce que le StoryTelling ? Résumé du livre « StoryTelling, le guide »
Dr Luntz, le stratège des mots LE MONDE | • Mis à jour le | Par Corine Lesnes C'est un spécialiste qui le dit, le sondeur républicain Frank Luntz. Cette campagne va être "la plus vicieuse" depuis des années. Le stratège sait de quoi il parle. Dr Luntz, le stratège des mots