background preloader

Apple

Facebook Twitter

Les performances impressionnantes d’Apple … sans Steve Jobs ! Il est 8h21 c’est l’heure d’RTL ECO, bonjour Bruno Wattenbergh.

Les performances impressionnantes d’Apple … sans Steve Jobs !

Bonjour Thomas, Bonjour Barbara, Les analystes financiers se sont trompés sur les prévisions de croissance d’Apple, elles sont plus élevées que prévu et elles seraient même exceptionnelles … alors qu’on pouvait croire qu’elles ralentiraient avec la disparition de son leader Steve Job ? Oui, Apple continue à croître malgré l’absence de Steve Job, … la marque à la pomme surfe sur la vague lancée par son leader ! Oui, les performances commerciales et financières d’Apple sont faramineuses. Et troisième fois oui, aucun des grands analystes financiers n’avait prévu une telle croissance, tout le monde est pris de court et la bourse adore ça ! Quelques chiffres pour nous faire rêver ? Alors pour le dernier trimestre 2011, dont les chiffres viennent d’être publiés cette semaine, Apple a vendu 37 millions d’iPhones. Bénéfice trimestriel net ? APPLE : LA MEILLEURE PERFORMANCE COMMERCIALE DE SON HISTOIRE. Bac_stmg_etude_de_gestion_guide_methodologique.

Charlene_Lammens_APPLE.pdf. 1STMG_EA_PRESENTATION_PRG. Définition. Apple, troisième plus grosse capitalisation boursière. Le groupe fait une entrée plus que remarquée dans le top 10 des plus grosses capitalisations mondiales.

Apple, troisième plus grosse capitalisation boursière

Assis à la troisième place du podium, Apple détrône enfin son grand rival Microsoft en Bourse. Avec ses 297 milliards de dollars de capitalisation boursière, Apple s'impose comme la société la plus marquante de l'année. D'après Bloomberg, la firme à la pomme se paye 14 fois ses bénéfices. Un niveau qui la place sans conteste à la troisième place du podium des plus grosses capitalisations boursières au monde en 2010. La performance est d'autant plus notable qu'Apple n'était même pas dans le top 10 l'an dernier. Nouvelles perspectives de croissance Cette année, les actions Apple ont connu une progression de près de 50%, passant d'environ 214 dollars en janvier à plus de 320 à New York. Le groupe de Steve Jobs a connu une année 2010 faste avec une croissance de 31% des ventes de Mac et un bond de 74% des ventes d'iPhones. L'évaluation de la performance commerciale. La performance commerciale de l’entreprise (et des organisations plus largement, associations et administrations publiques notamment), est une notion qui semble faire relativement peu débat.

L'évaluation de la performance commerciale

Ainsi, une entreprise performante sur le plan commercial doit-elle enregistrer un niveau de ventes et de marges élevés, une augmentation du nombre de clients recrutés et fidélisés, une diminution de son volume de stock.... Pourtant, à l’instar des autres performances de l’entreprise (sociale, sociétale, écologique, comptable, financière...) celle-ci est nécessairement le fruit d’un consensus entre les différentes parties prenantes (clients, usagers, actionnaires, salariés, pouvoirs publics, concurrents...), qui chacune va essayer d’imposer la définition qu’elle considère la plus pertinente, utile. Comment la performance de l’entreprise, et notamment sa performance commerciale, peut-elle se définir ? II. Les demandes des actionnaires - Innovation d'Apple. Un actionnaire possède des titres d'une entreprise (des actions) qui repésentent des parts de son capital.

II. Les demandes des actionnaires - Innovation d'Apple

Il peut être une personne individuelle ou une société. Qui sont les principaux actionnaires d’Apple ? En analysant la répartition du capital, on constate que 71% des actions d’Apple sont détenues par les fonds d’investissements et acteurs institutionnels, même s’ils ne représentent que 6% des actionnaires. Un fonds d’investissement est un organisme qui entre au capital de sociétés dans le but de réaliser des profits financiers. Les acteurs institutionnels sont les banques, compagnies d’assurance, caisses de retraite qui placent leur capital sur le marché boursier.

Qu'est-ce qu'une organisation performante ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG. L'analyse de la performance de l'organisation doit être envisagée dans ses diverses composantes, c'est-à-dire en établissant un lien entre les résultats obtenus et les aspirations des différents acteurs. Il s'agit d'envisager comment ces aspirations sont traduites en termes d'indicateurs et comment la performance de l'organisation se situe par rapport à d'autres, ou comment elle évolue dans le temps. 1.

La performance organisationnelle La performance organisationnelle se définit comme la réalisation d'un résultat équivalent ou supérieur à l'objectif fixé par l'organisation compte tenu des moyens mis en œuvre. Il est important pour une organisation de pouvoir la mesurer. L'analyse de la performance va se décliner en deux grandes notions : L'efficacité mesure la capacité de l'organisation à atteindre ses buts. Une organisation est performante quand elle utilise au mieux ses ressources (matérielles, humaines et financières) afin d'atteindre ses objectifs. 2. Apple, un modèle organisationnel particulier dans l’industrie de la téléphonie mobile. Apple Inc., anciennement connu sous le nom de Apple Computer, Inc., est une multinationale américaine qui conçoit et vend des produits électroniques grand public, des ordinateurs personnels et des logiciels informatiques.

Apple, un modèle organisationnel particulier dans l’industrie de la téléphonie mobile

L’entreprise a été créée le 1er avril 1976 à Cupertino (en Californie) par Ronald Wayne, Steve Wozniak, et le célébrissime Steve Jobs. Dès son origine, la firme s’est toujours imposée comme un innovateur technologique dans le domaine de la micro-informatique grand-public mais aussi d’entreprise avec des produits tels que l’Apple II, le Macintosh ou encore l’IMac. 1. Début d’une nouvelle ère et construction de l’écosystème C’est au début des années 2000, dans un souci de diversification de ses activités, que l’entreprise décide alors de se lancer dans le secteur des baladeurs MP3. A côté de ce produit phare, Apple développe en même temps un logiciel propriétaire (bien que distribué gratuitement) de lecture et de gestion de bibliothèque multimédia numérique : ITunes[2]. 2.