Actualité

Facebook Twitter
Je commence à en avoir vraiment assez de ces "petites" procédures dans lesquelles personne, du côté des poursuites, ne fait le moindre effort ni pour caractériser l'infraction, ni pour établir aucun de ses éléments, moins encore évidemment à décharge, appliquant cruellement le vieil adage complètement idiot "de minimis non curat praetor" alors qu'il faudrait, bien plus souvent, se souvenir de la règle basique qu'on enseigne au contraire aux avocats, pour leur apprendre à respecter leurs clients : "il n'y a pas de petit dossier". Je plaide ce jour, dans très peu de temps maintenant, vous êtes sauvés, je vais devoir faire court, une de ces petites affaires, quelques feuilles dans une audience à juge unique probablement surchargée - a minima trente dossiers, m'en fiche, je suis vieux désormais, je passe dans les premiers. Quelques pauvres feuillets...

Ma?tre M?

Ma?tre M?
Info