background preloader

Chine

Facebook Twitter

Pourquoi tant d'automobilistes chinois s'acharnent-ils à tuer les piétons qu'ils percutent? En avril dernier, une BMW roulant à vive allure dans les travées d'un marché à fruits de Foshan, ville située dans la province du Guangdong, percute une petite fille de 2 ans et lui roule sur la tête.

Pourquoi tant d'automobilistes chinois s'acharnent-ils à tuer les piétons qu'ils percutent?

L'Australie appelle Pékin à "ne pas pousser le bouchon trop loin" en mer de Chine méridionale. En construisant des polders et en aménageant des pistes d’aviation sur des îlots des archipels Spratleys et Paracel en mer de Chine méridoniale, Pékin accroît son emprise sur cette partie du monde, également revendiquée par le Vietnam, les Philippines, Bruneï, Taïwan et la Malaisie.

L'Australie appelle Pékin à "ne pas pousser le bouchon trop loin" en mer de Chine méridionale

Cet intérêt chinois pour ces archipels s’explique par leur position géographique : ils sont situés à un carrefours de routes maritimes essentielles pour le commerce mondial. En outre, leurs fonds sont potentiellement riches en hydrocarbures tandis que leurs eaux recèlent d’importantes ressources halieutiques. Cela en fait un « point chaud », voire une « zone probable de conflit », selon le Centre d’études supérieurs de la Marine nationale (CESM).

En août, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi avait assuré que les travaux de remblaiement dans cette zone avaient cessé. Comment la Chine se convertit au train. C’est incontestable: le chemin de fer intéresse la Chine.

Comment la Chine se convertit au train

Pékin Les nouvelles gares dans les grandes villes, immenses et modernes, ressemblent à des aéroports. Bientôt une base navale chinoise en Namibie? Moscou redessine avec Pékin la carte des grandes alliances mondiales. Au-delà des grands accords dans l’énergie qui structurent leur nouvelle coopération, la Russie et la Chine prennent ensemble du recul par rapport à l’Occident sur fond de crise ukrainienne.

Moscou redessine avec Pékin la carte des grandes alliances mondiales

L'union eurasiatique de Vladimir Poutine commence à prendre forme. Alors que les Européens durcissent les sanctions contre Moscou, Vladimir Poutine ouvre de nouveaux horizons aux exportations russes du côté de l’Asie. Poutine à Shanghai: relations bilatérales au beau fixe. Vladimir Poutine entame le 20 mai une visite à Shanghai.

Poutine à Shanghai: relations bilatérales au beau fixe

Au menu : signature d'un nombre record de documents de coopération et manoeuvres militaires conjointes en mer de Chine orientale. Le sommet russo-chinois n'a pas lieu à Pékin, mais à Shanghai. Cette mégapole de l'Est de la Chine ne se fait, elle, pas appeler deuxième capitale du pays, comme Saint-Pétersbourg en Russie, remarque le quotidien russe Nezavissimaïa Gazeta, mais elle est bien sûr la première des grandes villes chinoises en ce qui concerne son rythme de croissance économique et le niveau de vie de sa population.

Les relations bilatérales traversent une zone de turbulences. Depuis la disparition du vol MH 370, l'opinion chinoise est insatisfaite du manque de transparence de la part de la Malaisie.

Les relations bilatérales traversent une zone de turbulences

Pékin tente de ménager ses ressortissants, mais aussi ses relations diplomatiques avec Kuala Lumpur. La Chine, qui avait prévu de longue date d'envoyer deux pandas à la Malaisie à la mi-avril, peu avant le 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques avec la Malaisie, a reporté ce geste, souligne le South China Morning Post. Toutefois, ce report sera de courte durée : l'envoi aura bien lieu, mais à la date de la commémoration, le 31 mai.

L'inquiétant expansionnisme chinois en Asie du sud-est. - Dans les Spratleys, le 29 mars 2014.

L'inquiétant expansionnisme chinois en Asie du sud-est

Entre l'île et la Chine : remise en question du statu quo. Le 18 mars, démarrait le "mouvement [estudiantin] des tournesols" contre la signature de l'Accord commercial sur les services entre les deux rives [entre la Chine populaire et Taïwan], avec l'occupation du Parlement taïwanais [qui se poursuit].

Entre l'île et la Chine : remise en question du statu quo

Ce mouvement a pris une nouvelle dimension avec la grande manifestation populaire du 30 mars, après le refus du président de la République, Ma Ying-jeou, de revenir sur cet accord. Le "mouvement des tournesols" et le "mouvement des œillets" Ce jour-là, une centaine de milliers de personnes se sont rassemblées à l'extérieur du palais présidentiel pour exprimer leur mécontentement et continuer à mettre la pression sur le gouvernement du Kuomintang. Certes, le nombre de manifestants ne permet pas de juger de l'état de l'ensemble de l'opinion publique.

Cependant, il est clair qu'on ne peut sous-estimer son importance comme témoin d'une forte opposition populaire à l'accord sur les services. Top 10 des termes censurés sur les réseaux sociaux chinois. Pour bien comprendre un pays, il faut savoir ce qu'il s'y dit, mais également ce qu'on ne peut pas y évoquer.

Top 10 des termes censurés sur les réseaux sociaux chinois

Certaines requêtes sur Sina Weibo, le site de micro-blogging chinois, ne donnent pas de résultats, par un heureux hasard. Puisque les autorités chinoises ne proposent pas aux internautes de comprendre cette absence de résultat, un tumblr, "Blocked on Weibo" se charge de les recenser. "flashmob" kuai shan dang Croyez-le ou non, mais les autorités chinoises sont peu férues de regroupements spontanés dans les rues durant lesquels des inconnus se livrent à des activités festives.

Les regroupements, ok, mais seulement au lever du drapeau sur la Place Tian An Men. Sinon, c'est la kermesse.° Source photo : Blocked on Weibo"démocratie constitutionnelle" Xianzheng minzhu Au moins c'est clair. Source photo : Blocked on Weibo(bonus) #bigyellowduck Pékin n'est pas trop porté sur les mèmes, surtout ceux avec des gros canards. Source : Blocked on Weibo via LeMonde.fr. Ukraine: pourquoi la Chine ne soutient que discrètement la Russie.

Le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov a souligné le fait que la Russie et la Chine ont «des points de vue largement convergents» sur la situation en Ukraine, et Pékin ne s'est effectivement pas joint aux Etats-Unis et à l'Europe pour condamner la prise de la Crimée.

Ukraine: pourquoi la Chine ne soutient que discrètement la Russie

Mais la position de Pékin sur la question est peut-être plus nuancée que cela (rendez-vous sur China Digital Times pour un intéressant tour d'horizon des commentaires sur la réaction de la Chine à la crise). La Chine est un allié proche de la Russie sur plusieurs dossiers et partage avec cette dernière une absence de confiance dans le soutien occidental aux «révolutions colorées» à l'étranger. Les deux pays ont formé une sorte d'alliance pour la souveraineté au Conseil de sécurité de l'ONU, et la Chine craint, tout comme la Russie, de se faire encercler par des petits pays hostiles soutenus par les Etats-Unis. publicité Joshua Keating Traduit et adapté par G.F. À lire aussi sur Slate.fr. 160 voyageurs poignardés dans l'attaque d'une gare en Chine.