background preloader

Santé - régimes, alimentation

Facebook Twitter

Eating Disorders in Pursuit of the Impossible. Cancer et Sucre - Stratégie pour affamer le cancer. Traduit par OC et jsfSelon des chercheurs de l'Université de Californie, San Francisco, le sucre pose un risque pour la santé - en contribuant à environ 35 millions de décès dans le monde chaque année.

Cancer et Sucre - Stratégie pour affamer le cancer

La toxicité du sucre est si forte, que le sucre doit être considéré comme une substance potentiellement toxique comme l'alcool et le tabac. Les chercheurs concluent que son lien avec l'apparition du diabète justifie une réglementation répressive, comme une taxe sur tous les aliments et les boissons qui contiennent du sucre ajouté. Ils recommandent aussi l'interdiction des ventes à l'intérieur ou à proximité des écoles, ainsi qu'une mise en place de limite d'âge sur la vente de tels produits.

Les effets néfastes du sucre ne s'arrêtent pas au diabète, syndrome métabolique, à l'hyper-ou hypoglycémie, au reflux gastrique et aux maladies cardiaques. Des chercheurs de l'Institut du Cancer de Huntsman en Utah ont été parmi les premiers à découvrir que le sucre «nourrit» les tumeurs. Le Dr. J’ai rendez-vous chez mon Psy car je mange Sainement ! Jan232014 J’ai des convictions !

J’ai rendez-vous chez mon Psy car je mange Sainement !

Dur à Avaler est le porte-voix de mes convictions que je défends avec des cartouches d’études scientifiques et des expériences à gogo pour convaincre les hésitants, faire découvrir des points de vue unique et créer la polémique. Je ne compte plus les articles du blog où j’y énonce mes habitudes alimentaires (ici de manière générale ; ou ici pour les produits laitiers), mes astuces de cuisine, mes recettes favorites, mes coups de gueules (le pain blanc…) et mes coups de cœur (la cuisson vapeur…) Si vous ne le savez pas encore, je ne suis pas un « très » grand fan de l’industrie agroalimentaire et pharmaceutique. Sans déconner me dirons ceux qui me connaissent bien ! Les plats préparés industriels vendus en supermarché ne m’intéressent absolument pas, au moins autant que les sucreries et les boissons gazeuses ultra sucrés qui inondent les rayons des supermarchés. La malbouffe m’écœure. Non, j’ai une maladie mentale.

C’est quoi ce délire ? No-régime ? M. Food-Cravings.jpg (JPEG Image, 500 × 500 pixels) 4 manières de reconnaître une intolérance au gluten. Édité par WikiHow Traduction, Chmuller, Team FR Les médecins estiment qu’un pour cent de la population souffre de maladie coeliaque, laquelle est provoquée par une allergie sévère au gluten qui a endommagé l’intestin grêle.

4 manières de reconnaître une intolérance au gluten

Le gluten se trouve dans le blé et les produits à base de blé. Des personnes ne souffrant pas de maladie coeliaque peuvent elles aussi faire une réaction intestinale ou immunitaire au gluten ; les médecins pensent que quinze pour cent de la population souffre d’une intolérance au gluten. Comme il n’existe actuellement aucun test pour détecter une intolérance au gluten, vous pouvez faire plusieurs démarches pour vérifier si c’est votre cas et vous acheminer vers une meilleure santé. [1] Publicité Étapes Méthode 1 sur 4: Traquer l’intolérance au gluten Partie 2 sur 4: les symptômes immédiats 1Soyez attentif à votre niveau d’énergie quand vous avez mangé des aliments contenant du gluten. 5Vérifiez l’état de votre digestion, si elle ne présente pas des troubles. Conseils. Intolérance au gluten. Rédigé le 1 juin 2012 Ch@t du 1er juin 2012 de 15h à 16h : les réponses du Pr.

Intolérance au gluten

Christophe Cellier, du Dr Georgia Malamut, gastro-entérologues à l'hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) et de Laurence Haurat, psychologue-nutritionniste. Sommaire Les réponses du Pr. Christophe Cellier, gastro-entérologue à l'hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) Depuis 17 ans (j'ai 31 ans) je souffre d'un reflux (sans acidité, juste de l'air dans l'estomac et du coup beaucoup de mal à digérer) les médecins ont tous mis ça sur le compte du stress, ça fait longtemps que je me suis fait une raison (je n'en parle plus au doc depuis + de 10 ans) est-ce que cela pourrait venir d'une intolérance au gluten ? Ces symptômes ne sont pas typiques d'une intolérance au gluten, mais peuvent néanmoins en résulter. Si l'atrophie villositaire est toujours présent, cela signifie que votre maladie cœliaque est toujours présente, même en l'absence de symptômes. Ma mère a été diagnostiquée maladie de cœliaque il y a 3 ans.

Fiche pratique - Calcium végétal.