background preloader

INSERM

Facebook Twitter

Mesa de Disección Virtual. Revue d'art contemporain. Revue d'art contemporain. Labos. 20 octobre 2003 Les "visions" du Professeur Warwick par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin Nous avons déjà signalé dans notre site les réalisations du Pr.

labos

Kevin Warwick, professeur de cybernétiques à l'université de Reading, UK. Il s'est fait le promoteur des cyborgs, c'est-à-dire des humains disposant d'implants électroniques et informatiques capables d'améliorer puis de transformer radicalement leur façon d'être au monde. Quelle médecine pour l’homme augmenté ? Étude des enjeux philosophiques de l’anthropotechnie. Capacités de révision - ou la construction d exosquelettes biomécaniques par la Darpa pour permettre aux militaires de surpasser leurs performances humaines.

Quelle médecine pour l’homme augmenté ? Étude des enjeux philosophiques de l’anthropotechnie

Et il inclut d’autre. De l’homme augmenté au transhumanisme. Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ?

De l’homme augmenté au transhumanisme

Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. NBIC pre publication.

L'homme augmenté : jusqu'où et pour quand ? Santé connectée et humain augmenté. La santé était traditionnellement le lieu d’expression de la relativité et de la subjectivité.

Santé connectée et humain augmenté

Labos. Des images médicales au patient numérique - Des images médicales au patient numérique. 1Monsieur l’Administrateur,Monsieur le Président d’Inria,Chers collègues et amis,Mesdames, Messieurs, 1 Gérard Berry, Pourquoi et comment le monde devient numérique, Paris, Collège de France/Fayard, coll (...) 2 à la suite de mes brillants prédécesseurs : G.

Des images médicales au patient numérique - Des images médicales au patient numérique

Berry, « Penser, modéliser et maîtriser le calcul in (...) 2En 2008, dans sa leçon inaugurale, Gérard Berry nous expliquait « pourquoi et comment le monde devient numérique1 ». Il y évoquait déjà l’impact croissant de l’informatique en médecine, notamment à travers les développements les plus récents de l’imagerie. Aujourd’hui, c’est pour moi un immense honneur d’être invité dans ce lieu prestigieux, à la chaire annuelle d’Informatique et sciences numériques2, pour y présenter certaines des recherches les plus avancées en imagerie médicale computationnelle. L’interface cerveau-machine ou "agir par la pensée" Dossier réalisé en collaboration avec le Pr François Berger, directeur du laboratoire de technologie translationnelle Clinatec (CEA/CHU de Grenoble/Inserm/Université Joseph Fourier, Grenoble) et le Dr Jérémie Mattout, chercheur dans l’équipe Dycog du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (Inserm/CNRS/Université Claude Bernard, Lyon) – septembre 2015.

L’interface cerveau-machine ou "agir par la pensée"

Allocution de bienvenue - Chaire d'Innovation technologique Liliane Bettencourt (2011-2012) - Collège de France - 12 juin 2012 09:30. De l'homme réparé à l'homme augmenté - 14 décembre 2014. Ils sont riches, intelligents, très influents et pour la plupart américains.

De l'homme réparé à l'homme augmenté - 14 décembre 2014

Mais comme nous tous, ils sont mortels. Une fatalité insupportable qui depuis quelques années pousse des Larry Page (cofondateur de Google), Peter Diamandis (physicien et multi-entrepreneur), Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook) ou Craig Venter (biologiste et multi-entre- preneur) à dépenser des sommes importantes et beaucoup d’énergie dans des projets d’extension de la vie. Tous sont convaincus qu’au XXIe siècle, les sciences et les technologies vont révolutionner la médecine. De l'homme réparé à l'homme augmenté. Une prothèse bionique DIY Suite à un accident, Nicolas Huchet a été amputé de son avant-bras droit.

De l'homme réparé à l'homme augmenté

Les prothèses performantes coûtent extrêment cher. Pour surmonter cette difficulté, il a décidé de fabriquer une prothèse tout seul, pièce par pièce et à bas coût. L'aide nécessaire, en plus des communautés sur le web, c'est dans un « Fablab » situé à Rennes qu'il l'a trouvée. De l'homme réparé à l'homme augmenté - 14 décembre 2014. Des objets connectés pour révolutionner la médecine. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Chloé Hecketsweiler En Irlande, les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer pourraient bien devenir des pionniers de la e-santé.

Des objets connectés pour révolutionner la médecine

Equipés d’un bracelet connecté, une quarantaine de « cobayes » ont accepté d’être suivis en temps réel par leur médecin. Objectif de l’expérience ? Repérer parmi les différentes données collectées celles qui traduisent le mieux l’évolution de la maladie, et établir une plate-forme d’observation commune à toutes les personnes qui suivent le patient. « La démence est un phénomène difficile à comprendre et les informations qu’un malade communique à son médecin ne donnent qu’une vue partielle de la réalité, explique le professeur Brian Caulfield de l’University College de Dublin, à l’initiative de l’étude. Bodyware : pour une augmentation ordinaire. Bodyware : pour une augmentation ordinaire Par Hubert Guillaud le 17/09/15 | 7 commentaires | 2,973 lectures | Impression L’augmentation de l’homme par les technologies est de moins en moins un imaginaire et de plus en plus une réalité.

Bodyware : pour une augmentation ordinaire

Mais de quelles valeurs cette transformation qui s’annonce est-elle porteuse ? C’est la question à laquelle nous ont amené les travaux de Bodyware, le groupe de travail sur le corps comme nouvelle frontière de l’innovation numérique lancé par la Fondation internet nouvelle génération.