background preloader

Créativité

Facebook Twitter

Comment casser la routine pour nourrir sa créativité. Les habitudes, les rituels figés, les réflexes, sont de véritables anesthésiants pour la créativité.

Comment casser la routine pour nourrir sa créativité

Il faut leur faire lâcher prise, au bureau et ailleurs, pour pousser le cerveau à générer de nouvelles connexions neuronales. Et pour y parvenir, rien de mieux que d'adopter la culture du décalage et de l'expérimentation. Les conseils de Yann Coirault, auteur des "Les cinq clés pour être créatifs au quotidien" (Dunod, 2016), pour s'ouvrir aux suggestions, aux possibles, et bousculer ses idées reçues. 1. Attribuez aux objets d'autres fonctions Il s'agit là de titiller le circuit neuronal de l'imagination, celui qui permet de se souvenir ou de prévoir ce qui n'est ni accessible, ni visible, ni disponible, et d'échafauder des hypothèses.

LIRE AUSSI >> Sept citations pour doper ses neurones Le plus. 2. Vous allez activer le réseau neuronal de Salience qui agit comme un filtre entre le conscient et l'inconscient. Why we need creative confidence. In 2012, IDEO founder and longtime Stanford professor David Kelley took the TED stage in Long Beach and shared a deeply personal story.

Why we need creative confidence

It was the tale of his own cancer diagnosis, of finding a lump in his neck and being told he had a 40% chance of survival. This was clearly a sobering moment, but he wasn’t sharing the story to seek our sympathy. Rather, he wanted to talk about his resulting epiphany. “While you’re waiting for your turn to get the gamma rays, you think of a lot of things,” he said drily. “I thought a lot about: ‘What was I put on earth to do?

His conclusion: “The thing I most wanted to do was to help as many people as possible regain the creative confidence they lost along their way.” Creativity: 8 Ways to increase yours. Be more creative today. Last week, I spent a bit of time focusing on stepping out of one’s comfort zone and had a wonderful response from our readers.

Creativity: 8 Ways to increase yours. Be more creative today.

The natural progression from that, I think, is to start to be more creative – in relation to the entire landscape of your life, and the way you lead your life. The natural initial question is to ask; what actually is creativity? It’s a good question. We can all be creative; to some, creativity is about making new connections – and that is literally physiologically true within our neurology. Creativity is the mind’s growing edge. Imagine this (albeit metaphorically); every time you link two things together, you create a third entity. Neil Armstrong first stepped onto the moon in the 1960s (though there are a few foil hat wearing individuals who are incredibly creative and believe it happened in a film studio).

David Kelley: How to build your creative confidence. Diriger: Top 10 des qualit�s requises en 2020. CreativeProfiler English. Le génie, une affaire de créativité - 4 janvier 2015. Pour comprendre ce qu’est un "haut potentiel créatif", direction le Laboratoire adaptations travail-individu (Lati) de la faculté de psychologie Paris-Descartes, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), au cinquième étage du bâtiment principal.

Le génie, une affaire de créativité - 4 janvier 2015

C’est le repaire de Todd Lubart, son directeur, psychologue américain débarqué de New York en 1994 et spécialiste de la créativité depuis les années 1980. Son credo : la créativité existe en chacun de nous. "Il y a quatre niveaux de créativité — ou de “c” — que l’on évalue selon la portée de l’œuvre", explique-t-il. Le premier correspond à la capacité de reproduire quelque chose qui a déjà été inventé, comme cet élève qui applique un théorème de mathématique au cours d’un exercice par exemple. Le deuxième correspond à une créativité limitée au cercle personnel ou familial, comme cet oncle qui imagine sans relâche des recettes de cuisine ou cette grand-mère qui invente comme personne des histoires pour ses petits-enfants. Les AntiCafé réinventent le bistrot, Articles. « Il n’y a pas d’équivalent aux Etats-Unis !

Les AntiCafé réinventent le bistrot, Articles

» s’enthousiasme une étudiante américaine, cachée derrière les volutes de son cappuccino et son écran d’ordinateur « pour quelques heures encore ». A chacun de ses passages à Paris, Gricelda Gomez, future diplômée de Harvard, fait escale à L’AntiCafé pour potasser ses cours entre deux excursions. Serait-ce un nouveau monument de la gastronomie française ? Non, un pari audacieux plutôt : le premier bistrot parisien où l’on paie… à l’heure. Sept jours sur sept, consommations à volonté et wi-fi offert. Aldo, économiste pour le ministère des Finances britannique, s’acquittera de 5 euros pour l’heure passée ce dimanche à préparer en urgence la réunion des pays membres de l’OCDE organisée mardi.

Si ouvertures depuis 2013 « Nous avons cherché à créer l’espace idéal pour permettre aux gens de se concentrer et de créer », résume Nicolas Perrot, vingt-six ans, l’un des jeunes associés de l’affaire.