PHILOSOPHIE / SOCIOLOGIE...2

Facebook Twitter
Conférence de cloture de l'académie d'été prononcée par Bernard Stiegler le 26 août 2011. Lien vers l'ensemble des enregistrements des interventions et discussions : http://pharmakon.fr/wordpress/academie-dete-de-lecole-de-philosophie-depineuil-le-fleuriel/ Enregistrements des interventions de Bernard Stiegler et Philippe Barillet lors des débats à la Colline du 14 mai 2011 VIDEO

VIDEO

recherche audio par intervenant bernard_stiegler
AL7FR11TEPA0108-Sequence-03.pdf (Objet application/pdf)
pour tous - Alexandre Jollien pour tous - Alexandre Jollien On ne peut pas aller au-delà de nos limites, mais au sein même de ces limites on peut construire sa liberté (Alexandre Jollien) Eloge de la faiblesse Mon premier livre. En 1999, j’ose en effet le grand saut : écrire !
La philosophie et le rire Nietzsche nous dit, à la fin de Par delà le bien et le mal : « J’irais jusqu’à risquer un classement des philosophes suivant le rang de leur rire. » Nietzsche a une violente aversion pour les philosophes qui, comme il le dit, « ont cherché à donner mauvaise réputation au rire ». Et il juge Thomas Hobbes singulièrement coupable de ce crime, ajoutant qu’on ne saurait attendre d’un Anglais autre chose que l’attitude puritaine de Hobbes. Or il se trouve que l’accusation de Nietzsche repose sur une citation mal interprétée de ce que dit Hobbes sur le rire en philosophie. Cependant, Nietzsche avait sans doute raison de souligner que Hobbes (d’accord en cela avec la plupart des penseurs importants de son époque) considérait comme évident que le rire est un sujet auquel les philosophes doivent s’intéresser sérieusement. La philosophie et le rire
Cours inédit prononcé à La Sorbonne en 1913-1914et restitué par Armand Cuvillier d’après des notes d’étudiants. On définit généralement la certitude, l'état dans lequel se trouve le sujet lorsqu'il se croit en possession de la vérité. Mais cette définition n'en est pas une, car elle n'est pas objective : elle ne pose qu'une appréciation toute subjective. D'ailleurs le sujet lui-même ne sait pas quand il est en possession de la vérité. Il se trompe sur sa propre croyance il peut se croire certain alors qu'en fait il ne l'est pas il peut croire hésiter encore, alors qu'en réalité il est déjà décidé. Il faut donc trouver à la certitude des caractères précis et objectifs. La certitude(Extraitd’Pragmatisme et sociologie) La certitude(Extraitd’Pragmatisme et sociologie)
Michel Serres et wikipedia : gsintranet22 Michel Serres et wikipedia : gsintranet22 Lu sur le blog de Jean-Luc Raymond : http://blog.jeanlucraymond.net/ Dans la chronique hebdomadaire du dimanche 25 février, Le Sens de l'info diffusée sur France Info, l'académicien Michel Serres évoque Wikipédia. Voici la transcription écrite de cette chronique. "Je suis un enthousiaste de Wikipédia parce que ce n'est pas un dictionnaire. A l'Académie, nous faisons un dictionnaire.
Le parcours de Simone Weil - Jalons pour l'histoire du temps présent Albertine Thévenon Au cours du travail, enfin toutes ces choses qui l'intéressaient. Présentateur En décembre 1934, Simone Weil entre comme manoeuvre chez Alsthom. Cette première expérience ouvrière dure 4 mois. Le parcours de Simone Weil - Jalons pour l'histoire du temps présent
A partir de 1970, une recomposition s'opère au sein de la pensée française avec l'avènement d'une jeune génération intellectuelle. Tous publiés par Grasset dans une collection dirigée par Bernard-Henri Lévy, leur chef de file, ils doivent digérer l'électrochoc provoqué par Alexandre Soljenitsyne, dissident russe qui vient de publier L'Archipel du Goulag et qui décrit la machine totalitaire soviétique. Dès 1975, André Glucksmann inaugure une longue série d'essais sur le totalitarisme avec La Cuisinière et le Mangeur d'hommes ; La Barbarie à visage humain de Bernard-Henri Lévy en 1977 assure un succès éditorial et médiatique à ce nouveau courant. La revue Esprit peut alors déclarer que "l'imposture totalitaire a fini par éclater". Les 'nouveaux philosophes' - Jalons pour l'histoire du temps présent Les 'nouveaux philosophes' - Jalons pour l'histoire du temps présent
Le structuralisme de Roland Barthes - Jalons pour l'histoire du temps présent Le structuralisme de Roland Barthes - Jalons pour l'histoire du temps présent Pierre Desgraupes Comment pourrait-on définir votre travail Roland Barthes ? Roland Barthes Eh bien, oui moi aussi, je suis un peu embarrassé parce que, enfin, il se présente si vous voulez comme une collection de matériaux, d'analyses de mythes de la vie quotidienne moderne à nous Français. Le tout couronné par une sorte d'essai plus théorique sur ce que peut être, alors, un peu plus abstraitement, la notion de mythe aujourd'hui.
Entretien avec Régis Debray sur le rôle de l'image - Jalons pour l'histoire du temps présent Michel Field On accepte tout ça, c'est une bonne explication, Vie et mort de l'image, le titre est un peu paradoxal, vie de l'image on comprend, mort de l'image pour caractériser une période où on a l'impression que l'image est partout, c'est un peu paradoxal. Régis Debray Entretien avec Régis Debray sur le rôle de l'image - Jalons pour l'histoire du temps présent
Frédéric Lordon 2011 5 - une vidéo Actu et Politique
Hervé Kempf

Hervé Kempf : « Il est vital pour l’oligarchie de maintenir la fiction d’une démocratie » - Privilèges

Les puissances d’argent ont acquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes, les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entravées. Pour Hervé Kempf, journaliste et essayiste, si nous voulons répondre aux défis du 21e siècle, il est impératif de revenir en démocratie. Et mettre fin à l’oligarchie, régime actuel qui maintient les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques. Dessin : ©DR Basta ! : Pourquoi affirmez-vous que nous ne sommes plus en démocratie, et pas encore en dictature, mais dans une « oligarchie » ? Hervé Kempf : « Il est vital pour l’oligarchie de maintenir la fiction d’une démocratie » - Privilèges
Michel Onfray

ONFRAY

Andre Gorz - une vidéo Actu et Politique
Hommage à André Gorz - une vidéo Actu et Politique
Michel Serres - les Matins - une vidéo Actu et Politique
Nietzsche

Nietzsche

Nietzsche, Un Voyage Philosophique (1/5) - une vidéo Voyages
Nietzsche - 'Last Days' Footage - 1899
DELEUZE

BOURDIEU et Les Autres

La vraie démocratie - Cornelius Castoriadis - une vidéo Actu et Politique
Cornélius Castoriadis Google | Twitter | Facebook | RSS | Lettre d'information | iTunes | Amazon | Fnac | Kobo | Immatériel Infos, Librairies numériques, Abonnement Liens Google | Twitter | Facebook | RSS | Courriel | Fnac | Immatériel | Kobo | iTunes | Amazon Copyright © Noël Blandin / La République des Lettres, Paris, samedi 5 avril 2014 Siren: 330595539 - Cppap: 74768 - Issn: 1952-4307 - Inpi: 93483830Catalogue des éditions Noël Blandin | République des LettresÉditions Noël Blandin | Livres numériques en librairieBrève histoire de la République des LettresA propos de la République des Lettres
Michèle Ansart-Dourlen Cornelius Castoriadis (1922-1997) a fait des études de philosophie et d’économie à Athènes avant d’arriver en France en 1945. Après sa rupture avec le mouvement trotskyste, il a fondé avec Claude Lefort la revue « Socialisme et barbarie », en 1948, consacrée à la critique du marxisme par ces anciens marxistes, et à l’analyse du totalitarisme soviétique.

CASTORIADIS. Autonomie et hétéronomie individuelles et collectiv

Politique: Cornelius Castoriadis p2 - une vidéo Actu et Politique