background preloader

Bibliotheque des émeutes - Téléologie Ouverte

Facebook Twitter

Editions Belles Emotions. Observatoire de téléologie.

L'observatoire de téléologie est un groupe d'individus qui s'est constitué en 1998 pour faire connaître et développer la téléologie moderne. – y.chzc

Téléologie 2008. Pour la première fois depuis un demi-siècle, alors que contre-révolution française et contre-révolution russe avaient semblé réussir à écarter toute dispute, il semble que ce n’est pas de l’occasion qu’il faut partir, mais de cette nuée opaque et bruyante qui recouvre le dernier champ de bataille.

Téléologie 2008

Ce brouillard est la pensée sans conscience, elle réfléchit le dernier affrontement, que ce soit côté vainqueurs ou côté vaincus. Nous y sommes tellement habitués que cette pensée semble même habiter entièrement les révoltes que l’observation des faits instaurée il y a quinze ans décèlerait aujourd’hui, c’est là qu’on voit comment la révolte a commencé à s’user. Malgré cet austère constat, cependant, c’est toujours de l’occasion que viendra le dépassement de ce plateau du temps, auquel nous consacrons maintenant notre attention. L’exploration de l’aliénation, déjà recommandée et résolue par le Congrès de Madrid, devrait devenir prioritaire. Open Access : Catalogue Belles émotions.

Matrice téléologique et De l'hypothèse à l'hypostase par l'Alliance des ultra-sceptiques optimistes (2007) textes mis en ligne Broché (10,5 x 17,4), 120 pages - 6 euros ISBN 978-2-9505908-5-5 La Matrice téléologique est certainement le texte de fond le plus important de la téléologie moderne à ce jour.

Open Access : Catalogue Belles émotions

Il contient un survol rapide du mouvement de la totalité, un descriptif de la pensée, et une ébauche de la réalité. Jetée vite, opulente et aux contours désordonnés, cette Matrice ressemble à ces pauses haletantes dans la volupté qui, parfois, sont des cris. Ebauche, mais vaste et large, est d'ailleurs le terme qui semble le plus adapté. De l’émeute moderne et de l’archaïsme gauchiste.

Car l’émeute est quelque chose de frustrant pour ceux qui voudraient s’en servir, c’est-à-dire pour tous les blanquistes d’aujourd’hui.

De l’émeute moderne et de l’archaïsme gauchiste

Il semble que les gauchistes en particulier ont beaucoup de mal à comprendre ce que les téléologues disent des émeutes. Car les gauchistes croient bien savoir ce qu’est une émeute, d’autant qu’ils sont plutôt en faveur de ce type de manifestations, non sans remarquer parfois leurs faiblesses. Mais pour eux l’émeute est un outil dans la besace à projectiles contre la société en place, parmi d’autres. Il n’y a pas donc de raison pour eux de parler plus de l’émeute que de la grève, de la manifestation, de l’insubordination civile ou des formes de gestion parallèles, qu’ils revendiquent éventuellement. Reprenons donc l’explication que les téléologues ont héritée de la Bibliothèque des Emeutes. Il s’en faut de beaucoup que toutes les émeutes développent effectivement la possibilité d’une révolution. D’autre part, on ne va pas à l’émeute.