background preloader

Piratage(s)

Facebook Twitter

Le vent de l’opinion sur le voile. L’équivalent de "Dieu est avec nous", c’est aujourd’hui "l’opinion publique est avec nous " Pierre Bourdieu (1971) Le microcosme médiatique et ses journalistes tricards sous-payés ont une constance de marathoniens lorsqu’il faut mettre en scène une polémique portant sur le port du « voile » des femmes musulmanes.

Le vent de l’opinion sur le voile

À intervalle régulier, lorsque la situation sociale se tend, ou lorsque l’actualité a un coup de mou, sort du chapeau, adroitement, le péril de la mahométane dissimulée (même partiellement). Avec un sens aigu de la variation, puisqu’après les mères voilées à la maternelle, se pose le problème des étudiantes voilées à l’université. Pour donner le sentiment que cette préoccupation préoccupe tout le monde, l’opinion vient à la rescousse. Pierre Bourdieu a décortiqué en 1971 le non-sens de l’opinion tel qu’on nous la présente. Poser des questions comme poser des pièges Qui pose la question et pour avoir quel type de réponse ? Manuel Valls est-il de droite ? "Une caméra n’est ni de droite ni de gauche !

Manuel Valls est-il de droite ?

" M. Valls le 20 août 2012 De gauche ? De droite ? Ce type de question ne devrait pas être soumis à examen. Sur le blog de L. Christopher Dombres M. Pas si loin non plus dans son approche économique, il prône la « responsabilité individuelle », et le « refus de l’assistanat » pour finalement « réconcilier la gauche avec la pensée libérale ». Le gouvernement dispose aussi de bon nombre d’adeptes pro nucléaire ou pro OGM. Sociétalement, il épouse la rigidité supposée de son pays.

Laurence Ferrari, on t’aimait tant… "Autrefois c’est vous qui faisiez les images, et maintenant ce sont les images qui vous font" – Un journaliste en 1957 dans "Temps de cerveau disponible" de C.

Laurence Ferrari, on t’aimait tant…

Nick Dans l’ordre chaotique du monde, le changement d’écurie médiatique de L. Ferrari fait figure d’épiphénomène microcosmique. Pourtant ce battement d’ailes de papillon déclenche des tempêtes de commentaires. Et pas seulement chez les initiés, les spécialistes en trombinoscope médiatique, en mercato journalistique où les interchangeables font le spectacle de leurs sarabandes. Vogelsong. Des riches veulent passer à la caisse. “…alors que la majeure partie des Américains lutte pour joindre les deux bouts, nous, mégariches, continuons à bénéficier d’extraordinaires réductions d’impôts” W.

Des riches veulent passer à la caisse

Buffett On peut entendre la proposition de taxer les plus riches de M. Règle d’or, finances de plomb. “Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse” Si la règle d’or pour les religions constitue un principe éthique de réciprocité, pour les apôtres de l’économisme elle préfigure une gestion ultra-orthodoxe qui exerce une pression sur le corps social.

Règle d’or, finances de plomb

N. Sarkozy, bien meilleur dans le costume du maton que dans celui du gestionnaire, en appelle pourtant à un précepte d’équilibre des comptes publics, à inscrire dans la constitution. Coup politique, dédouanement quant à sa propre incurie ? Alors que la crise de la dette souveraine frappe les pays occidentaux, avec la désinvolture qu’on lui connaît, il s’en remet aux vertus budgétaires totalement bafouées depuis depuis le début de sa mandature.

Sondages -- Piratage(s)

Les révolutions n’ont jamais lieu (c’est pour cela qu’elles sont surprenantes) “On est dans une société loufoque, qui dépense pas mal d’énergie pour l’éducation de sa jeunesse et qui, ensuite, adhère à un système économique qui assure l’écrasement de la jeunesse et de la baisse de son niveau de vie.”

Les révolutions n’ont jamais lieu (c’est pour cela qu’elles sont surprenantes)

E. Todd Étrange conjonction des évènements, au moment où la Grèce est à l’encan, des hôpitaux aux plages, les jeunes espagnols investissent les places, et l’oligarchie mondiale cherche un nouveau totem. En l’occurrence, une nouvelle icône au FMI, C. Lagarde libérale ministre du gouvernement Sarkozy. Les spécialistes en commentaires spéculent sur le “mal-être” de la jeunesse pour proposer une explication aux soubresauts que connaît l’Espagne. D’autre part, un jargon officiel renvoyant une partie de la population à sa caractéristique pubère dans son “mal-être”, mais assez adulte pour embrasser les canon de l’économie libérale : responsabilité, individualisme et d’autonomie.

La normalité exceptionnelle : Une fiction anticosmétique de François Hollande. “Il y a une énorme vague qui veut de l’épicé, du vrai tempérament et des vraies idées.

La normalité exceptionnelle : Une fiction anticosmétique de François Hollande

Ceux qui sont déçus par moi ne le sont pas parce que j’en fais trop, mais parce que je n’en fais pas assez.” N. Sarkozy, sur le blog d’A. Leparmentier. Bienvenue à Atlantico. La Droite républicaine n’a pas attendu N. Sarkozy. "Il y a overdose d’immigration" J.

La Droite républicaine n’a pas attendu N. Sarkozy

Chirac – 1991 "L’immigration, un problème majeur" F. Lefebvre, bouche de N. Sarkozy, le 5 août 2010.

Barack Obama

Economie. Médias. N.Sarkozy. Portrait. Interview. Chaînes. PS. Social Syndicats. Education. Ecologie.