background preloader

Restos

Facebook Twitter

Ani, le poisson selon le créateur d'Imouto. ©Lyon Capitale "Gaby Didonna a les coudées franches.

Ani, le poisson selon le créateur d'Imouto

Et les idées larges. " Trop chou - Lamalice lyon. Voilà l'adresse ultra gourmande ouverte depuis ce matin 9 mars 2016 Je me devais impérativement d'être à cette ouverture, vous me connaissez moi bec sucré incontournable.

Trop chou - Lamalice lyon

J'attendais depuis des mois et des mois ce petit nid... Ils l'ont fait, l'ont pensé, ont en rêvé pour enfin ouvrir "LE BAR A CHOUX" que nombre de foodista attendaient. Je rembobine...souvenez vous c'est l'histoire de Virginie, vous savez la nana hyper sympa qui roule en triporteur et arpente les marchés lyonnais. Forcément, vous l'avez déjà croisé. Mes bonnes adresses lyonnaises // Food. Spring is coming Hello les filles !

Mes bonnes adresses lyonnaises // Food

Comment allez-vous ? Après un début de mois de Mars catastrophique, le soleil est enfin là avec des... Lire la suite › Renaissance Paris Le Parc Trocadéro. Home New - L'éclat Restaurant. La Source Dorée, Saint-Pierre-la-Palud - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos. Restaurant Hôtel de la Gare, Couzon-au-Mont-d’Or - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos. Cet endroit prend vie vers la fin du XIXème siècle au coeur d’une très belle Bâtisse en pierres dorées, entre Monts d’Or & bords de Saône.

Restaurant Hôtel de la Gare, Couzon-au-Mont-d’Or - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos

A cette époque c’est l’unique « Hôtel-Restaurant » sur Couzon au Mont d’Or et ses environs. Puis, au cours des années l’activité se recentre principalement sur la restauration et propose une cuisine traditionnelle française et ses fameuses spécialités des bords de Saône. C’est tout naturellement et dans le respect de son histoire que l’Etablissement est rebaptisé Hôtel de la Gare. Cette Renaissance, trois compères férus de gastronomie l’ont imaginée et vous accueillent aujourd’hui dans un contraste réussi alliant authenticité et créativité. La Caborne, Limonest - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos. Toane, Grézieu-la-Varenne - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos. LA TABLE DU DONJON, Oingt - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos. La Broche les bros du grill. Marguerite restaurant bocuse - Blog mode Lyon & DIY. À ma question « Peut-on qualifier le restaurant Marguerite de semi-gastronomique ?

Marguerite restaurant bocuse - Blog mode Lyon & DIY

», la responsable de l’établissement m’a répondu « Non, c’est un excellent restaurant, mais Marguerite n’est pas un semi-gastronomique ». Pourtant, je vous assure qu’on s’y tromperait. Dans cette ancienne maison bourgeoise à la déco impressionnante, les plats sont exquis et travaillés avec finesse. Le personnel, de son coté, offre un service irréprochable. Alors, lorsque j’appris que Marguerite est en fait la petite dernière de Paul Bocuse, je me dit que mon intuition ne m’a pas trompé, concernant la qualité. C’est un peu par hasard que je suis arrivée dans ce restaurant que je ne connaissais pas, et j’ai tout de suite été saisi par l’immensité des lieux. Pour notre repas, nous avions décidé de nous la jouer « grand prince », en choisissant une entrée-plat-dessert. Gmail - Free Storage and Email from Google. Lyon's GastroPub, le prochain pub à manger de 3 pousses de Têtedoie. Ni tout à fait bar, ni tout à fait restaurant, le gastropub est un hybride, un joyeux combo qui mix bières, vins et bonne bouffe.

Lyon's GastroPub, le prochain pub à manger de 3 pousses de Têtedoie

Si les foodies lyonnais sont déjà des inconditionnels des "caves à manger", ces bars à vins qui font aussi mange debout avec assiettes de charcut' et bouchées parfois haut de gamme, ils risquent fort de se mettre au gastropub. La Maison de Franca à Brindas dans le Rhône (69) Imouto. Faim de Lyon - Bonnes adresses et restaurants à Lyon. Les Apothicaires. Le Kitchen Café – Lyon 7ème – Et si la Terre était ronde… Attention : Perle rare de la gastronomie !!

Le Kitchen Café – Lyon 7ème – Et si la Terre était ronde…

Un petit endroit, au détour d’une rue, peu de tables, comme si elles étaient réservées aux initiées et une seul mot d’ordre du frais, du frais, du frais, du fait-maison ! Na ! Enfin un restaurant qui monte le niveau ! On en avait besoin à Lyon depuis la baisse (pour moi) de l’ourson qui boit… Le service est impeccable, souriant. On nous conseille, on nous oriente, c’est formidable ! La carte d’abord. Substrat – Lyon 4ème – Et si la Terre était ronde… Je persiste et signe, le maître ne sera pas détrôné.

Substrat – Lyon 4ème – Et si la Terre était ronde…

Substrat est élu, encore une fois, le meilleur restaurant de Lyon ! C’est la base de la vie ! :) A deux pas de chez moi, Substrat est et restera mon incontournable. Je l’affirme à en taper du point sur la table. Restaurant Imouto à Lyon, la « petite soeur » a déjà tout d’une grande ! – Révélations gourmandes. L’offre de cuisine fusion franco/japonaise s’agrandit constamment à Lyon, pour mon plus grand bonheur, avec de bonnes adresses telles que le restaurant Pivoine dont je vous avais déjà parlé il y a peu .

Restaurant Imouto à Lyon, la « petite soeur » a déjà tout d’une grande ! – Révélations gourmandes

Alors que « l’Ourson qui boit » va ouvrir prochainement un salon de thé dont je vous reparlerai dès que j’aurais plongé ma cuillère dans un ou deux de leurs délices au thé vert, il était pour l’heure plus que temps que je teste le fameux restaurant Imouto (« petite soeur » en japonais) dont on me vantait les louanges depuis des mois. Et bien je peux tout de suite vous dire que sa réputation n’était pas usurpée ! Dans un cadre tout juste refait à neuf, je me suis régalée d’une purée de brocolis au poulpe et aux moules, suivi d’un filet de bar au lait de coco et au curry pour finir sur un dessert proche de la perfection : figues rôties au porto et sa glace au sésame blanc.

Le PaillerOn, Lyon - 319 Avis - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos. Blog d'un Foodingue. Le Flair est le fruit d’une rencontre entre deux chefs: l’un étoilé et meilleur ouvrier de France 1996, ayant gravi les échelons de la cuisine gastronomique et régnant maintenant sur la colline Lyonnaise de Fourvière, Monsieur Christian Têtedoie; l’autre chef japonais à la technique culinaire aguerrie, ayant fait ses armes en Suisse puis en france avec Guy Savoy (entre autres), avant de devenir chef dans le restaurant éponyme de C.Têtedoie de l’Antiquaille.

Blog d'un Foodingue

Le rêve de sa propre affaire fut longtemps désirée au Japon, pays d’origine d’Hiroyuki Watanabe, mais le tremblement de terre aura raison de ce souhait qui verra le jour à Lyon. La cuisine et l’approche est « bistronomique », douce alliance de la cuisine Française et Japonaise. A contrario de la cuisine aiguisée du chef, les différents menus dégustés ont confortés une maîtrise certaine des cuissons, d’associations heureuses et ajustées. Dorade Royale marinée au fenouil et son chutney de mandarine.

Blog d'un Foodingue. Kitchen Café, rien de plus explicite pour ce bistrot café goûter du quartier Guillotière tenu par Connie et Laurent couple au piano comme à la ville. Elle est chef, lui est pâtissier, l’une est Suédoise l’autre est français et les deux s’accordent et délivrent une partition sans faute tous les jours. Ici on cultive le beau et le bon, et ce n’est pas qu’une philosophie, ici on est revenu aux fondamentaux, l’amour du travail de la terre, de l’eau, de la vigne… Ici on travaille locavore, ici on aime les vins bio et natures mais pas que, surtout les vins bien faits, ici on aime les petits producteurs chez qui on peut passer, humer, goûter, discuter, échanger, chez qui on peut grandir et faire grandir.

Point de chichis dans l’élaboration mais une justesse de cuisson et d’assaisonnement, une présentation bistronomique élégante. La fraîcheur d’une soupe froide de fenouil glacé et fleurs d’aneth. Bonne adresse Lyon # Le Passe Temps - Meg&Cook. Le Passe Temps, où le temps passe si vite … Le nouveau restaurant de Younghoon Lee, jeune cuisinier sud-coréen récemment diplômé de l’Institut Paul Bocuse, situé dans le 6eme arrondissement de Lyon, n’a pas finit de faire parler de lui. Un restaurant gastronomique alliant avec habilité les saveurs franco-corréennes, dans une ambiance zen et épurée. Pour en savoir plus, rendez-vous ici. Menu déjeuner du lundi au vendredi : 23 € / entrée, plat, fromage ou dessertMenu du soir : 35 € / amuse bouche, entrée, plat, fromage ou dessertFermé le dimanche et samedi midi Le Passe Temps 52 rue Tronchet – Lyon 6 – 04 72 82 90 14 Page facebook :

Chez Guillemette. Un petit-déjeuner, un goûter, un déjeuner entre filles ou un brunch… le salon de thé Chez Guillemette répond à toutes ces envies ! Pour l’instant, j’ai testé la formule déjeuner et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Une déco girly juste qu’il faut (pas gnangnan, on s’entend !) , des couleurs douces et plein d’objets chinés nous transportent dans un univers cosy. On se croirait dans une petite maison de poupées. Ban Thaï. La Table 101. Ouvert à l’automne 2012, le restaurant la Table 101, tenu par le couple Olivier et Maryline Delbergues, est mon coup de cœur lyonnais de ces 2 derniers mois. Olivier, le Chef, est en cuisine, tandis que sa femme, experte en sommellerie, assure le service. L’accueil est chaleureux et souriant, le restaurant assez grand puisqu’il contient pas moins de 80 couverts mais l’aménagement des espaces permet de ne pas se sentir perdu dans une grande salle bruyante.

Au départ, nous avons un peu de mal à lire la carte qui nous paraît riche mais compliquée. Après quelques instants de concentration (il faut bien ça !) Oto Oto. Je cherchais un restaurant japonais proposant autre chose que des sushis et sashimis et bien je n’ai pas été déçue en poussant la porte de ce bar japonais (isakaya) du quartier de la Guillotière ! Je ne suis jamais allée à Tokyo mais ce type de bar à tapas est très répandu dans la capitale nipponne apparemment. Le décor est d’abord surprenant, les murs sont recouverts de boîtes à poisson aux inscriptions japonaises rouges et noires, et de grosses bouteilles de saké de nombreuses régions du Japon trônent dans la salle. Des sortes de mini-grottes peuvent abriter des petits groupes à partir de 4 personnes et permettent de grignoter les tapas de la carte de manière très conviviale. On est loin du Planet Sushi et j’en suis ravie ! Côté saveurs, pour démarrer, on se laisse tenter par le Kimchi (chou mariné très épicé), le shiitaké (poêlée de champignons surmontée d’un jaune d’oeuf) et la traditionnelle soupe miso (très parfumée car très ambrée).