background preloader

Virginie

Facebook Twitter

Consommation Collaborative. LES ATELIERS DE LA BERGERETTE - Recyclerie - BEAUVAIS - Recyclerie - Oise - Picardie. Echange Abris de jardin - Echanger Maison et jardin - Grand bazar - Site de troc et d'échange. Echange de services et partage de jardin. Donne tarte... contre potiron !

Echange de services et partage de jardin

Vous avez fait le plein de confitures cet été parce que le vieux cerisier du fond du jardin s'est montré particulièrement généreux ? Echange de maisons et échange d'appartements – HomeForHome.com. Troc alimentaires divers. Oeufs poules de plein air troc œufs contre fruits/légumes/graines/boutures de fruitiers/miel…

Troc alimentaires divers

Consoloc, la location entre particuliers, c'est parti. C’est le quotidien Le Monde qui vendredi 11 janvier 08 l’annonçait.

Consoloc, la location entre particuliers, c'est parti

ConsoGlobe a mis en ligne son service de location entre particuliers. Après l’occasion, le don, l’échange, le shopping humanitaire, voici la dernière brique qui manquait : la possiblité de louer à d’autres particuliers, consoLoc.com Bien entendu, ce service, conforme à la vocation de consoGlobe, est économiquement et écologiquement rentable. Mais il remplit également une autre fonction, comme l’explique Le Monde : « Un autre motif pourrait aider au développement de la location entre individus : la recherche d’un nouveau lien social. Aller à la rencontre des autres correspond à une envie grandissante des Français, selon le sociologue Gérard Mermet. Au fil de leur vie, les Français n’ont pas le même comportement de consommation.

Les adolescents, eux, échangent sur Digitroc.com des DVD ou des livres contre des jeux vidéo, avec la bénédiction de leurs parents puisqu’il n’y a pas de transfert d’argent. Sur le troc en ligne : Www.peuplade.fr. Peuplade.frFaire vivre les quartiers et ses habitants, c'est ce que propose le réseau social Peuplade.fr.

www.peuplade.fr

La raison d'être du site et de faire se rencontrer les voisins d'une même ville. Consommation collaborative. Un article de Encyclo-ecolo.com.

Consommation collaborative

DIGITROC - Troc et échange - Tout échanger sur ... Un site d’échange de produits culturels (livres, cd, dvd, jeux vidéo) gratuit qui rémunère vos avis avec des points d’échange. Le principe est simple : après une inscription gratuite, vous proposez ou recherchez des livres, CD audio, DVD ou jeux vidéo.

Un site d’échange de produits culturels (livres, cd, dvd, jeux vidéo) gratuit qui rémunère vos avis avec des points d’échange

En outre, vous avez la possibilité de donner des avis sur les produits proposés et, s’ils sont retenus, vous recevez des points, qui sont la monnaie (fictive) utilisée pour les échanges. Etant, nous-mêmes, utilisateur de ce service depuis 2 ans, nous pouvons témoigner de son bon fonctionnement ! Troczone > " " Concrètement, la première chose à faire est d’établir dans votre compte TrocZone deux listes : une liste « Ce que j’ai » qui contient les produits que vous possédez et que vous proposez à l’échange ; une liste « Ce que je veux » qui indique ce que vous souhaitez recevoir. Quand vous proposez un produit, c’est l’administrateur de TrocZone qui fixe sa « valeur », c’est-à-dire le nombre de points dont vous devez disposer pour l’acquérir. Troc et échange - Tout échanger sur consoGlobe : livre, film, dvd, jeux video, ... CouchSurfing.

La montée de la consommation collaborative. Le Monde | • Mis à jour le | Par Hubert Guillaud "La consommation collaborative correspond au fait de prêter, louer, donner, échanger des objets via les technologies et les communautés de pairs", explique le site éponyme lancé par Rachel Botsman et Roo Rogers, les auteurs de What’s mine is yours, the rise of collaborative consumption (Ce qui est à moi est à toi, la montée de la consommation collaborative).

La montée de la consommation collaborative

Ceux-ci affirment d’ailleurs que cette pratique est en passe de devenir un "mouvement". Un mouvement qui va des places de marchés mondiales comme eBay ou Craiglist à des secteurs de niches comme le prêt entre particuliers (Zopa) ou les plates-formes de partage de voitures (Zipcar). "La consommation collaborative modifie les façons de faire des affaires et réinvente non seulement ce que nous consommons, mais également comment nous consommons", affirment ses défenseurs. Les fans du partage ont déjà leur magazine : Shareable.net. La consommation collaborative, une révolution en marche ? Disruptive et novatrice la consommation collaborative fait bouger les lignes économiques.

La consommation collaborative, une révolution en marche ?

Une grande partie des évangélistes chargés d’en faire la promotion a basé son discours sur ce principe. Critiques à l’égard du système économique actuel, ils souhaitent offrir aux consommateurs un modèle alternatif et anti-crise basé sur des valeurs non marchandes tout en répondant à un besoin d’interaction sociale. Mais en réalité, cette nouvelle forme de consommation offre surtout un service plus souple et des possibilités d’échanges permettant de maintenir un niveau de consommation à moindre prix.

Avec la crise économique de 2008 et ses effets sur l'accentuation des inégalités, la consommation collaborative est donc arrivée à point nommé pour accompagner une véritable transition sociétale. Ainsi, la manière de consommer et le symbolisme que l'on attache à l'acte d'achat sont les premières choses qui procèdent de ce changement. > Qu’est-ce qu’un « client » de l’économie collaborative ? Covoiturage.