background preloader

Information sur le FLE au Japon

Facebook Twitter

Comment devenir enseignant de FLE ? Comment partir enseigner au Japon ?Les visas, les CV... Tout cela dans une rubrique dédiée à ces petits tracas qui empêchent souvent de faire un choix.

Le Programme JET. Le Programme JET (Japan Exchange and Teaching Programme) est une action menée par les collectivités locales du Japon en collaboration avec les Ministères japonais des Affaires Etrangères, de l'Éducation (MEXT), des Affaires Intérieures et des Communications, et le CLAIR (Council of Local Authorities for International Relations).

Le programme JET est une bonne manière pour les jeunes de se confronter au métier d'enseignant de FLE. Sur une période d'un an, il est ainsi possible d'aller dans un établissement proposé au Japon et d'occuper un des postes disponible, souvent celui d'assistant de cours de langue. Cependant, il faut être motivé et avoir un bon niveau en français, anglais et japonais car les postes sont peu nombreux et chaque année beaucoup de jeunes en font la demande. – vika15

Il a pour objectif d'inviter des jeunes de pays étrangers au sein des collectivités locales ainsi que dans des établissements scolaires afin de promouvoir la compréhension mutuelle entre le Japon et la France.

Le Programme JET

Chaque participant(e) au programme JET est un(e) employé(e) de son organisme contractant pour une période d’un an, renouvelable jusqu'à un maximum de 5 ans. Le candidat doit choisir un secteur d'activité. ALT (Assistant Language Teacher) : employé(e) en charge de l'enseignement linguistique (1 poste pour le programme 2017) . ■ ALT 1. . ■ CIR 2. Comment rédiger un CV Japonais. Vous voulez postuler à un emploi au Japon et il va vous falloir rédiger un Rirekisho, le fameux CV japonais.

Cela peut paraître peu important, mais chaque pays à une manière différente de rédiger les CV, et le Japon n'y échappe pas. Un CV qui respecte les codes du pays a plus de chances d'être retenu, il faut donc essayer de s'y conformer le plus possible lors de recherches d'emplois. L'offre et la demande sont parfois compliqués sur ce marché, il faut donc tirer son épingle du jeu. – vika15

Voici ce qu’il vous faudra savoir pour bien vous y prendre.

Comment rédiger un CV Japonais

Vous connaissez donc les bases du marché de l’emploi au Japon, vous avez des idées concernant les attentes vis-à-vis de cela, et vous savez quel genre d’emploi vous voulez cibler. Lorsque vous aurez trouvé la ou les entreprise(s) où postuler, il vous faudra leur adresser un CV japonais, appelé le Rirekisho, qui vous permettra d’espérer avoir un entretien d’embauche. Dans cet article, nous allons nous intéresser à ce fameux CV japonais et la façon de le remplir. Vous verrez, rien de bien sorcier en soit. Sincèrement, ce n’es pas très difficile. Le CV japonais, disons traditionnel, s’appelle donc le Rirekisho et il consiste tout simplement en un formulaire à acheter (par exemple dans un conbini au Japon pour environ 100 Yen) et à compléter au stylo noir, de préférence. O Nom et prénom du candidat o Votre cursus scolaire. Préparation du test de japonais JLPT. Le test d'aptitude en japonais aussi appelé JLPT ou encore "日本語能力試験" (Nihongo nôryoku shiken) est actuellement les seul diplôme de langue japonaise reconnu par les universités et les entreprises au Japon.

Voici un lien concernant le JLPT car c'est le seul examen officiel international pour certifier votre niveau de japonais, et il peut ainsi vous permettre d'avoir plus de chances sur un poste si vous avez un minimum de niveau en japonais car il sera plus aisé pour vous de communiquer avec l'équipe enseignante ainsi que les élèves. – vika15

Tout comme le TOEIC ou le TOELF, le JLPT représente un outil indispensable à tous ceux qui souhaitent travailler au Japon.

Préparation du test de japonais JLPT

Formation en Institut français du Japon à Tokyo. Une formation unique au Japon reconnue à l’international pour devenir un professionnel de l’enseignement du français.

Si le diplôme manque encore, il y a beaucoup de possibilités de formations. Celle-ci se faisant au Japon, elle permet de se former tout en pratiquant son japonais afin de pouvoir être à l'aise lorsqu'il faudra commencer à chercher du travail. De plus, l'Institut Français, tout comme les Alliances Françaises sont de bons points de départ pour devenir professeur de FLE. Faire une formation de cet établissement ne peut qu'ouvrir des portes. – vika15

Formation présentielle en août et septembre 2017 à l’Institut français du Japon à Tokyo.

Formation en Institut français du Japon à Tokyo

Institut français du Japon – Tokyo a créé ce diplôme en partenariat avec Université du Maine (France) sous le patronage de l’Ambassade de France au Japon avec le soutien de la Société Japonaise de Didactique du Français (SJDF) et de la Société Japonaise de langue et littérature française (SJLLF) 1 – Une formation professionnalisante intensive pour les professeurs ou futurs professeurs de FLE au Japon Une formation diplômante et professionnalisante Le DUFLE est une formation complète qui vise l’appropriation des connaissances théoriques et des savoir-faire pragmatiques de la didactique et de la méthodologie d’enseignement du FLE au Japon, tout en sensibilisant les stagiaires au caractère interculturel de l’enseignement. Formations professionnelles en FLE.

On trouve toujours beaucoup d'informations pratiques sur des sites officiels et celui de l'ambassade du Japon est bien documenté à ce sujet. Pour rester dans les questions pratiques de comment devenir professeur de FLE au Japon, voici donc la page concernée. Bien entendu, ceux ayant déjà un diplôme, qu'il soit de FLE ou non, n'auront pas besoin de cette rubrique, mais je vous conseille tout de même de faire un tour sur leur site pour des informations pratiques comme pour le visa. – vika15