background preloader

Sexisme

Facebook Twitter

La non violence est patriarcale version integrale. Les-meres-des-feministes-de-seconde-zone. Il y a quelques jours, un article d’Isabelle Alonso, écrit par Agnès Ledig, une sage-femme, a fait le tour de réseaux sociaux, suscitant indignations et questionnements.

les-meres-des-feministes-de-seconde-zone

Celle-ci décrivait une pratique apparemment répandue après un accouchement appelée « le point du mari ». Concrètement, la manœuvre consiste « lors de la suture d‘un périnée déchiré, ou d‘une épisiotomie, à faire un dernier point supplémentaire pour resserrer l‘entrée du vagin, et permettre, lors de l‘intromission de Monsieur, un plaisir accentué. Pour lui. ». J’ai lu beaucoup de témoignages à ce sujet sur les forums, lorsque j’étais enceinte de mon premier enfant mais n’ai pas réussi à trouver de sources plus « officielles », provenant de médecins ou d’études scientifiques. Inégalités H/F. Toutes des salopes, ou le mythe du mec trop gentil. Je vais vous raconter une histoire que vous connaissez déjà.

Toutes des salopes, ou le mythe du mec trop gentil

Comme vous la connaissez déjà, pour la rendre un peu plus intéressante, et aussi parce que j’ai faim, les protagoniste auront des noms de fruits. Il était une fois un garçon qui s’appelait Poire. Poire fréquentait des filles. On lui avait appris qu’il fallait être gentil avec les filles, et Poire était de toutes façons quelqu’un de gentil. Il n’y avait pas besoin de le lui dire deux fois. Le voisin de Poire s’appelait Melon. Et pourtant, Poire enviait un peu Melon. Melon, lui, avait plein de copines, alors qu’il ne faisait rien comme il fallait. Poire ne comprenait pas pourquoi les filles aiment les salauds. Non, toujours pas. Toutes des salopes, Ou le mythe du mec trop gentil Je vous laisse deviner la suite de l’histoire. Alors, est-ce que les mecs sont trop gentils? Violences faites aux femmes. Sexisme, Féminisme et Gauche.

Culture du viol - viol. Le Consentement. La plupart de ces questions proviennent d’un texte que vous pourrez trouver en version originale sur : Une première version traduite en français a été éditée je ne sais pas quand et par je ne sais pas qui.

Le Consentement

Voici une deuxième version traduite, revue et augmentée par nos soins en mars 2009. La mise en page A5 de cette édition a été revue et corrigée en mai 2011. Le but de ces questions est d’élaborer une réflexion sur les interactions sexuelles et la notion de consentement. Nous vous invitons à vous les poser réellement et profondément, en prenant le temps et sans être sur la défensive, afin qu’elles puissent réellement enclencher des processus de réflexion qui seront bénéfiques tant pour vous que pour vos partenaires et le milieu dans lequel vous évoluez. 100 questions sur les interactions sexuelles 01_Comment définis-tu le consentement ?

Le "Slut Shaming". Cet article est une contribution de Thomas, merci à lui.

Le "Slut Shaming"

Pour contribuer à ce blog, vous pouvez envoyer une proposition d’article à l’adresse cafaitgenre[at]gmail.com. [Les réactions violentes subies par une amie proche qui aurait eu une attitude « malsaine » et « dévergondée » à l’égard des hommes (c’est-à-dire une attitude séductrice et entreprenante tout à fait banale pour un homme, mais qui ne peut être que « malsaine » et « dévergondée » pour une femme…) m’ont inspiré cet article sur la question du « slut shaming ». Cet article ne prétend ni à l’exhaustivité ni à l’objectivité : j’ai simplement essayé de faire un compte-rendu critique de quelque chose que je ne vis pas, mais qui m’a beaucoup énervé de l’extérieur.] « Slut shaming » est une expression anglaise, formée à partir de « slut » (« salope ») et « shame » (« honte »).

L'IVG en France : un véritable parcours d'obstacles pour des femmes souvent isolées. Ça commence dans une cuisine.

L'IVG en France : un véritable parcours d'obstacles pour des femmes souvent isolées

Les cinq femmes tiennent à peine autour de la table blanche, entre l’évier et le buffet. Difficile de bouger. De toute façon, aucune n’a envie de retirer son blouson. Au 1er étage d’une tour de la porte d’Ivry, au-dessus d’un centre commercial, quelques studios donnant sur un même couloir abritent l’un des trois centres du Planning familial de Paris. Une lycéenne blonde force un sourire mutique quand l’animatrice lui demande de se présenter. Leïla, à peine majeure, est la plus tendue. Premier obstacle : l’accès à l’information Chaque année en France, 220 000 femmes ont recours à l’IVG (interruption volontaire de grossesse) [2]. La virginité en question. La virginité, c’est toute une histoire.

La virginité en question

Elle représente beaucoup de choses différentes selon les sociétés.Mais est-ce qu’on n’en fait pas toute une montagne pour pas grand chose au final ? Pas dans le sens où il faudrait se désintéresser de la question du début de la vie sexuelle, mais dans le sens où nous baignons dans un environnement plein d’idées reçues plutôt que d’informations. Brochure « Je ne veux plus être un violeur »