background preloader

Méditation

Facebook Twitter

Truc no.1 de méditation ou d’auto-hypnose – Réduire le bavardage intérieur! | Jean-Charles Chabot. J’ai le goût aujourd’hui de vous partager un p’tit truc de méditation qui est relativement inconnu, et qui est extrêmement efficace pour réduire le bavardage intérieur! Je l’utilise d’ailleurs en auto-hypnose et en hypnose parfois, pour aider certains clients à calmer leur mental. Pour ceux et celles qui méditez, ou avez essayé de méditer auparavant, vous avez sûrement remarqué que la première chose que l’on remarque est le flot apparemment incontrôlable de pensées qui émergent à notre conscience.

Comme si notre esprit conscient est un singe fou qui saute d’une pensée à l’autre sans notre consentement. Il existe plusieurs techniques de méditation qui enseignent dans un premier temps la concentration sur un objet. Il peut s’agir d’une chandelle, d’un point en-dessous de notre nez ou sur notre respiration, pour aider à développer un certain contrôle et amener progressivement un état de tranquillité à l’intérieur.

Et ces techniques fonctionnent tout de même bien. En effectuant ce ) Merci! Tnp_Neurosciences_et_Bouddhisme.pdf. Neurosciences et méditation. En 2000, une rencontre exceptionnelle eut lieu à Dharamsala, en Inde. Quelques-uns des meilleurs spécialistes des émotions, psychologues, chercheurs en neurosciences et philosophes passèrent une semaine entière à discuter avec le Dalaï-Lama dans l’intimité de sa résidence située sur les contreforts de l’Himalaya. C’était aussi la première fois que j’avais l’occasion de prendre part aux rencontres fascinantes organisées par l’Institut Mind and Life qui fut fondé en 1987 par Francisco Varela, un chercheur renommé en neurosciences, et Adam Engle, un homme d’affaires américain.

Le dialogue portait sur les émotions destructrices et sur la façon de les gérer.1 Lors de cette rencontre, un matin, le Dalaï-Lama déclara : « Toutes ces discussions sont fort intéressantes, mais que pouvons-nous vraiment apporter à la société ? Un bienfait global Les méditants expérimentés ont la faculté d’engendrer des états mentaux précis, ciblés, puissants et durables. Il n’y a pas d’âge pour changer. Des effets de la méditation sur le cerveau et l'organisme. Très récemment, plusieurs universités américaines ont conduit des recherches sur de grands pratiquants qui avaient à leur actif quelques 40 000 heures de méditation. Les résultats furent probants et montrèrent : • un haut niveau d’activité dans les parties du cerveau qui contribuent à former les émotions positives, comme le bonheur, l’enthousiasme, la joie et la maîtrise de soi; • un niveau d’activité moindre dans les parties du cerveau reliées aux émotions négatives, comme la dépression, l’égocentrisme, le manque de bonheur ou l’insatisfaction ; • un apaisement de la zone du cerveau qui déclenche la peur et la colère ; • la capacité à atteindre un état de paix intérieure même lorsqu’on est confronté à des circonstances extrêmement perturbantes ; • une aptitude inhabituelle à l’empathie et à l’écoute profonde des émotions d’autres personnes.

Comment pratiquer la pleine conscience ? Marcher en Pleine Conscience dans la nature (Mindfulness) Marcher est très bon pour l'etre humain. Nos ancetres lointains marchaient souvent 20 km par jour, et dans la nature bien sûr. Donc notre corps et notre cerveau se sont formés au fil des millénaires à partir de cette activité principale. Des études ont montré que le simple fait de marcher 20 minutes modifie à tout age l'activité du cerveau et amène de l'équilibre dans les neurotransmetteurs, dont la fameuse dopamine, comme le montre le schema ci-dessous : Nos nouvelles habitudes de vie trés sédentaitres et cérébrales necessitent encore plus que nous revenions souvent à ce mouvement de base qu'est la marche.

Les plus sportifs pourront adopter une marche rapide en ville ou une marche en montagne, mais il existe aussi la notion de marche méditative de type pleine conscience (mindfulness) à la portée de tous, tout aussi efficace, et qui demande simplement un effort d'attention, surtout dans sa phase d'apprentissage. Voici une proposition pour l'apprentissage de la marche méditative :

Deux programmes Mindfulness : MBSR et MBCT. Bien que ces deux programmes soient comparables dans leur contenu, ils se différencient dans leurs applications, notamment dans les objectifs de soins. Ci-dessous, vous trouverez des précisions concernant la spécificité de chaque programme ainsi que sur leur évolution depuis leur création. Similitudes et différences essentielles Durant deux mois, le groupe de participants se réunit autour d’un ou deux instructeurs pour huit séances hebdomadaires de deux heures à deux heures trente.

MBSR : Mindfulness Based Stress Reduction Le programme MBSR était, à l’origine, un programme complémentaire à la médecine s’attachant à aider les malades chroniques à mieux gérer les douleurs et le stress. Il apparaît aujourd’hui comme une solution pour toute personne qui se sent tourmentée psychologiquement ou physiquement afin d’améliorer son bien-être général. Le programme a été inventé par Jon Kabat-Zinn, professeur émérite de la « University of Masachusetts Medical School » à la fin des années 70. KABAT_ZINN_Version_franaise. C_Andr_PleineCs.pdf. Bibliographie | ressource mindfulness. De très nombreuses références bibliographiques existent dans le domaine de la méditation de pleine conscience, ce qui n’est pas surprennant pour une pratique qui remonte aux sources de l’humanité.

Toutefois, afin de cerner le propos en lien avec les réalités de notre quotidien, familial, personnel, professionnel, médical ou autre, nous avons délibérément choisi de n’en citer que quelques unes. En français Aspects cliniques Christophe André (2011)Méditer, jour après jour. Ed. l’iconoclaste, Paris Christophe André (2009) Les états d’âme: un apprentissage de la sérénité. Ed. Rick Hanson & Richard Mendius (2009) Le cerveau de Bouddha. Russ Harris (2010) Le piège du bonheur: créez la vie que vous voulez. Thierry Janssen (2006). Jon Kabat Zinn (2005) Où tu vas-tu es : apprendre à méditer pour se libérer du stress. Jon Kabat Zinn (2009) Au cœur de la tourmente : la pleine conscience.

Jon Kabat Zinn (2009). Edel Maex (2007) Mindfulness: apprivoiser le stress par la pleine conscience. En anglais. C_Andr_PleineCs.pdf. Techniques de Méditation. Méditation laïque, spiritualité laïque : que voulons-nous vraiment ? - Opinions. Tribune Le terme « laïc » ou « laïque » vient du latin laicus, dont le sens était « qui n’appartient pas au clergé ». Il a été inventé pour distinguer l’homme ou la femme qui n’était pas engagé(e) dans un ordre religieux ou une voie spirituelle spécifique, quelqu’un de libre de toute appartenance religieuse. On parle beaucoup aujourd’hui de laïcité, tant au niveau du gouvernement que de nombreuses administrations ou encore dans l’univers philosophique, parfois d’une manière qui frise le harcèlement et la sottise.

Il y a certes un côté positif si l’on comprend qu’il est important de mettre, effectivement, l’accent sur les qualités humaines, plutôt que sur les méthodes ou les moyens – propres à chacun – propices à les développer. Néanmoins, quand on parle de « méditation laïque », on peut facilement voir que l’expression est en elle-même une sorte de pléonasme. De nombreux êtres humains veulent être libres et laïques. La méditation désacralisée Dr Daniel Chevassut. Une technique simple pour méditer - Développement personnel.

Cet article est extrait du livre Une méthode simple pour Lâcher Prise de Sandrine Banas et il est reproduit ici avec l’autorisation de l’auteur. La méditation est simple, il suffit d’être assis dans une position permettant de rester attentif, et de lâcher prise dans l’instant présent. Pour s’enraciner plus facilement, on peut tourner son attention vers la respiration. Voilà, méditer c’est juste cela.

La position Un coussin rond de méditation est très utile pour pouvoir trouver une bonne assise mais on peut choisir de méditer assis sur une chaise. L’assise sur le coussin de méditation requiert d’avoir les genoux posés au sol et le dos droit. On pose les mains sur la partie inférieure et intérieure des cuisses, vers les genoux, paumes vers le bas sans leur faire faire aucun geste particulier. Le regard est ouvert ou entrouvert et va rester autant que possible immobile. Il est tout à fait possible de méditer devant de vastes étendues, devant une vallée, un ciel pur, la mer.

La respiration. Pleine conscience et inflammation. Une étude internationale vient d’apporter une nouvelle preuve des changements intimes (à l’échelle moléculaire) que peut induire une forme de méditation. Cette pratique pourrait être utilisée à des fins thérapeutiques contre les mécanismes inflammatoires. C’est une nouvelle preuve des changements que la pratique de la méditation provoque au niveau moléculaire. Elle vient de nous être fournie par un groupe de six chercheurs travaillant aux universités du Wiconsin-Madison, Barcelone et Lyon.

Tous tentent de comprendre par quelles voies la méditation pourrait avoir des effets bénéfiques pour la santé. Des approches similaires avaient déjà fourni des résultats positifs concernant l’hypertension artérielle ou l’anxiété. De l’avis de ses auteurs il s’agit ici de la première étude mettant en évidence des modifications aussi rapides de l'expression de gènes –des gènes déjà connus pour être les cibles de médicaments anti-inflammatoires et antidouleur. Mindfullness Huit heures de pratique (1). Antoine Lutz : "J'ai conduit les premières expériences sur le cerveau méditant" - Psy. A quand remontent les premiers travaux sur la méditation et le cerveau ? Les tout-premiers, dans les années 50, n’étaient pas toujours très rigoureux. Une nouvelle vague a été initiée, il y a dix ans, par le neuroscientifique français d’origine chilienne Francisco Varela avec Richard Davidson, directeur d'un laboratoire de neurosciences à l'Université de Wisconsin-Madison.

Au départ, Francesco Varela a créé, avec le dalaï lama en Inde, un forum "Mind and Life", où méditants et scientifiques pouvaient échanger leurs idées. Une première étude avait été lancée dans les années 80 à Dharamshala, mais la technique n'était pas encore au point. En 2001, un nouveau forum a lieu à Dharamsala, suite auquel le moine bouddhiste français Mathieu Ricard s'est porté volontaire pour chercher des participants experts et pour collaborer avec les scientifiques. Par experts, nous entendions des personnes ayant l'expérience d'au moins 10 000 heures de méditation. Vous avez méné ces premières études ? Quand la méditation vient aux enfants... Observer attentivement une grenouille, une fourmi, une goutte de rosée : l'enfant adopte spontanément la bonne attitude pour être dans l'instant présent, et se rapproche sans le savoir de ce que l'on nomme les états méditatifs.

Melanie DeFazio / Shutterstock L'essentiel • La méditation de pleine conscience est une pratique faite d’exercices consistant à préciser, en silence et dans l’inaction, sa conscience de différentes perceptions, sensations, ou pensées. • Conseillée aux adultes, mais aussi à certains enfants, elle améliore les capacités d’attention, réduit le stress et l’impulsivité, et renforce le sentiment de liberté de choix. • Certains systèmes éducatifs à l’étranger intègrent cette formation dans la scolarité, et permettent aux enfants de retrouver le contrôle de leur attention et de leurs émotions.

L'auteur La méditation de pleine conscience, progressivement, s’installe comme une technique efficace pour vivre mieux, s’apaiser et se reconnecter à soi-même. Enfants méditants. Méditer, pour une vie plus saine. Le cerveau méditatif. La méditation à travers les âges. Frédéric Rosenfeld est psychiatre à Lyon. Déjà dans son étymologie, le terme « méditer » disperse celui qui veut en saisir le sens en le renvoyant à plusieurs compréhensions.

Pour l'homme de la rue, méditer c'est songer à quelque chose, ou se soumettre à une longue et mûre réflexion. Pourtant, jusqu'au début du xve siècle, méditer désignait l'action de réfléchir sur un mystère de la religion, signe que les pratiques méditatives imbibaient intimement la pensée et la pratique religieuses. Mais la racine antique du mot nous rapproche du thème de ce dossier, puisque le terme latin medeor (qu'on retrouve dans remède) signifie soigner. De nombreux mouvements méditatifs nés il y a des millénaires se sont égarés dans les méandres de l'histoire. Le taoïsme Le tao (ou Do au Japon) est un terme très difficile à traduire, car porteur de plusieurs sens. Le taoïsme qui en est issu est un mouvement de pensée, vaste dans ses idées et ses origines. Le bouddhisme.

La méditation. La méditation augmenterait la compassion. SCIENCE - Encore réservée aux communautés hippies il y a 50 ans, la méditation a fait son petit bonhomme de chemin vers la fin du XXe siècle. Aujourd'hui, alors que des instituts réservés à cette pratique fleurissent aux quatre coins du continent européen, la méditation gagne peu à peu ses lettres de noblesse. Il faut dire qu'au-delà même du bien-être personnel, il semblerait que l'art ancestral de la méditation ait encore des choses à nous apprendre. C'est une étude publiée dans le journal Psychological Science qui nous l'indique: la méditation ferait de nous de meilleures personnes. “Nous savions que la méditation pouvait augmenter le bien-être physique et psychologique”, confie Paul Condon, l'un des scientifiques ayant mené l'étude. Nous voulions savoir si cela pouvait aussi augmenter l'empathie. " Le principe? Envie d'être vertueux Close Shutterstock La méditation améliore les mécanismes par lesquels le cerveau est capable de se modifier par l'expérience.

Opening the Chakras. Meditation_Profonde. LIVREDINSTRUCTIONSMditationdes3chakras. Learning to Relax. Our Pledge to Privacy Learning Meditation.com values the trust its visitors place in it. To honor this trust, Learning Meditation.com follows the highest standards and guidelines when using and safeguarding customer information that is given to the company. Collection and Use of Customer Information Learning Meditation.com does not rent, sell or exchange personal information about its customers. Access to personal information about Learning Meditation.com customers is restricted to Learning Meditation.com and all businesses that accept Learning Meditation.com payment vehicles. Learning Meditation.com gathers only the customer information that is needed to administer its business, provide superior service and communicate offers on merchandise and services that Learning Meditation.com believes will be of interest to its customers.

Learning Meditation.com limits access to visitor information to parties who need this information to carry out business functions only. Meditation Timers.