background preloader

Les Faux-Monnayeurs, Gide

Facebook Twitter

Présence de Gide : Les Faux-Monnayeurs et Journal des Faux-Monnayeurs. Le programme du baccalauréat littéraire regroupe, sous les objets d’étude « La genèse : lire-écrire » et « La publication : lire-publier », le roman des Faux-Monnayeurs et le Journal des Faux-Monnayeurs, publiés respectivement en 1925 et en 1927.

Présence de Gide : Les Faux-Monnayeurs et Journal des Faux-Monnayeurs

Il associe ainsi, d’un côté, le seul « roman » écrit par Gide, de l’autre, une œuvre hybride, qui se présente comme le journal de création du roman, mais aussi comme un écrit théorique sur le genre romanesque. Dans ces cinq vidéo-conférences, Stéphanie Bertrand, maître de conférences à l’université de Lorraine, spécialiste de la littérature des XXe et XXIe siècles, nous en dit plus sur ces œuvres. La genèse des Faux-Monnayeurs et Journal des Faux-Monnayeurs La réception des Faux-Monnayeurs La mise en abyme dans Les Faux-Monnayeurs L’art de la composition Le roman et son lecteur. Critiques sur des oeuvres particulières. Sur Les Cahiers d'André Walter :

Critiques sur des oeuvres particulières

Gide André. Sagaert, Martine.

Gide André

André Gide, Association pour la diffusion de la pensée française,2002 (La Petite Bibliothèque)Vie d'André Gide (ATAG)Biographie (tirée du Maitron, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier; point de vue de gauche)André Gide (notice, Encyclopédie Hachette)L'homme et l'oeuvre (Un siècle d'écrivains, France 3) - The Internet ArchiveBrève biographie (Célébrations nationales 2001)Autre biographie (Jacques Patry, site pédagogique)Biographie en langue anglaise (BBC Education)Jugements sur Gide FÉLIX BERTAUX«En résumé, il y a en lui un artiste et un penseur, et il dépasse, comme artiste, ceux que ne pousse pas la grande inquiétude et qui sont condamnés à reproduire plutôt qu'à vraiment créer; comme penseur, deux dont la pensée ne s'accompagne pas d'émotion.

Son inspiration vient de tout l'être, et c'est tout l'être qu'elle touche. Aussi son autorité franchira-t-elle les frontières du temps et du lieu qui l'ont vu naître. CHARLES MAURRAS«Je proteste publiquement que M. Journal d' André Gide. 1920. 22 décembre.

Journal d' André Gide

C’est surtout vers le roman que je me tourne à présent. 1921. Cuverville 1er janvier. J’ai devant moi la préface d’Armance, le chapitre intermédiaire de Si le grain ne meurt…, et cet énorme roman qu’il me faudrait commencer d’échafauder. 3 octobre. Retour à Cuverville. […] Je devrais à présent m’attaquer aux Faux-Monnayeurs, mais par timidité, par indolence, par lâcheté, je souris à toutes les distractions qui se proposent et ne sais comment étreindre mon sujet.

Je me conseille d’arpenter ma chambre de long en large, une heure durant, en m’interdisant toute lecture. L'art gidien à la recherche de l’identité perdue : le cas des Faux-Monnayeurs. André Gide naquit le 22 novembre 1869 de parents aux positions morale, culturelle et familiale différentes.

L'art gidien à la recherche de l’identité perdue : le cas des Faux-Monnayeurs

Cette situation le poussa à un dédoublement intérieur. Dans son ouvrage aux tons autobiographiques, il décrit ainsi ce tableau : « Rien de plus différent que ces deux familles ; rien de plus différent que ces deux provinces de France, qui conjuguent en moi leurs contradictoires influences. Souvent je me suis persuadé que j’avais été contraint à l’œuvre d’art, parce que je ne pouvais réaliser que par elle l’accord de ces éléments trop divers, qui sinon fussent restés à se combattre, ou tout au moins à dialoguer en moi. » [1] Il perdit son père tendre et discret à onze ans et ce fut sa mère qui joua un rôle considérable dans sa formation, en particulier en imposant sa conception protestante de la moralité à travers la religion réformée. André Gide Gide voulait refléter la complexion de son âme et sa contradiction intérieure dans autrui.

La projection de sa contradiction dans autrui. Philagora, ressources culturelles. ° Philosophie Classes prepas > L' amitié L'amitié par J.

Philagora, ressources culturelles

Llapasset. Pour une étude des Faux-Monnayeurs d'André Gide. La psychanalyse en question dans Les faux-monnayeurs. 1Le sujet pourrait donner lieu à bien des orientations, et il convient d'indiquer d'emblée les trois qui ne seront pas choisies.

La psychanalyse en question dans Les faux-monnayeurs

La première serait une tentative de psychobiographie. Pourtant, le roman en offre des éléments. Le petit Boris ressemble beaucoup au petit André : lui aussi s'est retrouvé prématurément orphelin de père, lui aussi a dû affronter un problème d'onanisme infantile, l'École alsacienne qu'il fréquentait ressemblait par certains aspects à la pension Vedel.

L'amour sublimé que le jeune Gide a éprouvé pour sa cousine Madeleine à l'époque fervente de sa première communion n'est pas sans rappeler celui que Bernard déclare vouer à Laura. Les Faux-Monnayeurs d’André Gide. Il est des livres qui vous marquent profondément, vous bouleversent, vous obsèdent, vous happent jusqu’à la dernière page et vous accompagnent pendant des années, parfois toute une vie.

Les Faux-Monnayeurs d’André Gide

« IX. Les Faux monnayeurs » — André Gide. FULLTEXT01. L'aventure de la bâtardise critique : rupture, filiation et mise en abyme dans Les Faux-monnayeurs. Notes.

L'aventure de la bâtardise critique : rupture, filiation et mise en abyme dans Les Faux-monnayeurs