background preloader

COMMUNICATION

Facebook Twitter

Outils numeriques au service des assos

CONSEILS & plan de comm. La presse. L'Executive Summary, pour donner envie d'en savoir plus : Comment réaliser un bon business plan pour lever des fonds. "La bande annonce de votre projet" C'est ainsi que Guilhem Bertholet, responsable de l'incubateur HEC, définit l'Executive Summary. Ce document n'est rien de plus qu'un résumé sur deux pages de votre projet. "Comme au cinéma, la bande annonce doit donner envie d'aller voir le film", insiste-t-il.

Ce document doit vous aider à décrocher un premier rendez-vous, pour ensuite venir présenter votre projet plus en détail avec, cette fois, votre dossier complet comme support. Deux pages, à préparer longuement L'Executive Summary est un document synthétique qui doit, en principe, tenir sur 2 pages. Le Chapô C'est la carte d'identité de votre entreprise/projet, elle doit apparaitre au début du document Précisez en quelques lignes, ou sous forme de tableau, le nom de la société, le statut de l'entreprise, le logo, le stade d'avancement du projet, votre slogan ou vocation, ainsi que quelques chiffres clés concernant votre activité (CA ou objectifs de CA, nombre de clients prévus...etc).

Communication associative : qui peut s'en charger ? Solution sms professionnelle pour envoyer des sms en nombre. Comment animer son réseau de bénévoles. Une association a tout intérêt à fédérer un réseau de bénévoles autour de son projet afin d’enrichir son spectre de compétences. Mais avant d’accueillir des bénévoles, l’association doit s’assurer de ses capacités d’accueil et de pouvoir créer une relation gagnant-gagnant pour les deux parties. Le canevas ci-dessous, développé par Laurent PUJOL, propose des points clés pour identifier les besoins de l’association dans l’animation de son réseau de bénévoles. L’animation du bénévolat est une méthode fondée sur des principes.

Elle place au centre de ses préoccupations les bénéficiaires des services, les bénévoles, la structure. Elle a pour but d’apporter une aide au fonctionnement des organisations à mission complexe (et moins complexe) et de dynamiser l’action des bénévoles. Des bénévoles « gérés » comprennent mieux les enjeux de leur environnement. Ils sont plus aptes au contrôle interne. . « Le management des bénévoles est avant tout l’art du cas par cas » Fiches pratiques. Livre, journal d’information, radio, site web, réseau social… chaque support de communication a ses propres codes d’écriture. On ne rédige pas de la même façon pour un livre ou un site web et ceci pour une raison simple : le lecteur ne lit pas de la même façon.L’auteur doit donc s’adapter aux spécificités de la lecture et sur le Net, elles sont nombreuses.Quelles sont les contraintes à prendre compte pour écrire sur Internet ?

Quelles règles respecter ? Quels pièges éviter ? Voici les 10 règles d’or de l’écriture d’un article sur le web. 1. Choisir le format de son contenu (brèves, articles…)Quel format choisir pour son information : format court de type brève, article long, tutoriel étayé de visuels…La longueur d’un article ne doit pas excéder 2000 signes (caractères avec espace compris), une brève environ 700 signes. 2. 3. 4. 5. > Le niveau 1 correspond à l’accroche avec les fameux « 5 W ». Le respect de la règle du « une idée, un paragraphe » est primordial. 6. 7. Que faire en cas de budget restreint dédié au Community Management ? La plupart des Community Managers / responsables webmarketing rencontrent souvent un problème de taille lorsqu’ils commencent à réfléchir à la mise en place d’une communication social-média : la direction n’est pas toujours à l’aise lorsqu’il s’agit de définir un budget alloué au Community Management, celui-ci étant alors plutôt tiré vers le bas.

A quoi sert le budget marketing pour le Community Manager ? – mettre en place des campagnes publicitaires – organiser des évènements on-line (jeux-concours, tchat, etc…) – disposer d’outils professionnels d’animation de communauté / statistiques / de curation – créer du contenu Sur Facebook, les marques ne peuvent plus se permettre de ne pas avoir de budget publicitaire régulier sous peine de voir la visibilité de leurs publications diminuer, et de ne pas voir la taille de leur communauté augmenter. 1) Limiter le nombre de réseaux sociaux choisis 2) Optimiser le coût de production du contenu Dans le cas d’articles de blog Dans le cas d’images à créer.