background preloader

Amazon

Facebook Twitter

Le géant Amazon a perdu beaucoup (trop) d'argent. Si Amazon est parvenu à augmenter ses ventes de 20% au cours du troisième trimestre, ses pertes ont été plus que multipliées par 10 dans le même temps.

Le géant Amazon a perdu beaucoup (trop) d'argent

Jeff Bezos prévoit en outre une fin d'année difficile. Conséquence inédite : Wall Street sanctionne sévèrement l'action. Amazon pourrait subir des pertes à l'occasion des fêtes de fin d'année. L'admission de cette possibilité faite jeudi soir, après la cloture des marchés financiers américains, a choqué Wall Street. Amazon : de lourdes pertes trimestrielles - Les Echos. Amazon : le chiffre d'affaires augmente, mais les pertes explosent. Amazon vient de dévoiler ses résultats pour le troisième trimestre de l'année.

Amazon : le chiffre d'affaires augmente, mais les pertes explosent

Ils ne sont pas bons, avec des pertes de 437 millions de dollars. Le chiffre d'affaires est certes en augmentation à 20,58 milliards de dollars, mais cela reste moins que ce qui était espéré par le marché. Amazon rassure malgré un bénéfice annuel en baisse. Amazon a connu une année 2014 bien difficile, mais qui s’est améliorée au dernier trimestre.

Amazon rassure malgré un bénéfice annuel en baisse

Sur les trois derniers mois de l'année, le groupe a réalisé un bénéfice de 214 millions de dollars (188,97 millions d'euros, -10,4%) sur un chiffre d'affaires de 29,33 milliards de dollars (+15%) mais sur l'année la perte atteint 241 millions de dollars. L'an passé à la même période, le bénéfice était de 239 millions de dollars, et le chiffre d'affaires de 25,59 milliards de dollars.

Le quatrième trimestre 2014 dans le vert fait suite à deux trimestres de pertes. Au troisième trimestre 2014, les pertes étaient de 437 millions de dollars L’amélioration de la situation en fin d’année s’explique par la forte activité pendant la période des fêtes. Comment Amazon s’est imposé dans les... Qu’il perde de l’argent ou qu’il en gagne, qu’il soit premier ou deuxième en termes de chiffre d'affaires, qu’on l’aime ou qu’on le déteste… Il est en tout cas une réalité indiscutable, Amazon s’est imposé en quelques années comme le pivot du parcours d’achat des Français.

Comment Amazon s’est imposé dans les...

Selon Claire Koralewski, directrice générale en charge du retail au cabinet FullSIX: «Amazon cherche à construire un gazoduc dans le foyer des consommateurs en proposant tout: des produits de luxe à l’épicerie en passant par la télé en streaming.» Quelques chiffres pour s’en convaincre : Le site américain compte ainsi 23 millions de clients actifs dans l’Hexagone, est visité tous les mois par 21 millions d’internautes (sur PC, tablette ou smartphone), propose 129 millions de références (soit 1600 fois les plus gros hypers français) et ses fiches produits influencent 45% des Français dans leurs achats en magasin... 2011 : Amazon 11% Google 43%

Amazon a terminé 2014 en beauté mais reste dans le rouge sur l'ensemble de l'année. Amazon écrase les prix et la concurrence. La dématérialisation du commerce va-t-elle sonner le glas d’enseignes physiques traditionnelles ayant longtemps eu «pignon sur rue» et désormais la peine dans le monde entier, en Europe mais également aux Etats-Unis, véritable laboratoire de l’avenir du commerce à l’ère du tout connecté?

Amazon écrase les prix et la concurrence

Le paysage de la distribution spécialisée a tout d’un champ de ruines. La liste des victimes d’une mutation numérique d’une violence rare ne cesse de s’allonger. Sous la double influence de la crise et d’une inexorable poussée d’un e-commerce qui va encore croître de l’ordre de 20% cette année, et touche désormais à des degrés divers tous les secteurs, bon nombre d’enseignes ont déjà mordu la poussière. En France, avant Virgin, Surcouf, spécialisé dans la high-tech, a disparu l’an dernier, liquidé faute de repreneur, et Darty, leader de l’électroménager, accuse un recul de son chiffre d’affaires de 3,9% au second semestre 2012. La concurrence affaiblie, Amazon augmenterait ses prix. Le New York Times lance l'alerte : après avoir pratiqué des prix très agressifs pour "miner" la concurrence aux États-Unis sur le marché du livre, Amazon serait en train de les augmenter.

La concurrence affaiblie, Amazon augmenterait ses prix

Avec plusieurs exemples frappants à l'appui, le journal américain donne du grain à moudre à tous ceux qui voient Amazon comme un prédateur. Jusqu'à aujourd'hui, le géant américain développait ses ventes en volume de façon importante en ne dégageant que peu ou pas de bénéfices, toujours promis pour plus tard aux actionnaires. Amazon devient le numéro 1 du e-commerce en France. Amazon prend l'avantage et creuse déjà l'écart.

Amazon devient le numéro 1 du e-commerce en France

L'activité du géant américain du commerce en ligne était supérieure à celle du site français Cdiscount sur la période de janvier à fin août 2014, selon un baromètre établi par PwC et Toluna pour LSA-conso, et publié vendredi 17 octobre. Suivent Darty (3e), la Fnac (4e) et Auchan (5e). Amazon est-il en train de s’essouffler. Le titre du géant américain s’est effondré suite à l’annonce de ses mauvais résultats concernant le troisième trimestre 2014.

Amazon est-il en train de s’essouffler

Les investisseurs tirent la sonnette d’alarme.