background preloader

Bases du storytelling

Facebook Twitter

Programme d'études - Niveau élémentaire - Écoles fransaskois - Stratégie: Dégager la structure narrative. Quoi?

Programme d'études - Niveau élémentaire - Écoles fransaskois - Stratégie: Dégager la structure narrative

La structure narrative représente l'organisation d'un texte comme la légende, le conte, la fable, le récit, le roman, etc. Ces textes racontent une séquence d'événements qui se rapportent à une situation particulière et qui se terminent dans le temps. La structure narrative a plusieurs catégories secondaires qui permettent de classer l'information et de comprendre le texte: la situation initiale, l'élément déclencheur, les péripéties et la situation finale. Pourquoi? Organiser les informations du texte [COM] [CRC]. Nom de l'élève ___________________________________________ Nom de l'élève:_________________________________________ Nom de l'élève: _______________________________________

Storytelling 2015. Quels contenus de storytelling pour l’année 2015 ?

Storytelling 2015

9 règles pour réussir sa stratégie de storytelling. Quand les marques et les entreprises se mettent en scène sur le net.

9 règles pour réussir sa stratégie de storytelling

Le storytelling prend aujourd’hui des dimensions intéressantes grâce au web et est omniprésent dans les stratégies de communication des grandes marques et grands groupes, à coup d’intrigue sur fond de vidéos, jeux, campagnes publicitaires, community management etc… Des scénarios s’inspirant parfois des techniques utilisées dans le cinéma, l’histoire d’une marque servant de base pour la mettre en scène ou encore l’interaction d’une marque avec des peoples afin de mettre en scène l’esprit de marque (Louis Vuiton et l’art du voyage)… Tout ceci peut parfois donner l’impression que le storytelling n’est réservé qu’au gros budget de communication.

Mais que nenni!! Raconter des histoires (car c’est de cela dont on parle ici) peut se faire avec de petits moyens et de manière très efficace si l’on sait par où commencer et comment s’y prendre. Il était une fois. « Vous n »avez que quelques secondes pour capter l »attention de quelqu »un » affirme le docteur John Médina, spécialiste du cerveau.

Il était une fois

Donc prendre la parole signifie être efficace dès ces premières secondes. Comment des grands orateurs procèdent-ils ? Voici une sélection de 8 techniques extraites d »une intervention que je réalise cette semaine pour les directions de la communication des mairies de Paris et Nanterre ainsi que de la communauté d »agglomération d »Evry. Cette entrée a été publiée dans exemple, présentation, avec comme mot(s)-clef(s) présentation. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Signaler un abus. La communication narrative (storytelling) : en faire toute une histoire… Comment l’entreprise se raconte? Récit, Roman, Storytelling. Comment l’entreprise se raconte?

Comment l’entreprise se raconte? Récit, Roman, Storytelling.

Récit, Roman, Storytelling. Accueil > Les chroniques de l'EHED > Comment l’entreprise se raconte? Récit, Roman, Storytelling. 29 octobre 2014, campus du Groupe IGS, devant une horde d’étudiants, Alexandre EYRIES s’apprête à prendre la parole. Storytelling @Teaching Model (S@TM) Conseils utiles pour raconter une histoire (adapté de M.

Storytelling @Teaching Model (S@TM)

Clough, 2010) 1. Ayez une histoire intéressante à raconter. La clé de la narration c’est de fournir aux auditeurs une bonne histoire. Si votre histoire ne vaut pas la peine d’être écoutée, personne n’écoutera. 2. 3. 4. 5. Dans un conte simple, concentrez-vous sur votre audience. 6. Storytelling - le blog du pouvoir de vos histoires. Comment le digital transforme le storytelling ? Le storytelling a évidemment toujours occupé une place centrale dans l’existence humaine.

Comment le digital transforme le storytelling ?

Le fait de raconter des histoires a toujours existé avec le but de faire passer des messages, de comprendre le monde et de le partager. Si son principe fondamental est immuable et universel, sa forme a toujours été soumise à l’évolution des technologies et des médias qui en permettent la diffusion. De l’imprimerie à la radio, de la télévision aux innovations technologiques digitales les plus récentes, le storytelling s’adapte et poursuit sa mutation au fil du temps. Elaborer son storytelling digital. Et si, pour changer, nous parlions un peu de littérature ?

Elaborer son storytelling digital

Car si nous revenons à l’origine même du mot « storytelling », c’est à dire raconter des histoires, il est évident que la littérature a beaucoup à nous apprendre sur la manière d’élaborer le storytelling, et a fortiori le storytelling digital, de notre marque. Si nous réfléchissons bien, quel est notre objectif ? Notre objectif est, à partir d’une marque circonscrite dans un secteur d’activité, d’en faire émerger des structures narratives que nous pourrons ensuite décliner au travers d’une stratégie axée autour : Du contenu d’un site web (et par contenu, je n’entends pas le seul contenu rédactionnel ! Un anodin formulaire de contact est en soi un élément de storytelling, et donc une structure narrative, formidable !) Le Blog du storytelling. Vous la réclamiez à corps et à cris, la voici !

Le Blog du storytelling

La deuxième partie de mon post sur le storytelling préverbal risque de vous passionner, car, je l’espère en tous les cas, elle va vous permettre de comprendre à quel point le storytelling, c’est à dire la technique permettant de bien raconter des histoires, peut vous permettre au quotidien de traiter de nombreuses problématiques de communication.

Je dois, avant de commencer, vous expliquer une chose : il est beaucoup plus simple de raconter une bonne histoire, que de raconter une bonne histoire sur la manière de raconter une bonne histoire ! Cette publication, comme toutes celles de ce site d’ailleurs, ne sont que des pistes de réflexion, des éléments d’une réflexion très globale que je mène depuis de nombreuses années sur le storytelling dans la communication. Il y a tant d’histoires qui restent à raconter : pourquoi vouloir raconter la même histoire que celle de son voisin ? Se connecter à son acteur intérieur, cela signifie deux choses : #Presentation du Vendredi : Les bases d’un bon storytelling. Une bonne présentation a besoin d’une histoire pour capter l’attention.

#Presentation du Vendredi : Les bases d’un bon storytelling

Les diapositives suivantes nous proposent des idées intéressantes pour construire VOTRE histoire qui captivera VOTRE audience. On nous montre qu’il faut développer un thème d’abord, ensuite choisir l’histoire et enfin réfléchir à un bon contenu. A retenir:Le choix du thème se fait en 3 points : trouver une marque, un message simple et LA bonne idée.Le choix de l’histoire est suggéré ici par 3 exemples : un héro, un aventurier et un fin limier.Le choix du contenu est en 5 parties successives : donner envie de lire, énoncer les problèmes et les solutions, dévoiler le mystère de cette histoire, bien relire et publier sans oublier l’ appel à l’action. Les 7 types d’histoires du storytelling. Le classeur Le Dircom , la ressource de référence des communicants publics, se met au storytelling.

Une prochaine mise à jour s »attachera à la communication narrative et son utilisation pour les collectivités locales. Préparant les textes de cette nouveauté, je suis en train de dresser une liste des types d »histoires utilisables. Bien sûr, il existe sans doute autant de types d’histoires que d’auteurs et raconteurs ! Mais j »ai effectué un premier classement en sept catégories, plus particulièrement utiles en communication narrative. Visual Storytelling. #Présentation du Vendredi : Le pouvoir du storytelling visuel. En cette période festive, quoi de mieux que de parler de belles histoires, et de la manière de les faire vivre au travers des images? La présentation d’aujourd’hui nous aide à mieux comprendre le pouvoir visuel de l’humain en 4 principes et l’utilisation « marketing » que vous pouvez en en faire pour attirer le consommateur.

A retenir:Authenticité : L’oeil du spectateur est devenu plus sophistiqué et ce qu’il veut c’est du réel et non du faux. Ainsi un article avec images est regardé 94% de fois plus que sans image. Les utilisateurs qui cliquent sur des photos de personnages réels se convertissent 2 fois plus.Sensitivité : Les gens veulent traverser l’écran et être englouti dans une expérience viscérale qui stimule leurs sens. Elaborer son storytelling digital.