background preloader

Sociologie

Facebook Twitter

1 – Définitions, généralités. Comment échapper à Bad Decisions. When we make a choice that doesn't work out, we find it remarkably difficult to cut our losses and walk away.

Comment échapper à Bad Decisions

Think about the last time you waited for 45 minutes at a restaurant, and there was no sign that your table would be ready in the near future. You should have probably headed to another restaurant, but you'd already waited 45 minutes, so how could you leave? Or you hired an employee who struggled to master the key skills for the job, and after several months of training and coaching, things hadn't improved. You rotated him to two different positions that seem like a better fit, and he underperformed there too. Three years later, it's probably time to encourage the employee to start looking elsewhere, but after putting so much energy into him, can you really give up on him?

Sérendipité en entreprise. Serendipite. Créativité et innovation. Quinze idées pour avoir des idées. Jean-Louis Swiners, WWWarketing Consulting. La sérendipité. Ses sept grands types. Jean-Louis Swiners. Serendipity. . Resilience Alliance - Key concepts. The general meaning of resilience, derived from its Latin roots 'to jump or leap back', is the ability to recover from or adjust easily to misfortune or change.

Resilience Alliance - Key concepts

In the Resilience Alliance we put more emphasis on the capacity to "get back" than to "bounce back". Our focus is social-ecological systems - linked systems of people and nature. It involves resilience at multiple scales, from the scale of a farm or village, through communities, regions, and nations to the globe. La résilience: un concept pour la gestion des catastrophes et crises. Politique de sécurité:analyses du CSSN° 60 • septembre 2009 CSSETH Zurich LA RÉSILIENCE: UN CONCEPT POUR LAGESTION DES CATASTROPHES ET CRISESLe concept de résilience a gagné de l’importance après des événements comme l’ouraganKatrina ou les attentats terroristes de New York, Madrid et Londres. Cette évolution est due àla réalisatio ’ garantie de sécurité intégrale n’est pas possible étant donné la diversité,n qu unela complexité et l’imprévisibilité des risques modernes. Le but de la résilience est d’accroîtrela capacité générale de résistance et de régénération des systèmes techniques et sociaux.On tient de plus en plus compte du concept dans les domaines de la protection contre lescatastrophes et de la gestion des crises. complexité et l’imprévisibilité des risquesmodernes, impossible de s’armer contretoutes les crises potentielles et de ga-rantir une sécurité intégrale.

Politique de sécurité:analyses du CSS. La résilience : un concept pour la gestion des risques. Pages 115 - 125 Article suivant Pour réduire les dommages des catastrophes, les ingénieurs proposent depuis plusieurs siècles une stratégie qui vise à améliorer la résistance des sociétés face à un aléa.

La résilience : un concept pour la gestion des risques

Ils calculent les magnitudes prévisibles de plus en plus précises de l’aléa, puis ils persuadent les responsables d’édifier un équipement de défense pour protéger la société. En suivant cette stratégie, ils ont fait construire des digues le long des fleuves, puis des barrages en amont, pour s’opposer aux inondations. Les mesures antisismiques relèvent aussi de cette approche, efficace quand il est possible de prédire l’impact précis de l’aléa. Qu’est-ce que la résilience. CANBERRA – Afin de répondre à cette question, il nous faut commencer par en soulever une autre : À quel point pensons-nous pouvoir changer sans pour autant devenir quelqu’un d’autre ?

Qu’est-ce que la résilience

À quel point un écosystème, une ville ou une entreprise peuvent-ils changer avant de ressembler à – et de fonctionner comme – un nouveau type d’écosystème, de ville ou d’entreprise ? Toutes ces entités constituent des systèmes auto-organisés. Notre corps, par exemple, entretient une température constante d’environ 37 degrés Celsius. Lorsque la température de notre corps augmente, nous commençons à transpirer afin de le refroidir ; lorsque celle-ci diminue, nos muscles s’activent (sous forme de frissons) pour le réchauffer. Notre corps se base sur des rétroactions négatives dans le but de fonctionner de la même manière, aussi constamment que possible.

La résilience, reflet de notre époque. Qu’est-ce que la résilience ?

La résilience, reflet de notre époque

À l’origine, il s’agit d’un terme utilisé en physique pour désigner la résistance aux chocs d’un métal. Il est particulièrement utile pour évaluer les ressorts. Par extension, on a adopté ce terme pour désigner, dans divers domaines, l’aptitude à rebondir ou à subir des chocs sans être détruit. En psychologie, on s’en sert pour désigner la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave. Il s’agit d’une qualité personnelle permettant de survivre aux épreuves majeures et d’en sortir grandi malgré l’importante destruction intérieure, en partie irréversible, subie lors de la crise. Tendance actualisante À partir de la définition sommaire ci-dessus, on peut facilement y reconnaître une des manifestations de la tendance actualisante, cet aspect crucial de l’équipement inné de tous les êtres vivants.

Une méthode d’intervention Cette vision des choses conduit aussi à une façon différente d’intervenir auprès des victimes. OpenEdition Books.