background preloader

Paré pour construire votre Serre du Futur

Paré pour construire votre Serre du Futur
Vous aimeriez avoir une certaine autonomie et autosuffisance alimentaire, tout en bénéficiant d’un outil durable et écologique ? C’est ce que propose un groupe de jeunes canadiens. Leur projet : La Serre du Futur. Ils proposent un film, un EBook, ainsi que des plans afin d’auto-construire votre propre serre écologique. Le tout pacagé dans un DVD que l’association souhaite propager dans le monde entier. Des informations qui vont bien au-delà du principe classique de la serre, étudiant une technologie abordable, et croisant l’aspect social, écologique, et économique au sein d’une même structure. Chez Mr Mondialisation, nous nourrissons pour ambition de créer un éco-village en auto-construction. La serre du futur, c’est quoi ? Selon les concepteurs, la construction peut se faire à partir de divers produits recyclés et accessibles, moyennant un cout relativement bas, pour un rendement optimisé. Six principes pour entrer dans l’ère des solutions 5) Une base solide sur le long terme. Conclusion

https://mrmondialisation.org/la-serre-du-futur-cest-maintenant/

Related:  EARTHSHIPSMaison AutonomeTerre

Ils réalisent leur rêve : un « éco-dome » loin du bruit du monde La construction des maisons habituelles est encore bien souvent énergivore, polluante et endette la plupart des ménages sur un très long terme. Les conditions climatiques difficiles, la pauvreté ou la volonté de se libérer pousse certains à envisager de nouveaux modes de construction. Leo a opté pour le « Super Adobe » (eco-dôme) auto-construit pour quelques milliers d’euros. Leo Torsello, le jeune argentin en photographie ci-dessous, ne voulait probablement pas finir ses jours endetté jusqu’au cou à devoir courir après l’argent pour survivre. Un jour, lui et sa compagne embarquent famille, proches et amis dans un projet fou : construire une maison collectivement, de A à Z. Après avoir feuilleté les diverses alternatives, Leo va faire le choix de l’éco-dome (super adobe).

Euro Earthship, l’habitat auto-construit et autonome est à vendre On dit que ce sont les navires de l’avenir, ces maisons américaines auto-construites dont le but est de rendre autonomes ses habitants. Dans un style post-apocalyptique à la Mad Max, le Earthship semble séduire de plus en plus d’adeptes de l’habitat alternatif. Chose rare, le fondateur de ces drôles d’habitations vend aujourd’hui une de ses dernières réalisations. À n’en pas douter, si la civilisation occidentale devait s’effondrer, les habitants d’un Earthship s’en sortiraient probablement mieux que les autres. À l’origine de ces incroyables structures reproductibles à souhait (avec beaucoup d’huile de coude), Michael Reynolds, un architecte de 68 ans préoccupé par la crise écologique qui frappe le monde depuis les années 1970.

L’« Atlas de la France toxique » dresse l’inventaire des sites les plus pollués Pollution de l’air, amiante, pesticides : à travers 36 cartes, l’ouvrage publié par l’association Robin des bois fait la liste des risques qui menacent l’environnement et la santé. Des pesticides à la pollution de l’air, en passant par les déchets de marées noires, les boues de dragage ou encore les PCB : à travers 36 cartes, Atlas de la France toxique, publié le 4 mai par l’association Robin des bois aux Editions Arthaud, dresse un inventaire des pollutions et des risques qui menacent l’environnement et la santé sur notre territoire. L’association se défend de seulement dénoncer les pollueurs et veut avant tout faire réagir : « C’est un atlas violent mais réaliste, pédagogique, explique Jacky Bonnemains, son président.

Faire pousser ses légumes bio sans jardin En ville, les logements ressemblent à des cages à lapins. Plusieurs étages d’appartements plus ou moins vieux, parfois avec un minuscule balcon. Certains ont la chance d’avoir une toute petite terrasse, ou un très petit bout de jardin. En cas de problème très grave (mouvements sociaux avec grèves interminables, guerre civile, IEM,…) il saute aux yeux que l’on n’a pas du tout la place pour faire pousser de la nourriture. Ceux qui vivent dans les villes, sans avoir beaucoup d’argent vont souffrir plus que les autres. Quand on a assez de terre pour faire pousser soi-même, les fruits et légumes coûtent entre 50 et 700 fois moins chers, selon les espèces. Earthship : construction écologique - Ooreka Écrit par les experts Ooreka | Dominic Alves CC BY / Flickr L’earthship est un habitat durable, utilisant pour sa construction une ressource inépuisable qui jusqu’alors n’a jamais été utilisée, nos déchets. Habitat insolite par excellence, l’earthship est une construction dont la traduction signifie littéralement « Vaisseau de la Terre ».

Les Earthships : ces baraques post-apocalyptiques de demain, dès aujourd'hui Si la civilisation s'effondrait demain, la vieille devise des États-Unis, « E Pluribus Unum », serait probablement remplacée par le plus approprié « Chacun pour soi ». Les villes de ce beau pays sombreraient dans le chaos total, mais dans le calme hameau désertique de Tres Piedras dans le Nouveau-Mexique, pas grand-chose ne changerait. Tres Piedras abrite la Communauté du Monde Meilleur, un lotissement de 70 maisons construites pour être entièrement autonomes.

yaourtsdusoleil presents Les Yaourts du Soleil : des vaches Jersiaises dans l'Hérault The project Retrouvez mon projet sur Facebook : Melanie Lesyaourtsdusoleil Une autre vidéo de présentation de mon projet: 768 × 1024 - pariscotejardin.fr 700 × 525 - lesmoutonsenrages.fr 400 × 293 - meubleenpalette.com

Related: