background preloader

La légende noire des Templiers

La légende noire des Templiers
Related:  Esotérique

The Secret Maps of the Knights Templar and Holy Grail in America For more on this subject and others see my new book “Axis Mundi.” For secure book sales click here: Book also available on my blog Survivalcell.blogspot.com This video represents my theory regarding the Grail Myths of North America. Interview radio Pour l'Ordre des Templiers, le commencement de la fin se situe en 1291, lorsque tombe le dernier des États latins d'Orient. Les explications du médiéviste Alain Demurger, spécialiste de l’histoire des croisades et des ordres religieux-militaires… Les autres programmes disponibles, sur le même sujet : (2/3) L'Ordre dissous, Jacques de Molay sur le bûcher En septembre 1307, Philippe le Bel prépare en secret un coup de force contre les Templiers. Le 13 octobre 1307, dans tout le royaume, les sénéchaux et baillis du roi procèdent à leur arrestation. 1312: le pape dissout l'Ordre. 1314: le dernier Grand Maître du Temple, Jacques de Molay, périt sur le bûcher, sur ordre du roi de France Philippe le Bel. Vous pouvez être le premier à commenter ce programme. Aucun programme pour l'instant dans votre panier de téléchargement...

Les templiers - La fin des templiers Jacques de Molay, avec ses grands prieurs, était toujours en prison. Ayant rétracté les aveux que leur avaient arraché les supplices, Jacques de Molay et le « Prince Dauphin » sont déclarés, par Philippe le Bel, relaps. Et le même jour, 11 mars 1314, ils montent sur un bûcher dressé dans l'île de la Cité, à l'endroit même où se trouve aujourd'hui sur le terre-plein du Pont Neuf, la statue de Henri IV. Il faut ajouter qu'une autre tradition veut que, dans la nuit qui suivit l'exécution du Grand Maître, sept Templiers déguisés en maçons, se glissèrent jusqu'au bûcher et recueillirent pieusement les cendres du supplicié. Mentionnons encore que de sombres récits coururent sur la fin tragique des deux chevaliers qui avaient dénoncé l'Ordre du Temple. Un grand mystère enveloppa, tant qu'ils vécurent, les Templiers, leur vrai caractère et leur vraie croyance...

Histoire des templiers Près de sept cents ans se sont écoulés depuis que les bûchers allumés par le Pape Clément V, ont dévoré le premier ordre militaire que la Religion eût institué pour la conservation de ses plus chers, de ses plus augustes monuments. Dans ce long intervalle de temps, la vérité a été obscurcie, étouffée, et la voix des siècles est restée muette dans la crainte d'offenser de grands noms et un grand pouvoir, mais enfin leur innocence, attestée par les actes même ; de leur procès, n'est plus un problème et la Tragédie qui vient de consacrer ce grand événement par un grand spectacle, sera tout-à-la-fois un moment précieux pour la vertu opprimée et honorable pour les lettres. Comment se fait-il que des hommes instruits puissent avancer aujourd'hui que la destruction de l'Ordre des Templiers est l'un des plus obscurs évènements de l'histoire moderne ? Et que par une assertion semblable ils remettent pour ainsi-dire en question l'innocence de tant d'illustres victimes ? C'est, dit St.

Les Templiers : le début de la fin Une conjoncture défavorable Différents facteurs peuvent expliquer la chute des Templiers. C'est tout d'abord la fin des Croisades qui met en cause leur raison d'être. Le 16 juin 1291, Saint-Jean d'Acre, dernière place de la Chrétienté, tombe aux mains des Sarrasins, entraînant l'exode des derniers chrétiens, dont les Templiers et les Hospitaliers, vers l'Occident. L'entrée en scène de Jacques de Molay Jacques de Molay, nouveau Grand Maître nommé en 1293, est accusé d'avoir sacrifié la Terre sainte aux intérêts de l'Ordre.

A History of the Knights Templar and Their Involvement with the Priory of Sion By Tracy R. Twyman Originally written for Dagobert’s Revenge Magazine, Copyright 1998 (Does not necessarily represent author’s current viewpoint.) According to chroniclers of their early years, the Knights Templar were founded in 1188 by Hughes de Payen, a vassal of the Count of Champagne. For the next nine years they admitted no new members to their order — strange since the nine founding members hardly seem like they would have provided an adequate number of staff to protect all of the roads to the Holy Land. to suspect that he had been silenced by the royal muzzle to cover up for the Templars’ actual activities — excavating the Temple Mount. During their first nine years they became famous throughout Europe as the selfless “Militia of Christ.” As their fame grew, so did their ranks, and thus, their property holdings. Their political influence spread in direct proportion to their huge banking operation. However, not all Templars were arrested. The fate of the arrested knights varied.

13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers Au matin du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France, soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis). Cet acte de violence arbitraire met fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la jalousie des féodaux et la convoitise des souverains. Richard Fremder raconte... les Templiers Richard Fremder raconte l'histoire d'un ordre religieux et guerrier, puissant, prestigieux et redouté, de son ascension à sa chute dramatique : Écouter (50 minutes) : Un ordre monastique prestigieux L'ordre du Temple est né en Terre sainte, en 1119, après la première croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns qui voulait protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem. La huitième et dernière croisade s'achève par la mort tragique du roi Saint Louis devant Tunis en 1270. Qu'à cela ne tienne.

Jeanne d'Arc Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy (en Lorraine), village du duché de Bar dont une partie relevait du royaume de France pour le temporel et de l'évêché de Toul pour le spirituel et morte dans sa 19e année, sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen, capitale du duché de Normandie alors possession du royaume d'Angleterre, est une héroïne de l'histoire de France, chef de guerre et sainte de l'Église catholique, connue depuis l'époque comme « la Pucelle d'Orléans », et depuis le XIXe siècle comme « mère de la nation française ». Elle est béatifiée le et canonisée le [2]. Jeanne d'Arc est devenue une des quatre saintes patronnes secondaires de la France, et dans le monde entier une personnalité mythique qui a inspiré une multitude d’œuvres littéraires, historiques, musicales, dramatiques et cinématographiques. Biographie Jeunesse Famille et enfance Statue de Jacques d'Arc à DomrémyStatue d'Isabelle Romée à Domrémy Jeanne, « la bonne Lorraine »

Ordre du Temple Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite des Templiers d'un point de vue strictement historique. Pour plus de détails sur les légendes et les théories aujourd'hui non validées sur l'ordre du Temple voir l'article Légendes au sujet des Templiers L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers. Naissance de l'ordre du Temple[modifier | modifier le code] Le contexte religieux et politico-militaire[modifier | modifier le code] Au XIe et XIIe siècle, le renouveau du monachisme chrétien vit la fondation de nombreux ordres religieux avec notamment les convers qui privilégiaient le travail manuel, et la rénovation de la vie canoniale qui adopta la Règle de saint Augustin, les chanoines s'engageant à la différence des moines dans des activités hospitalières (Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem) ou dans la vie paroissiale.

Related:  Légendes