background preloader

Performance expliquée de Joseph Beuys : I like America and America likes Me

Performance expliquée de Joseph Beuys : I like America and America likes Me
I like America and America likes Me est une performance que Joseph Beuys a réalisée à la galerie René Block à New York en 1974. Voici quelques extraits en vidéo et photos ainsi qu’une explication du déroulement de l’action dans son contexte Mai 1974 : Annonce de l’exposition de Joseph Beuys à New York, dans la galerie René Block : Une ambulance se présente au domicile de l’artiste à Düsseldorf, en Allemagne. Il est alors pris en charge sur une civière, emmitouflé dans une couverture de feutre. Il va alors accomplir un voyage en avion à destination des États-Unis, toujours isolé dans son étoffe. Il passe ensuite trois jours en compagnie d’un coyote sauvage, capturé dans le désert du Texas, qui attend derrière un grillage. Avec lui, Beuys joue de sa canne, de son triangle et de sa lampe torche. Chaque jour, des exemplaires du Wall Street Journal, sur lesquels le coyote urine, sont livrés dans la cage. Pour d’autres, Beuys engage ici une action chamanique. Beuys i like america america like me

http://e-cours-arts-plastiques.com/performance-expliquee-de-joseph-beuys-i-like-america-and-america-likes-me/

Related:  Analyses & Sémiologie...Analyse d'oeuvresanalyse d'œuvreAnalyse d'oeuvre

d'Art d'Art - France 2 : tout sur l'émission, expositions, voir, revoir, news et vidéos en replay d'Art d'Art c’est quoi ? Pendant une minute et demie, à partir d’une œuvre d’art, et d’une seule, il s’agit de raconter une histoire, et une seule, avec un début, un milieu et une fin, développer une anecdote, un point de vue. Ce n’est pas une critique d’art, c’est fait en toute humilité. Analyse d'oeuvre : L'emballage du Reichstag par Christo L’emballage du Reichstag est une œuvre intéressante à aborder en histoire des arts. En effet elle est suffisamment monumentale et axée à véhiculer l’histoire de l’Allemagne pour susciter l’interprétation. Le palais lui-même est devenu symbole de l’Allemagne réunifiée. Mais que signifie cet acte d’empaqueter, résolument culotté de Christo et Jeanne-Claude sa femme ?

Analyse d'oeuvre : L'oeil cacodylate de Francis Picabia Sommaire Présentation générale. 3 Repérage chronologique. 3 Vie de l’artiste / de l’auteur. 3 Contexte historique de création. 10 Deux films qui retracent l’époque des années folles : 13 Le générique de Desperate Housewives expliqué pour illustrer la citation ou le détournement d'image Petit bijou d’invention et d’originalité, le générique de la série télévisée « Desperate Housewives » fourmille de détails et de références picturales. Un vrai atout en 5e ou en 4e pour travailler la citation et le détournement des images en arts plastiques. A destination des enseignants et élèves, ceci est une alternative amusante pour revoir ses classiques.

Analyse d'oeuvre : Guernica de Pablo Picasso Présentation de l’œuvre Titre de l’œuvre : « Guernica » Genre de L’œuvre : Peinture historique et engagée Analyse d'oeuvre : Les expulsés d'Ernest Pignon Ernest L’intérêt d’aborder l’œuvre « Les expulsés » d’Ernest Pignon Ernest en histoire des arts ne fait aucun doute. Son impact sur le public en lien avec le contexte du moment à Paris l’inscrivent dans une perspective historique ; un fait marquant de l’actualité. Mais comment un simple dessin marouflé sur la façade d’un immeuble peut-il susciter autant de questions ? Vous trouverez une analyse de l’œuvre partant de recherche : sur l’artiste, son courant d’appartenance, le contexte historique et une description physique. Le sens des images » Analyser une affiche : « We can Do It ! » (1943) We Can Do It! (1943) de J. Howard Miller (USA – 43 x 56 cm – couleurs) Cette affiche a acquis au fil des ans un véritable statut d’icône de la pop-culture. Elle ne fut pourtant diffusée que très brièvement en 1943, essentiellement sur les murs des usines d’armement où travaillaient de nombreuses femmes durant la Seconde Guerre mondiale pendant que les hommes se battaient sur le front. Elle ne fut en fait redécouverte que tardivement, dans les années 80, et très largement reproduite depuis sous diverses formes.

Pop art - Le rapport des artistes américains à la société de consommation 1. La perception anti-consumériste par la majorité du public Il n'y a pas de message caché dans une œ,uvre pop art. Selon Barthes, on projette sur l'œuvre le sens qu'elle nous procure. Autrement dit, le public voit des représentations de la culture de masse, et y voit soit une glorification, soit une critique négative. 2. Fiche d'analyse : Réserve de Christian Boltanski Présentation générale Titre de l’œuvre : « Réserve » Nature de l’œuvre : Installation Genre de L’œuvre : analyse esthétique d'une photographie de robert doisneau - bolides à paris Analyse La première lecture de l'image invite à comparer l'énorme taille du véhicule de l'adulte à droite à la taille réduite de l'automobile à pédales de l'enfant à gauche. Quasi instantanément le spectateur est conforté dans cette comparaison par le regard croisé de l'enfant qui souligne l'existence d'un rapport établi entre les 2 véhicules : L'enfant est sur le trottoir et la voiture sur la chaussée. Le bord du trottoir marque la limite du monde de l'enfant et du monde de l'adulte.

Analyse d'oeuvre : L'artiste et sa mère d'Arshile Gorky Aujourd’hui, Laura Mekaelian professeur d’Arménien nous propose l’analyse d’une œuvre emblématique du génocide arménien de 1915. Titre de l’œuvre : L’artiste et Sa Mère Nature de l’œuvre : peinture figurative, huile sur toile Artiste : Arshile Gorky (1902-1948) (Gorky signifie « amer » en russe, l’artiste aurait choisi ce nom en référence à son vécu tragique avant son arrivée en Amérique) Date de création : 1926-1936 Repérage chronologique :

Œuvres à la loupe Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Le sens des images » Analyser une photo : « The Kid » (1921) Photo de plateau de The Kid (1921) de Charlie Chaplin Cette photo publicitaire anonyme représentant Charlot (Charlie Chaplin) et le Kid (Jackie Coogan) est l’une des plus célèbres associées à l’œuvre du cinéaste. Sans doute parce qu’elle évoque l’un des meilleurs films de l’auteur – son premier long intitulé The Kid sorti en 1921 – mais aussi, assurément, parce qu’elle nous émeut, en dehors de toute référence au film, par sa puissance visuelle universelle évoquant tout à la fois la pauvreté, l’enfance et la paternité. Un décor à la Dickens Dès sa deuxième apparition à l’écran en 1914 Chaplin crée son personnage emblématique du vagabond Charlot qu’il n’aura de cesse d’interpréter jusqu’en 1940.

Related: