background preloader

Nudge ou le paternalisme bienveillant

Nudge ou le paternalisme bienveillant
Recensé : Richard Thaler, Cass Sunstein, Nudge. Improving Decisions about Health, Wealth, and Happiness, New Haven, Yale University Press, 2008. Traduction française, Nudge, La méthode douce pour inspirer la bonne décision, Vuibert 2010. Comment réduire en quelques jours la consommation d’énergie des ménages aux heures pleines de 40 % ? Une solution simple consiste à placer dans chaque foyer l’Ambient Orb, petite boule qui vire au rouge lorsque votre consommation d’énergie est excessive et qui devient verte lorsqu’elle est modérée. Clive Thompson, qui a étudié cette initiative de la compagnie Southern California Edison, explique facilement l’efficacité de ce caméléon culpabilisateur : personne ne vous force à éteindre la lumière mais, sous l’effet de l’Orb ou du Wattson, qui indique en permanence votre consommation d’énergie, vous le faites. Richard Thaler est professeur d’économie comportementale à l’université de Chicago. Leçons de l’économie comportementale La mise en scène des choix

http://www.laviedesidees.fr/Nudge-ou-le-paternalisme.html

Related:  Nudge - coup de coude OU coup de pouceSciences comportementales

Tendance... Etes vous nudge ? Le nudge, c'est la nouvelle tendance à la mode aux Etats-Unis. Une théorie développée par Cass Sunstein, un proche de Barack Obama. Voilà comment elle s'applique à l'énergie... To nudge = pousser doucement quelquun du coude pour attirer son attention. Le nudge est une petite bourrade amicale. Nudge : comment diriger les masses Richard THALER, enseignant à l'université de Chicago, est le coauteur d'un livre à succès "Nudge" qui influence nombre de managers et d'hommes politiques Sous titré "La méthode douce pour inspirer la bonne décision" THALER développe le concept de "paternalisme libertaire" : amener les individus à prendre des décisions dans l'intérêt général (c'est quoi l'intérêt général ?) et/ou pour leur bien-être (décidé par qui ?) sans que soit altérée leur liberté de choix (faire croire qu'ils ont le choix) La technique consiste à présenter différentes options de façon astucieuse et peu coûteuse : c'est le coup de pouce ("nudge signifie "pousser du coude") Développé aux USA l'exemple le plus connu est l'épargne retraite.

François Bayrou ou le protectionnisme nudge Le "nudge", c’est le petit coup de coude, la douce pression qui vous ramène dans le droit chemin que vous n’auriez jamais du quitter. D’après le candidat François Bayrou, les malheurs de notre économie seraient atténués si les consommateurs voulaient bien devenir les "soutiens actifs" de la production française. Pour cela, point de grands discours et de droits de douane, mais juste un signe, un label "produit en France" qui coûterait "deux euros de plus" au consommateur, mais qui l’informerait sur la bonne action à réaliser. Et Bayrou d’inventer le protectionnisme doux, l’obole au local.

Nudge marketing Le nudge marketing, ou marketing incitatif, est une discipline émergente qui s'intéresse au comportement du consommateur. Le but de cette discipline est d’inciter un individu à agir d’une certaine manière, sans jamais chercher à le contraindre, « nudge » signifiant « coup de pouce » en anglais. Pour l’instigateur de cette démarche, l'intérêt est de pouvoir agir sur différents leviers relatifs au processus décisionnel d'un consommateur, dans le but de le faire changer de comportement pour un coût très faible, tout en incitant l'individu à effectuer un choix avantageux pour lui[1]. Le concept renvoie également à l’étude des mécanismes décisionnels d’un consommateur lorsque différents choix de comportement s’offrent à lui[2]. Cette notion est apparue après de nombreuses recherches sur la nature humaine et la psychologie. Définitions[modifier | modifier le code]

Version imprimable Sommaire 1. Crise économique et crise de la pensée économique Pourquoi les économistes se sont-ils trompés à ce point ? 1a Le renouveau post-crise de la critique 1b Le nudge, effet de mode ou tendance lourde Avec l’attribution du prix Nobel d’économie 2017 à Richard Thaler, l’économie comportementale et le nudge sont encore plus présents sur le devant de la scène. Effet de mode ou tendance lourde ? Des fondements scientifiques L’économie comportementale s’attache à comprendre la façon dont les individus prennent leurs décisions, avec toute l’irrationalité qu’elles comportent. Loin de maximiser notre utilité sous contrainte budgétaire à chaque décision, nous sommes largement influencés par nos habitudes, nos émotions et le contexte social et physique qui nous entourent.

Élisa Chelle, Gouverner les pauvres. Politiques sociales et administration du mérite 1Comment gouverne-t-on les pauvres aujourd'hui ? Et si l’aide sociale cessait d’être un droit ? C’est autour de ces deux problématiques qu’Élisa Chelle analyse dans cet ouvrage les mécanismes de la lutte contre la pauvreté à travers non pas le point de vue de ceux qui en sont l’objet, mais bien de ceux qui les conçoivent. Cette recherche issue d’un travail de thèse en sciences politiques est construite à partir d’une enquête comparative et qualitative entre la mise en œuvre d’un programme social new-yorkais (Opportunity NYC) et celui relatif à un dispositif français (le Revenu de solidarité active). La comparaison de ces deux dispositifs, ainsi que leurs modes d’appropriation politique permet selon l’auteure d’observer la diffusion d’un nouveau modèle de prise en charge des indigents dans les sociétés occidentales, construit notamment à partir de la technique de la « conditionnalité comportementale ».

Le Nudge, le nouvel allié du marketeur Chroniques d’experts Marketing Le 06/12/2016 L’annuel des idées « La bêtise économique Publié par labetiseeconomique le février 13, 2010 Un gros livre de 462 pages, absolument passionnant et fidèle au principe d’Emmanuel Lemieux, qui l’a dirigé : un jour, une idée. Un livre qui vous pollenise et vous fait découvrir par l’exemple ce qu’est le concept de sérendipité dont nous avons parlé sur ce blog. D’un article à l’autre, nous avons butiné, chacun selon ses affinités. Nous avons aimé la théorie du coup de coude de Cass Sunstein, professeur de droit à Harvard et administrateur du service des régulations (à découvrir par vous-mêmes : nudges.org).

Où en est le Nudge (3/3) ? L’économie comportementale peut-elle permettre de développer l’esprit critique ? Une table ronde a tenté de poser d’autres limites au Nudge. En se demandant notamment quelle était la limite entre l’incitation et la manipulation ou en posant la question de l’éthique de l’influence des comportements. Pour le danois Pelle Hansen (@pegua) responsable de l’unité danoise du Nudge, INudgeYou et cofondateur de la base d’expériences européenne sur le Nudge, TEN, la différence entre l’incitation et la manipulation est que les manipulations ne sont jamais transparentes. Pour que le Nudge reste éthique, il faut qu’il soit en accord avec les valeurs des gens et qu’il les traite avec respect, souligne Cass Sunstein.

L'art de la manipulation gentille Qu'on l'appelle comme cela ou non, on a tous besoin de savoir manipuler un petit peu. Convaincre son petit dernier de manger des légumes ... Empêcher un conflit dans son équipe de travail au moment où l'on atteint la deadline du fameux rojet... Accompagner sa meilleure amie dans sa séparation d'avec son conjoint...

Related: