background preloader

Comprendre la notion d'étalement urbain : un usage simple et rapide d'édugéo

Comprendre la notion d'étalement urbain : un usage simple et rapide d'édugéo
Pour introduire la notion d’étalement urbain ("Un territoire sous influence urbaine"), on peut utiliser édugéo pour comparer deux cartes topographiques de la commune de Montigny-le-Bretonneux (celle de 1979, disponible dans les données de la zone pédagogique de Versailles, et celle d’aujourd’hui). En délimitant le bâti résidentiel de 1979, et en le comparant à celui d’aujourd’hui, on prend aisément conscience des profondes transformations de cet espace en quelques années. Un changement d’échelle permet de mettre en valeur l’importance des réseaux routiers reliant cette banlieue périurbaine au pôle urbain parisien, et apporte un premier élément de réponse à la question des causes de ce phénomène. Évidemment, cette activité ne suffit pas, à elle seule, à faire le tour ni même à définir la notion complexe d’étalement urbain.

http://www.histoire.ac-versailles.fr/spip.php?article1210

Related:  aires urbainesFrance en villesEdugéopresneauEtalement urbain

«La France est fâchée avec le pays réel» En principe, la troisième réforme de la décentralisation, en cours au Parlement, devrait renforcer les métropoles et les régions. Là se situent en effet les échelons majeurs du développement dans une économie mondialisée. Mais dans un vieux pays jacobin comme la France, où règne une image fantasmée de la ruralité, rien n’est simple. Géographe, professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, Jacques Lévy explique dans son dernier livre, Réinventer la France, comment les archaïsmes de la vision française du territoire sont contre-productifs et aboutissent à des politiques «d’injustice spatiale». Il plaide en outre pour que ces questions entrent enfin dans le débat public. Pour «réinventer la France», vous la représentez avec des cartes peu habituelles…

Villes, périurbain, rural : quels sont les territoires les moins favorisés ? Entre la ville, l’habitat périurbain ou rural, où les niveaux de vie sont-ils les plus élevés ? Longtemps, la richesse des villes a attiré les populations démunies de la campagne, et entraîné un phénomène qualifié d’exode rural. La division de l’espace est devenue plus complexe, notamment du fait de l’étalement urbain. Les banlieues des villes se sont étendues, en particulier du fait de l’essor de l’habitat pavillonnaire périurbain.

Le cerveau, la mémoire et l'apprentissage Le cerveau est le poste de commande de tout organisme vivant. Il est au travail sans relâche. Mais rien de ce qui s'y déroule n'est visible à l'oeil nu. En revanche, le cerveau nous transmet de multiples messages. La jungle urbaine de Los Angeles : problèmes environnementaux et la ville (Texte traduit de l’anglais par Sebastian Wesseinberger) 1La ville de Los Angeles est la définition même d’une jungle urbaine. Même son fleuve toponyme est encastré dans le béton. De ses débuts comme pueblo espagnol à son existence présente en tant qu’épicentre de l’industrie du divertissement nord-américaine, Los Angeles a connu une histoire différente des autres villes américaines. Au début du 20ème siècle, les promoteurs et politiciens décrivaient cette ville en pleine expansion comme un paradis de beauté du paysage, de nature vierge, d’opportunités économiques et de terres agricoles fertiles.

Exode urbain, exil rural, par Gatien Elie, Allan Popelard et Paul Vannier De Montpellier, il faut trois quarts d’heure pour arriver à Ganges, gros bourg de quatre mille habitants situé aux confins de l’Hérault. En direction du nord, après s’être frayé un chemin entre Euromédecine et Agropolis, les deux technopôles symboles du dynamisme de « la ville qui réalise ses rêves », la route tourne définitivement le dos à la métropole, traverse en droite ligne les plaines viticoles, les coteaux du Languedoc, avant de prendre un cours plus sinueux aux premières marches des Cévennes. Loin de Montpellier, de ses emplois et de ses services, la commune attire pourtant de nouveaux habitants : depuis 1992, ils sont près d’un millier à s’y être installés. Originaires de la banlieue montpelliéraine, Bernard et Christine. jeunes retraités, sont arrivés en 2008. Lui travaillait chez Nicollin, l’entreprise de nettoyage urbain. Elle faisait des ménages dans les collèges de la région.

Territoire - Le nouveau zonage en aires urbaines de 2010 - 95 % de la population vit sous l'influence des villes L’objectif du nouveau zonage en aires urbaines de 2010 est d’obtenir une vision des aires d’influences des villes (au sens d’unités urbaines) sur le territoire. Ce nouveau zonage est basé sur les données du recensement de la population de 2008 et plus particulièrement sur celles relatives à l’emploi et aux déplacements entre le domicile et le lieu de travail. Défini une première fois à partir du recensement de la population de 1990, il avait été actualisé lors du recensement de 1999. La méthode consiste dans un premier temps à localiser les unités urbaines de plus de 1 500 emplois, qui sont qualifiées de pôles. Au sein des pôles, les grands pôles urbains (unités urbaines de plus de 10 000 emplois), les moyens pôles (unités urbaines de 5 000 à moins de 10 000 emplois) et les petits pôles (unités urbaines de 1 500 à moins de 5 000 emplois) sont différenciés.

Le parfait kit pour enseigner la citoyenneté numérique Pas toujours évident d’enseigner l’importance du mot de passe, la sensibilité des informations qu’on publie en ligne et autres aux jeunes du primaire. Un enseignant du Nebraska propose une idée bien concrète à ce sujet! Craig Badura tient un blogue intitulé « Comfortably 2.0 » dans lequel il partage des idées d’intégration des TIC en classe. Récemment, l’un de ses articles a refait surface parmi nos contacts sur Twitter, celui dans lequel il explique comment il enseigne la citoyenneté numérique à des jeunes du primaire à l’aide d’objets simples du quotidien. Il l’appelle son « kit de survie ».

L'évolution des zones urbaines des grandes métropoles L’entreprise de cartographie ESRI a créé une série de cartes qui montrent comment la population de grandes métropoles autour du monde a augmentée et comment ça a résulté en un étalement des zones urbaines au cours du siècle dernier. Vous pouvez aller sur le site dédié pour voir des cartes zoomables avec toutes les données à différentes époques. L'exception territoriale : un atout pour la France Le recensement de 1999 confirme certaines tendances. L'urbanisation se poursuit, non pas tant par une concentration de la population dans les zones urbaines que par une extension du périmètre urbain. La moitié des 4,5 M d'habitants supplémentaires recensés en France entre 1975 et 1999 sont installés dans six aires urbaines seulement (Paris, Toulouse, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Nantes). Figure 3.1 - Evolution comparée des populations urbaines DATAR, Aménager la France de 2020 - Mettre les territoires en mouvement, Paris,La Documentation française, 2002, p.24. La France compte aujourd'hui 52 aires urbaines de plus de 150 000 habitants, qui représentent 52 % de la population du pays.

Des métropoles d’équilibre aux métropoles d’aujourd’hui 1Métropoles en déséquilibre… le titre même de cette rencontre semble vouloir provoquer, remettre en question l’époque où les « métropoles d’équilibre » s’inscrivaient dans le cinquième plan français comme le remède aux défauts reconnus de l’armature urbaine du pays. La notion même de métropole a évolué depuis ce moment. Dans les faits, on peut suivre le chemin des grandes métropoles internationales des pays développés ; elles continuent à exercer leur rôle majeur à l’échelle mondiale. On peut suivre celui des pseudo-métropoles des pays du Tiers-Monde ; elles continuent à marcher vers un destin peut-être tragique si leur croissance démographique se poursuit au même rythme.

Article - L’Union européenne à la peine. Entretien avec Pierre Hassner - P@ges Europe L’Union européenne à la peine. Entretien avec Pierre Hassner* La rédaction – Vous nous aviez, voilà trois ans, accordé une interview consacrée à la reconfiguration du continent européen aux lendemains de la fin de la Guerre froide (1).

Related: