background preloader

Pour une éducation aux médias et à l'information, de la 6è à la 3è

Pour une éducation aux médias et à l'information, de la 6è à la 3è
Le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) a pour missions d’éduquer tous les élèves à une pratique citoyenne des médias (presse écrite ou en ligne, radio, télévision, Internet…) depuis 1983. Il propose des formations et des ressources pour l’utilisation de ces médias en classe et pour mieux les connaître. Afin de faciliter la mise en place d'une éducation aux médias et à l'information dans les enseignements, le CLEMI a conçu des documents d'aide pour les enseignants : des propositions pour un référentiel de compétences en éducation aux médiasla lecture des programmes scolaires sous l'angle de l'éducation aux médias (niveau école, collège et lycée)[1]. Si ces documents permettent de saisir l'intégration évidente de l'éducation aux médias dans les enseignements, il reste néanmoins difficile aux enseignants de s'emparer de ce sujet et de le traiter avec leurs élèves au fil de l'année scolaire. L'usage de l'outil informatique en technologie En Cinquième

http://www.cndp.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagogique/apprentissage-et-construction-des-savoirs/leducation-aux-medias-et-a-linformation/pour-une-education-aux-medias-et-a-linformation-de-la-6e-a-la-3e.html

Related:  Internetéducation aux médias&coleprojets de classes - séances pédagogiques

Comment accompagner votre enfant pour un usage d’internet plus sûr Ces situations où votre enfant communique ses données personnelles en ligne : Pour continuer son jeu, Sabrina doit créer un compte personnel. Le formulaire collecte ses données personnelles : nom, prénom, adresse électronique, adresse, numéro de téléphone … Le site indique que ces données peuvent être revendues à des tiers.Matéo installe une nouvelle application sur son smartphone. Cette application lui demande d’accéder à une liste d’informations : géolocalisation, liste d’amis, identifiant publicitaire. Les 10 innovations pédagogiques qui feront (peut-être) 2015 (crédits AFP) L’université britannique online The Open University a publié il y a quelques semaines son rapport annuel sur les pédagogies innovantes. En recoupant les pratiques, les technologies, les recherches les plus en pointe dans le milieu de l’éducation, les auteurs du rapport proposent une liste de 10 innovations pédagogiques appelées à se développer à court ou moyen terme. Certaines de ces innovations sont très théoriques, issues de la recherche, d’autres sont encore confidentielles en France, la plupart concernent l’université ou le secondaire mais pourraient bien un jour irriguer la pratique de tous les enseignants... Les MOOCs, les cours massifs en ligne donné par la plupart des universités (certains sont suivis par plusieurs dizaines de milliers de personnes) vont voir leur versant social et coopératif se développer largement. Cette innovation est déjà bien installée, notamment en France, dans le supérieur et dans le secondaire.

Classe média : progression 2014-2015 Cette année, avec une surveillante, je lance une classe média pour les 5e. Cette option consiste en deux heures hebdomadaires. A la fin de l’année dernière, nous avions fait un sondage pour connaître combien d’élèves seraient intéressés par l’option. Une cinquantaine d’élèves avait répondu favorablement. Loi Renseignement : la boîte à outils pour apprendre à protéger votre vie privée en chiffrant vos données et communications Nous sommes le soir du mardi 5 mai, et c’est un jour funeste pour la démocratie. La France s’était autoproclamée « pays des Lumières » parce qu’il y a 250 ans notre pays éclairait l’Europe et le monde grâce aux travaux philosophiques et politiques de Montesquieu, qui prônait la séparation des pouvoirs, et de Voltaire et Rousseau. À dater d'aujourd’hui, jour du vote en première lecture du projet de loi sur le renseignement, à cause d'une classe politicienne d’une grande médiocrité, s'enclenche un processus au terme duquel le peuple français va probablement devoir subir une loi dangereuse, qui pourrait s’avérer extrêmement liberticide si elle tombait entre de mauvaises mains, par exemple celles de l’extrême droite.

Utiliser les Qr codes et la réalité augmentée en classe : un exemple d’activité 100 Shares Share Tweet Email Une chasse au canular collaborative Le socle commun insiste sur l’attitude de responsabilité à adopter à l’égard des TIC, notamment grâce à deux capacités à acquérir par l’élève : un esprit critique face à l’information et à son traitement et la participation à des travaux collaboratifs (Pallier 3, Compétence 4, domaine 2). De même, les compétences civiques et sociales évaluent la compréhension de l’influence des médias et des réseaux. Présentation de l’action : Les élèves analysent la validité d’une information-canular, largement diffusée sur Internet et partagée sur les réseaux sociaux. En répartissant collectivement leurs recherches d’informations, ils rassemblent des éléments de preuve, puis utilisent l’écriture collaborative pour fédérer les apports de chacun dans un même document. Référent Cadre

Le père du web identifie trois grosses menaces sur internet Tim Berners-Lee le créateur du web s’inquiète de l’avenir d’internet, car d’après lui trois grandes menaces pourraient faire vaciller sa création. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’est exprimé sur le sujet et qu’il demande aux internautes de s’engager pour rendre le web plus sain. Voilà déjà 28 ans que le web a vu le jour et pendant tout ce temps il n’a cessé de grandir et d’offrir au monde toujours plus d’informations, de connaissances, de loisirs, de services, etc. Toutefois, aujourd’hui le web est menacé, non pas par des hackers ou par un pays adepte de la censure d’État, mais par les puissances du marketing. Tim Berners-Lee fait part de son « inquiétude grandissante » concernant l’avenir du web

S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne Info ou intox sur le web, comment faire la différence dès le primaire ? Donner des clés aux élèves pour faire la différence entre info et intox sur le web, c’est l’enjeu d’une séquence d’éducation aux médias, que Rose-Marie Farinella a conçu et expérimenté dans une classe de CM2 l’an dernier et qu’elle met à nouveau en pratique depuis le mois de novembre. Avec ces cours d’esprit critique, son objectif est d’aider les élèves à devenir des cyber-citoyens avertis qui ne se fassent pas manipuler.

Related: