background preloader

MOOC... t'es pas né, t'es pas mort !

MOOC... t'es pas né, t'es pas mort !
« Les MOOCs sont morts. Ils sont réservés à une élite. Le taux de participation est catastrophique. » Ces critiques, je les entends tous les jours. Mais sont-elles si justifiées ? Participation, certification et acquisition des connaissances J’ai participé à environ 25 MOOCs, en français et en anglais, sur des sujets qui vont de la gamification à la littérature fantastique en passant par les luttes constitutionnelles dans le monde musulman. – 13 % des répondants sont des étudiants qui souhaitent trouver un complément à leurs études en cours – 23 % pensent que cela va les aider dans leur job actuel ou à en trouver un nouveau – 64 % veulent « apprendre quelque chose qui les intéresse, même si cela n’apporte aucun bénéfice direct à leur travail/profession » Près des deux-tiers des participants souhaitent apprendre quelque chose, indépendamment de leur carrière ou de leurs études. Nous évaluons un système actuel (et futur) avec des catégories qui appartiennent au passé Nous avons tout faux !

http://mooc-francophone.com/mooc-tes-pas-ne-tes-pas-mort/

Related:  MOOCPrésentation - model économiqueFormation à distance

Compilation de Mooc pour tout apprendre chez soi Apparus dès 2011 aux États-Unis, les Mooc (Massive Open Online Courses) donnent la possibilité, sans sortir de chez soi grâce à sa connexion Internet et à son ordinateur ou sa tablette, de bénéficier de l’enseignement prodigué traditionnellement par les universités et les grandes écoles (parfois prestigieuses comme Standford, Harvard, le Mit, Polytechnique, Science-Po, L’INSA…). Pour ma part, pour éviter le terme Mooc qui fait quand même très branchouille, je préfère parler de formations interactives en ligne. Évidemment, le phénomène a traversé l’Atlantique et on trouve maintenant bons nombre de sites en langue française dont l’objectif est de diffuser le savoir au plus grand nombre. Les thèmes abordés ne se cantonnent pas à l’informatique, toutes les disciplines sont au programme et cela pour tous les niveaux, du cours préparatoire aux cursus universitaires.

De l'intérêt du débat dans les MOOC Les débats ont été au coeur de la première saison du MOOC “Monter un MOOC de A à Z”. Au printemps, nous avions parlé de démocratisation, des missions du service public, de l’impact du numérique sur les systèmes de formation, ou encore tout simplement de pédagogie. Les échanges avaient été particulièrement riches, ce qui nous a encouragé à remettre le couvert pour la deuxième saison, et à proposer bien sûr quelques améliorations. Retour sur ces débats destinés aux participants du MOOCAZ, mais ouverts à l’ensemble de la communauté de passionnés de MOOC ! Comme la dernière fois, un nouveau débat sera organisé chaque semaine pendant cinq à six semaines. Pour commencer, je vous propose de grands classiques : Les MOOC sont-ils une révolution pédagogique ?

Créer sa formation en ligne en 3 étapes simples et efficaces #LearnyBox #Startup Les formations en ligne ont la cote… Il faut dire que ce format d’une grande souplesse permet aux personnes souhaitant développer de nouvelles connaissances d’apprendre à leur rythme tout en bénéficiant souvent de coûts plus avantageux que les formations classiques en présentiel… Nous même, avons pour projet à moyens / longs termes, de proposer ce type de support, mais ça c’est une autre histoire ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir ensemble LearnyBox une startup proposant un outil permettant de gérer à la fois ses formations en ligne et leurs promotions. Découvrons la ensemble… Lancée il y-a un an, la jeune startup a déjà su convaincre 850 clients et toucher via les formations de ces derniers plus d’un million de personnes.

Le MOOC 2.0 est arrivé : l’expérience IonisX Premier groupe français d’enseignement privé (Epita, Epitech, Iseg, E-art sup, etc.) le groupe Ionis a créé à la mi 2013 une direction numérique puis un site dédié aux MOOCs, IonisX, qui teste aujourd’hui d’autres sortes d’interactivités. « Nous nous sommes vite rendus compte que la structure même des MOOCs – cours imposés sur une certaine période, d’une certaine durée, etc. – les rendait trop contraignants à la fois pour les enseignants et les étudiants », confie Philippe Chiu, le directeur digital du groupe Ionis, qui a donc décidé de lancer ce qu’il appelle des « MIMO », c’est-à-dire des micro-modules à la fois plus faciles à réaliser et à suivre. « Avec leur temporalité limitée, les MOOCs ne sont finalement pas assez « open » et nos MIMO répondent mieux à l’attente principale des étudiants qui est tout simplement d’apprendre des compétences de manière interactive et digitale quand ils le souhaitent. » Share and Enjoy Signaler ce contenu comme inapproprié

Outils de conception de scénarios interactifs Deux solutions (payante et Open source) : Pour réaliser un scénario, le concepteur commence par définir les environnements graphiques. Ceux-ci peuvent être des photographies ou des vidéos des lieux dans lesquels l'action va effectivement se dérouler, des cartes (par exemple extraites de Google Map), des vues satellites ou des scènes 3D.

Innovation et enseignement Mon voyage aux Etats-Unis alimentera ce blog pendant de nombreuses semaines tant il y a à réfléchir (je n’ai pas dit à imiter) sur ce qui se passe de l’autre coté de l’Atlantique. Educause est une énorme conférence : plus de 6000 participants se réunissent pendant deux jours ½ pour échanger sur tous les sujets de l’université numérique. Le programme présente environ 280 conférences et posters. Si l’on filtre avec le mot MOOC, dans le titre ou le résumé, ce nombre tombe à … 9 ! Sur les dernières hype curves du Gartner il semble même disparaitre. Alors, faut-il annoncer la fin, faut-il clamer « Le MOOC est mort !

MOOC : le savant mélange du gratuit et du payant Marco Bertolini, formateur et cofondateur de SPOC en Stock, est un fin observateur du monde des MOOCs. « La tendance lourde reste la gratuité, mais les certificats payants gagnent du terrain. Coursera, par exemple, propose des certifications entre 40 et 60 dollars. De plus en plus d'universités américaines proposent des MOOCs qui donnent des crédits universitaires », constate-t-il. Sur le modèle accès gratuit et certificat payant, il cite le succès du MOOC lancé par BNP Paribas sur le thème du Sepa, avec le concours pédagogique de Neodemia, une marque de Gutenberg Technologie, également éditrice de Lelivrescolaire.fr et un bel exemple d'EdTech française. Ce cursus, collaboration entre la startup française et le groupe Studialis à travers son école Iesa, vise les apprenants en reconversion dans toute la francophonie.

Blog de t@d: Prioriser les besoins de soutien des apprenants à distance pour déterminer ceux qui doivent faire l'objet de réponses tutorales Le tutorat à distance est souvent abordé de manière non pragmatique : soit il est ignoré, soit il n’est traité que de manière théorique, à la recherche d’un système idéal. Si les contempteurs de l’accompagnement des apprenants à distance ont vu leur influence diminuer tout au long des quinze dernières années, il n’en reste pas moins, que dans de trop nombreux dispositifs le soutien à l’apprentissage ne renvoie qu’à la capacité présupposée des apprenants à exercer leur autonomie. A contrario, la recherche sur le tutorat aboutit fréquemment à des modélisations préconisant une organisation globale des services tutoraux et des tâches des tuteurs qui se révèlent parfois lourdes à mettre en place et pas toujours en adéquation avec la réalité contextuelle. Il est alors nécessaire d’emprunter une voie médiane qui, sans ignorer les apports conceptuels, favorise une démarche pragmatique de dimensionnement des réponses tutorales à apporter aux apprenants d’un dispositif donné. L'étude de criticité

Related: