background preloader

Eduscol : évolution des CDI, 3C, learning centers => nombreux liens

Eduscol : évolution des CDI, 3C, learning centers => nombreux liens
Related:  RestructurationLes lieux du CDI

Eduscol (ministère) : les Centre de Connaissance et de Culture Télécharger la vidéo " Du CDI au centre de connaissances et de culture " La transcription du clip Les centres de connaissances et de culture, dits "3C", sont des projets éducatifs et pédagogiques à part entière. Ils s'appuient sur les compétences du professeur-documentaliste, qui peuvent s'appuyer sur les CRDP. Les 3C font cohabiter le livre et le numérique. Ils proposent une approche centrée sur la maîtrise de la langue, en tant qu'appui indispensable aux autres apprentissages. Les centres de connaissances et de culture répondent aux changements qu'ont induit les évolutions technologiques dans l'accès à l'information et aux connaissances. Les centres de connaissances et de culture permettent aussi de décloisonner espaces et temps scolaires, pour donner aux élèves plus d'autonomie dans leur parcours et plus d'occasions de collaborer entre eux. Un centre de connaissances et de culture est un lieu d'accueil.

Pour en finir avec le learning center Au lycée de Salmon&Tacon, tout va pour le mieux. La bibliothèque du comté a été fermée afin que l’argent public soit enfin mieux utilisé. En effet, la priorité c’est désormais l’Education. Plus question de laisser les élèves s’ennuyer en cours, c’est contreproductif. La solution a été trouvée avec l’élimination de la source d’ennui : les profs. L’argent économisé a servi pour l’acquisition des centaines de machines dernier cri qui sont régulièrement renouvelées d’ailleurs. Car le credo, c’est investir dans une éducation rentable. L’ambiance au learning center est studieuse. Tout le monde est donc connecté en permanence dans la joie et la bonne humeur. Face à une telle réussite : tout le monde est content. Le progrès est tel que les futurs élèves en âge d’aller voter feront nécessairement le bon choix.

Un CDI au service du « vivre ensemble » Constatant que le CDI est un lieu souvent mal connu ou mal utilisé, l’auteur prône une nécessaire collaboration entre documentaliste et personnels de vie scolaire, en tirant au mieux parti des compétences professionnelles de chacun. Quelques échanges repérés au hasard sur une liste de diffusion de documentalistes : « La vie scolaire m’a aussi reproché de renvoyer trop d’élèves en permanence. » « J’ai renvoyé les élèves en permanence. Dix minutes, après je reçois un coup de fil d’un surveillant pas poli et pas agréable du tout me disant que la perm n’est pas une poubelle. », « Si la permanence n’est pas une poubelle, le CDI non plus ! Ce qui coince... On peut distinguer trois types de dysfonctionnement : La gestion des élèves hors temps de classe (« Que faire avec des élèves qui viennent au CDI sur leur heure d’étude et qui mettent un bazar inadmissible ? La communication entre les deux services quant au respect des règles (« je mets les élèves en colle. [...] La question des moyens 1. 2.

Vers une identité numérique des CDI ? Accueil > CAPES doc, CDI > Vers une identité numérique des CDI ? Dans son acception commune, l’identité numérique est conçue comme l’ensemble des informations associées à une personne, collectées, compilées et disponibles sur Internet. Ainsi, quand des professeurs documentalistes parlent d’identité numérique, c’est à celle des élèves qu’ils pensent. L’identité numérique des CDI est une question d’actualité qui s’inscrit dans la droite ligne des questionnements identitaires qui jalonnent l’histoire de notre profession. Les résultats obtenus sont les suivants : Les CDI ont une évolution calquée sur les bibliothèques publiques : pour faire face aux enjeux similaires (hybridation des ressources, orientation usager, médiation), la dissémination est un outil privilégié.Le professeur-documentaliste apparaît comme le fer de lance des CDI virtuels. WordPress: J'aime chargement…

EMI | Lecture sur écran et papier L'on oppose souvent lecture papier et lecture numérique, en oubliant souvent que cette opposition est bien plus générationnelle que fonctionnelle. Lit-on mieux sur écran ou sur papier ? Une foultitude d'études foisonnent d'ailleurs à ce sujet qui ne permettent pas d'ailleurs de trancher très clairement. Retenons ici que ce sont les environnements qui déterminent les supports. Ministère de la Culture. « Une étude suggère en effet que les deux pratiques seraient en réalité complémentaires, parce qu’elles apportent chacune des éléments distincts aux lecteurs. Lecture en réalité augmentée L'exemple le plus connue de livres à bénéficier de la technologie de la réalité augmentée a sans doute été la collection Dokeo, édité par Nathan, une encyclopédie de sciences naturelles qui permet d’appréhender et de réaliser des expériences chez soi ou à l’école, comme si c’était « vrai ». 250 objets sont ainsi expliqués. Lectures augmentées Exemples

Collège La Sologne, le CDI Présentation et fonctionnement du CDI : 1- Projet média 6ème 2- Actualités du CDI 3- Ce qu'on y fait, à quoi ça sert 4- Personnels 5- Quelques photos 6- Horaires et emploi du temps 7- La mosaïque du CDI 8- Trouver un livre documentaire 9- Utiliser les ordinateurs 10- Quelques vidéos sur l'EMI et "l'information-documentation" Projet médias 6ème : L'EMI en classe : Projet Médias 6ème : Cliquer ICI ! Actualités et activités du CDI : Ce qu'on y fait, à quoi ça sert : Personnels : Cécile Daimay, professeur documentaliste Quelques photos :Horaires : Selon les horaires d'ouverture du collège (8h30-17h, 8h30-12h30 le mercredi). Mosaïque : La mosaïque du CDI, avec tous les liens utiles ! Trouver un livre documentaire : Utiliser les ordinateurs : Quelques vidéos sur les bases de "linfo-doc"/EMI (Education aux médias et à l'information) : 1- Différence Fiction/documentaires : 2- Le classement des livres : 3- Les clés du livre

Du CDI au learning center ? Suite à la demande de l’Inspection Générale, les professeurs-documentalistes s’interrogent sur la faisabilité, dans les établissements du second degré, de la mise en place d’un learning center (LC) ou d’un CDI qui tende vers ce concept. Le diaporama ci-joint a été élaboré pour lancer la discussion sur le sujet lors de la deuxième réunion des documentalistes du bassin de Toulon. Il se présente comme une synthèse des travaux et conférences menés sur le thème des learning centers (rapport de Suzanne Jouguelet, Séminaire de l’ESEN du 23 au 25 mars 2011, conférences de Jean-Louis Durpaire et de Françoise Chapron...) et s’organise selon le plan suivant : Le concept de learning center (Jouguelet, Lamouroux, Bulpitt, Arot)Qu’est-ce qu’un learning center ? Vous trouverez quelques exemples de réalisations en cliquant sur les liens suivants :

documentation - Le CDI : un espace protéiforme où plusieurs pratiques cohabitent dans le même lieu C'est un lieu où tous les niveaux cohabitent et dans lequel sont réunies toutes les disciplines. Il est organisé et structuré à l'intention des élèves, de l'équipe éducative et tient compte des spécificités de l'établissement scolaire (collège, lycée, LP). Son aménagement vise à satisfaire les besoins des élèves en information, leurs envies d'apprendre, sans perdre de vue leur désir, leur plaisir de lire. C'est aussi un lieu où les professeurs documentalistes forment les élèves. En entrant dans le CDI, on doit pouvoir appréhender ce qui s'y déroule quotidiennement, l'organisation de l'espace qui n'est pas neutre en dit beaucoup sur les usages du lieu. Contrairement aux bibliothèques / médiathèques, les CDI en établissement scolaire ne disposent que d'un seul et même lieu visant à satisfaire plusieurs objectifs : Historiquement : Des espaces de travail de groupe dans l'espace principal, un espace de lecture / presse / BD..., Le bureau d'accueil, une réserve. les tables les chauffeuses :

11. Le Centre de Connaissances et de Culture, le cœur du système d’information de l’établissement Poster réalisé par Frédéric Absalon et Christian Thivel, académie de Strasbourg Niveau : Lycée polyvalent Discipline : Documentation Catégorie : Travail coopératif autour de Moodle Les bibliothèques troisième lieu Concept encore peu répandu en France, la bibliothèque troisième lieu 1 incarne un modèle phare aux États-Unis, où l’appellation « third place library » fleurit sur la biblioblogosphère et dans la littérature bibliothéconomique. Elle y fait figure de voie d’avenir et semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord, où la filiation directe à ce modèle est parfois ouvertement revendiquée, à l’exemple du « Fil rouge », bibliothèque centrale de la ville de Hjoerring, au Danemark, présentée au dernier congrès de l’Ifla 2 (International Federation of Library Associations and Institutions). Si le concept est abondamment utilisé, il reste toutefois peu documenté, peu explicité, et son usage peut connaître des acceptions divergentes. Il paraît donc opportun de se pencher sur ses caractéristiques afin d’en restituer l’essence et de mieux saisir le succès qu’il remporte 3. Qu’est-ce que le troisième lieu ?

Cahier de l'inventarium #8 – La Fabulerie Le CDI est un lieu privilégié dans les établissements scolaires pour sensibiliser aux usages numériques de recherche et d’accès aux informations (trouver, décrypter, exploiter), mais aussi développer les usages collaboratifs, ludiques et participatifs. Afin de permettre aux jeunes générations de s’approprier et de questionner ces nouveaux usages du numérique, l’Inventarium propose de mettre « en résidence » des collégiens afin de réfléchir et agir collectivement sur l’avenir de leur quotiden et leurs lieux d’enseignements, à travers la question du CDI de demain. L’INVENTARIUM #7 Au collège Fraissinet “ Imaginer le CDI de demain” est une résidence créative, d’une semaine, qui s’est déroulée au Collège Belle de Mai à Marseille. Cette résidence a proposé à des collégiens de travailler collectivement autour du centre de documentation et d’information du collège à l’aire de la transition numérique, sociale et culturelle en cours.

Transformer les CDI en learnings centers ? C’est possible ! Depuis quelques années, les CDI sont ainsi encouragés à se transformer en centres de connaissance et de culture, dits 3C. Ainsi, Eduscol propose un dossier permettant d’appréhender ce nouveau concept destiné à « décloisonner les espaces » en permettant la liaison entre le fonds documentaire physique, c’est-à-dire les fictions et documentaires du CDI et le fonds numérique récemment acquis. Penser les CDI comme des tiers-lieux Il semble important de rappeler que le modèle des 3C nous vient des Etats-Unis où, depuis de nombreuses années déjà, des spécialistes ont évoqué l’idée de « tiers-lieu » pour désigner les bibliothèques et leur place dans la société. La question se pose alors : pourquoi ne pas faire de même avec les CDI des lycées et collèges ? Le numérique au cœur des pratiques et des apprentissages Lorsque l’on évoque une ouverture sur le monde des établissements scolaires et plus particulièrement des CDI, il est impossible de ne pas évoquer la numérisation de l’école.

Related: