background preloader

Comment le web redéfinit la notion de vie privée

Comment le web redéfinit la notion de vie privée
Quelle conception de la vie privée les géants du web imposent-ils ? Antonio A. CASILLI : On a souvent tendance à considérer les entreprises du secteur du numérique comme de simples acteurs économiques et technologiques qui introduisent des innovations et qui, par leur créativité, apportent des solutions à des problèmes existants. Or, il se trouve qu’elles sont aussi porteuses d’un ensemble de normes. Des injonctions, des formes prescriptives dont la nature est en même temps sociale et technologique. Par cela je ne veux pas dire qu’elles véhiculent un ensemble homogène de valeurs. Quelles sont ces normes et pourquoi ont-elles un impact sur la vie privée, la privacy ? Antonio A. D’autres ont plutôt voulu esquisser une analyse historique. Comment la définition de la privacy a-t-elle évolué dans le temps ? Antonio A. Cette définition de droit à la vie privée comme « the right to be left alone » a-t-elle encore un sens aujourd’hui ? Antonio A. Que signifie cette négociation collective ?

http://www.inaglobal.fr/numerique/article/comment-le-web-redefinit-la-notion-de-vie-privee-7864

Related:  Qu'est-ce que l identité numérique ?Sécurité sur InternetIdentité, données personnelles, libertés individuelles

Dominique Cardon "le design de la visibilité" Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs et chercheur associé au Centre d’études des mouvements sociaux (CEMS/EHESS). Ses recherches sur « le design de la visibilité » exposent les différentes identités que l’on peut adopter sur l’internet et quelle visibilité ces identités numériques peuvent avoir en fonction des plateformes que l’on côtoie. Ses travaux actuels portent sur les relations entre les usages des nouvelles technologies et les pratiques culturelles et médiatiques. Il s’intéresse notamment aux transformations de l’espace public sous l’effet des nouvelles technologies de communication.

Guide juridique et responsabilités des blogueurs À l’occasion d’une décision majeure concernant l’extension du droit de la presse aux blogs, voici un petit guide rappelant les bases du statut juridique des blogs, et des responsabilités des blogueurs. Le genre d’article qui est susceptible d’être utile pour les internautes ayant l’habitude d’élever la voix, pour savoir quoi faire s’ils sont attaqués, s’ils sont dans leur bon droit, mais aussi pour savoir quelles sont les limites à ne pas franchir… Les formalités juridiques de base sont plutôt simples à respecter : Reconnaissance faciale : aurons-nous droit à la “confidentialité biométrique” Par Hubert Guillaud le 25/06/15 | 9 commentaires | 1,489 lectures | Impression Pour le Washington Post, Ben Sobel (@ben_sobel), chercheur au Centre sur la vie privée et la technologie de l’école de droit de Georgetown, l’anonymat en public pourrait devenir un concept du passé. Les technologies de reconnaissance faciale sont en cours de déploiement : des magasins testent des solutions qui, via des caméras de surveillance, identifient chaque client pour leur offrir une tarification individualisée ou de la publicité selon leur historique d’achat, reconnaître des clients indélicats…

Identité numérique (Internet) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'identité numérique ou IID (pour Internet Identity en anglais) peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (personne, organisme ou entreprise) et des entités virtuelles (sa ou ses représentation(s) numériques). Le développement et l’évolution des moyens de communication, au travers notamment de la multiplication des blogs et des réseaux sociaux, changent le rapport de l’individu à autrui. Ainsi, l’identité numérique permet l’identification de l’individu en ligne et la mise en relation de celui-ci avec cet ensemble de communautés virtuelles qu’est Internet. Dès lors, l’identité numérique peut être divisée en trois catégories:

E-réputation : 3 outils pour savoir qui parle de nous sur Internet Chaque jour, de nombreuses informations viennent enrichir les sites Internet et les réseaux sociaux. Une partie d’entre elles nous concerne directement. Nos amis peuvent ajouter des photos ou des textes en nous mentionnant sur les médias sociaux et des internautes peuvent publier des informations parfois privées ou sensibles sur leurs sites Internet. Pour rester au courant des nouvelles données nous concernant, il existe plusieurs outils gratuits très pratiques de veille. Google Alertes

Le numérique nous prive-t-il de liberté ? Dans quelle mesure les outils numériques de notre quotidien (Facebook, Twitter, Google,...) nous prive-t-il de notre liberté ? La mise à disposition et l'utilisation de nos données est-elle dangereuse ? Cette semaine, Olivier Ertzscheid, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Nantes, nous éclaire sur ces questions. Présentation de l'intervenant Auteur d’une thèse sur l’hypertexte et les nouveaux modes d’accès aux connaissances sur les réseaux, Olivier Ertzscheid est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l'université de Nantes.

L’identité numérique L’identité numérique est devenue, avec l’accélération de l’utilisation des réseaux sociaux par nos élèves et la prolifération des données personnelles sur le Web un thème de formation essentiel en information - documentation pour les aider à contrôler leur e-réputation, maîtriser leur image publique et gérer, anticiper même, les traces laissées sur le net.Plusieurs ressources proposent des pistes pédagogiques ou des dossiers plus généraux sur lesquels fonder la formation à l’identité numérique avec les élèves.Ces derniers mois la réflexion professionnelle s’est ouverte à la question de la présence numérique. Deux pistes d’évolution de l’enseignement autour de l’identité numérique se dessinent actuellement : Une première fait la promotion de la notion de "présence numérique" qui met en avant une posture moins défensive, moins marchande ("soigner son identité numérique personnelle") et plus éclairée de la gestion des traces laissées sur internet. Les ressources pour appréhender la notion

13 chartes d’utilisation des réseaux sociaux par des institutions et services publics De plus en plus d’institutions et de services publics se dotent de chartes pour l’utilisation des réseaux sociaux. Ces documents didactiques informent les fonctionnaires et les employés sur la responsabilité de leur prise de parole en ligne tout comme la capacité donnée aux usagers, publics cibles de composer des articles/statuts, commentaires, annotations, rediffusions de messages… Et aussi sur l’utilisation de médias comme les images, la vidéo dans ce contexte. Responsabilité, bienséance, capacité et habilitation de réponse ou non aux internautes et aux mobinautes interrogent tout comme les modalités d’une expression en ligne. A poser aussi et à réfléchir en amont : quel est l’objectif de la présence sur des réseaux sociaux numériques de l’institution pour quel projet ?

Netflix sait à partir de quel épisode vous êtes devenu accro Ce n’est pas le pilote d’une série qui rend accro. Le pilote ce n’est qu’un premier rendez-vous, où l’on décide de reprendre un verre, mais pas encore de rentrer ensemble. Le basculement s’opère plus tard : au deuxième, voire au troisième épisode. Ou encore bien plus tard parfois. Cette vérité de la série, connue de tous les gros consommateurs, vient d’être confirmée par des données publiées par Netflix sur son site : Définition de l'identité numérique Définition de l'identité numérique L'identité numérique c'est le moi numérique d'une personne. Ce moi, se constitue des données qui nous définissent à travers nos activités en ligne. Ce "moi" numérique qui concerne chacun d'entre nous est épars, stocké sous forme d'informations dans des bases de données qui toutes offrent un certain degré d'accès à des tiers. Si on imagine l'identité numérique d'une personne comme un iceberg, l'e-réputation en serait la partie visible et la vie privée sur internet en serait la partie cachée et à tout le moins, destinée à la rester. Hors la frontière entre le visible et l'invisible offre une facheuse tendance à se déplacer vers le bas.

Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web? « Avez-vous une pièce d’identité? » est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Définir l’identité numérique est tout de même difficile en soi. On sait tous un peu de quoi il s’agit, mais on ne saisit pas toujours l’étendue de sa portée. Dans le milieu scolaire, il semble particulièrement important d’aborder la question avec les élèves. « En surfant sur le web, nous laissons derrière nous une traînée de données numériques que d’autres peuvent copier, coupler, analyser, détourner ou même vendre, souvent à notre insu et sans notre accord.

Related: