background preloader

Formulaire Google droit à l'oubli : adresse et mode d'emploi

Formulaire Google droit à l'oubli : adresse et mode d'emploi
Vous pouvez demander à Google de supprimer les résultats d'une recherche mentionnant votre nom ou des données personnelles. Mais sous certaines conditions seulement. Le point sur les règles à suivre pour faire déréférencer un contenu par google. Vieil article de journal, fausses informations, « blog de jeunesse » ... L'absence de droit à l'oubli sur Internet peut poser de vrais problèmes à certains particuliers, notamment dans le cadre de leur vie professionnelle. C'est dans le but de protéger la vie privée des citoyens européens qu'une décision récente de la CJUE (Cour de justice de l'Union européenne) a conduit Google Europe à mettre en place une procédure de demande de suppression de contenu en faveur de ses utilisateurs. Législation Par un arrêt du 13 mai 2014 , la CJUE a reconnu le droit pour les particuliers de demander à faire supprimer des résultats de recherche Google les liens vers les pages mentionnant des données personnelles les concernant. Conditions Procédure Pièce d'identité

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/39882-formulaire-google-droit-a-l-oubli-adresse-et-mode-d-emploi

Related:  Utiliser InternetIdentité numériquemarjory_groupef_droitmon droit d'information, d'opposition, droit d'acces, de rectifiMoteur de recherche

Comment Google applique le « droit à l’oubli » en Europe Le moteur de recherche a donné quelques détails sur ses pratiques, un an après la décision de la justice européenne, tandis que des universitaires dénoncent l’opacité du processus. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger Alors que la décision de la Cour de justice de l’Union européenne sur le « droit à l’oubli » vient de fêter son premier anniversaire, des détails sur la manière dont procède Google pour la mettre en pratique commencent à être connus. Lors d’une conférence organisée à Berlin, le juriste de Google chargé de la vie privée, Peter Fleischer, a levé un coin du voile sur le dispositif mis en œuvre par le moteur de recherche pour faire face aux plus de 250 000 demandes qui lui sont parvenues depuis l’année dernière. Les demandes d’« oubli » sont d’abord évaluées, principalement depuis Dublin, où se situe le siège européen de l’entreprise, par des dizaines de juristes et d’ingénieurs.

 Internet responsable Page mise à jour le 01 juillet 2013 Le droit à l’effacement des données existe, il est consacré par la loi Informatique et libertés. Ce droit ne concerne que les données personnelles, mais il existe un débat aujourd’hui sur la création d’un droit plus vaste, le « droit à l’oubli ». Présentation Le droit de rectification Comment faire concrètement ? Identifier le responsable de traitement Pour identifier le responsable de fichier, rendez-vous sur l’onglet « mentions légales » du site internet du responsable de traitement.

Centre d'aide Demandes légales La transparence est une valeur fondamentale chez Google. En tant que société, nous avons le sentiment qu'il est de notre responsabilité de tirer le meilleur parti de la transparence dans le cadre de la circulation des informations relatives à nos outils et nos services. Nous pensons qu'une plus grande quantité d'informations est synonyme de plus de choix, de plus de liberté et, en fin de compte, de plus de pouvoir au niveau individuel. Dans un souci de transparence, nous pouvons transmettre une copie de tous les avis juridiques que nous recevons au projet Lumen pour publication et annotation. Lumen est un projet conjoint mené dans les écoles de droit américaines qui vise à proposer des ressources traitant du droit de la propriété intellectuelle et de la liberté d'expression en ligne. Il s'agit également d'une base de données des demandes de suppression de contenu d'Internet.

Droit à l’oubli : la France en tête des demandes Ce dispositif permet aux internautes de demander à Google de désindexer certains contenus. L’entreprise a publié des chiffres sur ces requêtes, dont la majorité sont refusées. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Un million : c’est le nombre d’URL (Uniform Resource Locator, littéralement « localisateur uniforme de ressource », en français, ou adresse d’une ressource Internet) que les internautes européens ont demandé à Google de déréférencer, au nom du « droit à l’oubli », mis en place en mai 2014.

Le blog de Laure Marino: Un "droit à l’oubli" numérique consacré par la CJUE Que celui ou celle qui n’a jamais googlé le nom d’une personne jette la première pierre ! Avant l’affaire Google Spain, si l’on tapait "Mario Costeja González" sur le moteur de recherche pour trouver des informations sur ce monsieur, on obtenait des liens vers deux pages du quotidien La Vanguardia, datées - c’est important - de 1998. Le journal y annonçait la vente aux enchères d’un immeuble saisi à Mario Costeja González en paiement de ses dettes. De quoi entacher l’e-réputation de l’intéressé ! Et de quoi le décider en 2010 - la date est également importante - à se tourner vers la « CNIL » espagnole pour obtenir l’oubli.

Le droit d'accès Vous pouvez demander directement au responsable d'un fichier s'il détient des informations sur vous (site web, magasin, banque...), et demander à ce que l’on vous communique l’intégralité de ces données. L'exercice du droit d’accès permet de contrôler l'exactitude des données et, au besoin, de les faire rectifier ou effacer. Comment faire concrètement ? Identifier le responsable du fichier Atteinte à la vie privée (définition) Définition d'une atteinte à la vie privée L'atteinte à la vie privée est une expression juridique désignant le fait pour une personne d'être victime d'une violation de son droit au respect de sa vie privée. Le respect au droit de la vie privée étant un droit civil inhérent à la qualité de personne humaine et comprenant divers éléments définis par la jurisprudence et la doctrine juridique. Sont traditionnellement considérés comme faisant partie des droits à la vie privée le droit à la vie sentimentale et familiale, le secret relatif à la santé, le secret relatif au domicile et à la résidence, ou encore le droit à l'image.

Opération (R)Enseignement Comme nombre d’entre vous, chez OpenClassrooms nous avons assisté au vote de la loi sur le renseignement cette semaine à l’Assemblée. Elle a été largement critiquée dans la presse étrangère et comparée au Patriot Act post-11 septembre des États-Unis. Ce même Patriot Act dont les Américains souhaiteraient aujourd’hui sortir. Au-delà de la loi elle-même, deux points ont particulièrement retenu notre attention : les députés ne maîtrisent pas suffisamment les impacts technologiques de cette loi et ses répercussions sur l’écosystème numériqueles citoyens ne perçoivent pas les enjeux de cette loi les gens ne comprennent pas ce que cette loi implique

Droit à l'oubli Archives - iProtego Blog La CNIL (Commission nationale informatique et liberté) a publié son 35ème rapport d’activité le 16 avril 2015. Tous les ans, le rapport d’activité est l’occasion de souligner les principaux faits et chiffres et de mettre l’accent sur la stratégie et les activités de la CNIL. Au centre des débats cette année, l’e-réputation. Selon le bilan 2014 élaboré par la CNIL, les données personnelles sont au cœur des préoccupations des français. Depuis quelques temps, nous assistons à une sensibilité croissante des citoyens quant à la protection de leur vie privée et de leurs données dans l’univers numérique. Le droit d'opposition Comment faire concrètement ? Le droit d'opposition s'exerce : soit au moment de la collecte d'informations ;soit plus tard, en s'adressant au responsable du fichier.Il existe deux situations : Situation 1 - En remplissant un formulaire, l'organisme vous informe que vous pouvez refuser de recevoir de la publicité et met à votre disposition une case à cocher. En cochant la case " je refuse ", vous indiquez à l'organisme que vous souhaitez vous opposer à la communication de vos données, à ses partenaires commerciaux par exemple. Situation 2 - Vos données personnelles apparaissent dans un fichier non obligatoire et vous ne souhaitez plus qu'elles y figurent.

Related: