background preloader

Réfugiés-Arte [ressources] [carte] [vidéo]

Réfugiés-Arte [ressources] [carte] [vidéo]

http://info.arte.tv/fr/refugies

Related:  9.1. Un monde de migrantsLittérature et Société 210 : ressources sur les migrationsDifférentes dimensions de la question migratoireROMANS GRAPHIQUES et BANDES DESSINEES POUR UN TOUR DU MONDEPopulation

Les migrants morts aux portes de l'Europe [carte] Depuis 2004 et la première carte réalisée par Olivier Clochard et Philippe Rekacewicz pour le Monde diplomatique et réactualisée en 2006, [CLOCHARD & REKACEWICZ, 2006], la mise image des données concernant les migrants morts aux frontières de l’Europe a été mise à jour de nombreuses fois [MIGREUROP, 2009 et 2012]. Dans la dynamique du précédent billet [voir], je profite ici du travail colossal réalisé dans le cadre du projet “The Migrants’ Files” [voir] pour réactualiser une nouvelle fois cette carte. J’en publie ici deux versions. Une première, classique, dans la lignée des cartes précédemment réalisées. Et une seconde, plus engagée, qui s’appuie sur le point de vue de nombreuses associations et organisations d’aide aux migrants et de défense des droits de l’homme.

« Migrant » ou « réfugié » : quelles différences ? Le média qatari Al-Jazira, qui a décidé de ne plus utiliser que le terme « réfugié » pour évoquer la crise qui se joue en Méditerranée, fait naître un débat sémantique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard Migrants ou réfugiés ? Le débat sémantique s’installe en Europe pour savoir comment qualifier les milliers de personnes qui arrivent quotidiennement sur les côtes méditerranéennes. Le premier terme est fustigé pour ne pas refléter la détresse de ceux qui, le plus souvent, fuient un conflit. Le média qatari Al-Jazira a ainsi annoncé le 20 août qu’il n’utilisera plus que le mot « réfugié » dans le contexte méditerranéen :

Comprendre la crise des migrants en Europe en cartes, graphiques et vidéos. Maxime Vaudano & Les décodeurs. Le Monde. lemonde.fr En cette journée internationale des migrants, sélection des éléments graphiques réalisés par « Le Monde » pour comprendre la crise des migrants en Europe. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano et Les Décodeurs 18 décembre, journée internationale des migrants. Maus - L'intégrale - Maus - Art Spiegelman, Judith Ertel - broché - Livre - Soldes 2015 Fnac.com Le Mot de l'éditeur : Maus, L'intégrale - Maus Le père de l'auteur, Vladek, juif polonais, rescapé d'Auschwitz, raconte sa vie de 1930 à 1944, date de sa déportation. Ce récit est rapporté sous la forme d'une bande dessinée dont les personnages ont une tête d'animal : les juifs sont des souris, les nazis des chats, les Polonais des porcs et les Américains des chiens. Coups de cœur des Libraires Haut de page

En route vers la présidentielle américaine Un photoreportage de Marcel Calfat et Christian Latreille Le mur entre les deux pays se construit par étapes. Le fondateur de l'association des Anges de la frontière, Enrique Morones, montre deux générations de murs. La première atteint trois mètres et a été fabriquée sous Bill Clinton avec de la tôle recyclée de la guerre du Vietnam. La deuxième, d'environ cinq mètres de hauteur, a été construite sous George W. Les immigrés récemment arrivés en France - Une immigration de plus en plus européenne Imprimer la page Une immigration de plus en plus européenne Chantal Brutel, cellule Statistiques et études sur l’immigration, Insee Résumé De 2004 à 2012, 200 000 immigrés sont entrés chaque année, en moyenne, sur le territoire français.

Journée internationale des migrants, 18 décembre « En cette Journée internationale des migrants, engageons-nous à proposer des solutions cohérentes, globales et axées sur les droits de l’homme, qui soient guidées par le droit et les normes internationaux et une volonté commune de ne laisser personne à la traîne. » Un point de contrôle a été mis en place à proximité de Malha, au nord du Darfour, alors que des Soudanais de retour de Libye attendent de pouvoir entrer dans la ville. Photo ONU/Albert Gonzalez Farran

Le business de la crise migratoire. Euronews. euronews.com Quand on parle de migrants, on pense tout de suite à des hommes, des femmes, des enfants en détresse… Mais il y a aussi des passeurs, des centres d’accueil, des sociétés de sécurité privées… Pour vous, Insiders – le nouveau magazine d’euronews qui décrypte l’actualité – explore le business de la crise migratoire. En Turquie, les passeurs notamment syriens gagnent beaucoup d’argent grâce aux réfugiés qui sont souvent, eux aussi, des Syriens. Notre reporter Ahmed Deeb a réussi à approcher ces trafiquants dont l’activité est particulièrement lucrative. Dans cette édition, nous partons aussi en Italie où des millions d’euros destinés à des centres d’accueil pour demandeurs d’asile ont été détournés par un réseau de type mafieux. Une activité tellement développée qui a fait dire à l’un des accusés impliqués dans le scandale “Mafia Capitale” : “Vous avez une idée de l’argent que je gagne avec les migrants ? Le trafic de drogue est moins rentable !”

KSTR - Sidi Bouzid Kids - Eric Borg - Alex Talamba « Tout le monde parle de toi, et pas qu’à Sidi Bouzid, dans toute la Tunisie ! Tu as libéré les coeurs, et la parole. Les jeunes se bougent enfin. C’est magnifique… » Ainsi Foued parle-t-il à son ami Mohamed, dont il ne reste qu’une silhouette agonisante, méconnaissable et silencieuse sur un lit d’hôpital, enveloppée de bandelettes, quelques jours après qu’il se soit immolé par le feu un jour de décembre 2010.

Fuocoammare - Les Inrocks (lire premiers paragraphes) Récompensé à Venise en 2013 par le Lion d’or pour Sacro GRA, Gianfranco Rosi recevait en février dernier l’Ours d’or à Berlin pour Fuocoammare, devenant ainsi le documentariste le plus primé de l’histoire des grands festivals de cinéma. Fuocoammare (“mer en feu”) mène deux récits parallèles : d’abord le travail des personnels militaires et médicaux italiens de Lampedusa qui “réceptionnent”, de jour comme de nuit, les coquilles de noix chargées de réfugiés venues d’Afrique, déjà à moitié submergées par les eaux, que les passeurs balancent au milieu de la Méditerranée comme si la mare nostrum était une petite mare. Ensuite, la vie d’un petit garçon de l’île, Samuele, qui aime chasser les oiseaux avec son ami et son lance-pierre.

HCR - l'équipe de réfugiés à l'occasion des JO de Rio 2016 [ressource] Rose Lokonyen porte le drapeau olympique à la tete de l'équipe des athlètes réfugiés durant la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio2016. © HCR/Benjamin Loyseau RIO DE JANEIRO, Brésil – Accueillis par des applaudissements tumultueux et une ovation debout, les dix membres de la première équipe de réfugiés sont entrés dans l’histoire vendredi soir en faisant le tour du célèbre Stade Maracanã lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de 2016. Portant le drapeau du Comité international olympique, Rose Nathike Lokonyen, une coureuse de 23 ans originaire du Sud-Soudan, était à la tête de l’équipe olympique des athlètes réfugiés, acclamée par une foule fébrile lors de son entrée dans le stade.

Présentation du festival - Festival Migrantscene Un festival dans plus de 50 villes en France métropolitaine et Outre Mer 3 semaines d’événements, d’échanges, de rencontres et de fêtes à partir de la mi-novembre. Né à Toulouse en 2000 et structuré à l’échelle nationale depuis 2006, LE FESTIVAL MIGRANT’SCÈNE DE LA CIMADE réunit et mobilise les milieux de l’éducation populaire, de l’art, de l’éducation, de la culture, de la solidarité ou encore de la recherche, au profit de publics larges et variés. Plus de 375 partenaires Des centaines de bénévoles Avec le soutien de l’Agence française du développement, du ministère de la Culture, des collectivités territoriales… En lien avec la Semaine de la Solidarité Internationale et bien d’autres festivals et rassemblements locaux… MIGRANT’SCÈNE est un espace où s’ouvrent et se vivent tous les champs des possibles. Le festival s’offre avec simplicité comme un lieu de rencontres et d’échanges.

Les mots de la crise migratoire. Julien Duriez. La Croix. services.la-croix.com « Migrants », « réfugiés », « exilés », les mots de la crise migratoire Julien Duriez Plusieurs médias et ONG s’interrogent sur l’utilisation du terme « migrant » pour parler des étrangers qui arrivent massivement aux frontières de l’Europe. Réfugié, demandeur d’asile, exilé… Analyse des mots qui cachent parfois des réalités très différentes et qui prêtent à confusion, parfois même sur le terrain. Un canot pneumatique conduit par des hommes en uniforme. Et, accroché à un filin qui fait le lien entre une bouée lancée à la mer et le bateau, un homme noir, le visage déformé par l’effort, s’accroche à la cordelette des deux mains dans un effort ultime pour ne pas se noyer.

Related: