background preloader

01A : Introduction ; Quand internet change la donne (CN14-15) - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie

01A : Introduction ; Quand internet change la donne (CN14-15) - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie
01A : Introduction ; Quand internet change la donne (CN14-15) Cours commun de culture numérique 2014-2015 - Hervé Le Crosnier M1-DNR2i, Licence Professionnelle ATP, M1-EMT, M1-ESPE, M2-MDS, M2-Green Amphi S3-049, Bâtiment Sciences S3, Campus Côte de Nacre Le vendredi, de 14h à 16h Ces cours sont ouverts aux auditeurs libres Ces cours sont filmés par le CEMU (Centre d’Enseignement Multimédia Universitaire) Objectifs : Alors que les ordinateurs et les réseaux font dorénavant partie du quotidien dans nos pays développés (et s'étendent rapidement sur toute la planète, avec plus de 2 milliards de personnes connectées et un parc de téléphones mobile en très forte croissance), il s'agit avec cet enseignement de « culture numérique » de balayer le spectre des usages, des pratiques, des enjeux, des modèles économiques et des rapports de force mondiaux qui se tissent. sociabilités et de nouvelles pratiques culturelles. Related:  Formation 2Culture numériqueCulture numérique - Introduction

Les usages professionnels numériques chez les enseignants du primaire en Belgique Soutenue le 27 novembre 2014 à Paris 5 , dans le cadre de l' Ecole doctorale Sciences humaines et sociales, cultures, individus, sociétés (Paris), en partenariat avec le Centre de recherche sur les liens sociaux (Laboratoire CERLIS), la thèse de doctorat en Sciences de l'éducation (sous la direction d'Anne Barrère) de Maxime Duquesnoy , se situe selon l'auteur à la lumière des sociologies du travail et de l’éducation, [et] se propose d’analyser notamment les usages professionnels d’Internet par les enseignants du primaire, en Communauté française de Belgique. Problématique, méthodologie et axes thématiques L'objectif de Maxime Duquesnois est d'analyser les usages de l'Internet chez les professeurs des écoles qui ne se limitent pas à la seule relation pédagogique avec l’élève, ni à la simple préparation artisanale des cours, mais qui englobent tout un ensemble de tâches menées au quotidien. Les enseignements Illustration : talitha_it , Shutterstock Sources DUQUESNOY, Maxime.

Entretien avec Louise Merzeau : culture numérique, média, communs et vivre ensemble. Parce que nous suivons avec grand intérêt ses travaux autour de (entre autres) la présence numérique, du transmédia, de l’environnement-support et des communs, et parce que ce qu’elle dit nous semble fondamental et transférable lors de nos séances d’EMI et de culture numérique, nous avons sollicité Louise Merzeau qui a accepté de participer au jeu des interviews de Doc pour Docs.C’est lors de la lecture du conducteur de la conférence « L’expérience transmédiatique, ou comment vivre ensemble dans le monde numérique ? » qu’a germé l’idée de cet entretien. Les questions sont organisées autour de 5 thèmes : numérique, culture numérique, média, communs et vivre ensemble. Louise Merzeau est Maître de conférences HDR en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Elle est l’auteure du site Louise Merzeau : Médiologie, Culture numérique, Photographie Il est important de sortir le numérique des discours de l’expertise. C’est absurde.

Hackers : une histoire, une philosophie, un destin hors du commun (Culturenum - U. Caen - Notes de synthèses par les étudiant-e-s) Introduction 2014. L’humanité poursuit avec ferveur son pèlerinage ineroxable vers la sainte technologie. Le PC a depuis longtemps fait ses preuves et a su trouver sa place dans la plupart des foyers occidentaux. Mais aujourd’hui le paysage est bien plus « smart », comme diraient nos voisins d’outre-Manche : smartphone, smartwatch, smartband, smart TV… C’est presque un truisme d’affirmer que le numérique s’est imposé au XXIème siècle, au risque de devenir omniprésent et omnipotent à plus ou moins long terme. Alors que certains s’interrogent déjà, à juste titre, sur le devenir de l’homme à l’ère du numérique, d’autres préfèrent adopter un regard rétrospectif pour comprendre comment nous avons pu en arriver là. C’est dans ce contexte incertain, profondément ancré dans la réalité contemporaine, que nous devons ici mettre en lumière les acteurs de l’ombre qui nous intéressent présentement : les hackers. I - Les hackers d’hier à aujourd’hui : l’histoire d’un mouvement b - Quelques pionniers

200 sites Web scientifique et technique pour apprendre, comprendre et faire La bibliothèque en ligne de la Cité des Sciences et de l’Industrie a constitué une sitothèque, sélection de plus de 200 sites Web qui correspondent aux thèmes scientifiques et techniques des collections. 12 domaines sont explorés dont les Technologies de l’Information et de la Communication avec un choix commenté et régulièrement mis à jour de sites Web choisis par les bibliothécaires. Les sous-thèmes Informatique, Télécommunications et Electronique sont ainsi présents. Ce choix complémente la veille effectuée par les bibliothécaires de la Cité des Sciences et de l’industrie via le Blog informatique, image et son qui présente des documents chroniqués et commentés. Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : France Tags: bibliothèque, informatique, numerique, siences, technologie

Le guide de mise en œuvre du numérique éducatif Numérique, leviers d’apprentissage et littératie Les réseaux numériques constituent aujourd’hui le principal vecteur de diffusion des savoirs. Ces compétences sont aujourd’hui désignées par les chercheurs en sciences de l’information et de la communication par les termes de littératie ou de translittératie, c’est-à-dire l’ensemble des compétences (lecture, écriture, navigation, organisation) permettant à un individu d’évoluer de façon critique et créative, autonome et socialisée dans l’environnement médiatique contemporain. Le numérique ne se limite donc pas aux questions de matériel, d’équipement et d’infrastructure, c’est avant tout une démarche pédagogique d’ensemble qui redéfinit les temps et les lieux d’apprentissage et qui s’appuie sur l’ensemble de l’équipe pédagogique. Objectif du guide Guide au format PDF (pour écran) Ce guide est là pour aider les équipes pédagogiques à conduire des actions cohérentes pour la mise en oeuvre du numérique dans leur établissement. Quatre jalons

10 pistes pour penser la culture numérique Quand on croise des podcasts et des conférences autour de la question des liens entre culture et numérique de l’année écoulée, voilà ce qu’on peut en retenir avec comme fil rouge la problématique suivante : disposons-nous du recul nécessaire pour définir la culture ou les cultures numériques ? 1. La culture numérique serait générative et ouverte, elle n’est pas seulement reconnaissable à sa dimension patrimoniale. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. repenser les espaces temps d’activité de l’enseignement et de la formation.favoriser l’articulation entre pratiques personnelles et pratiques professionnelles.mettre en veille les enseignants sur la connaissance de l’évolution culturelle liée au numérique, aux sciences et techniques.ne pas faire de la culture ou des cultures des ilôts de résistance mais des espaces de libération, individuelle et collective. J'aime : J'aime chargement…

Numérique : une formation sans cours ni examen Depuis le 2 février, l’université de Haute-Alsace à Mulhouse expérimente une formation diplômante en informatique, axée exclusivement sur l’apprentissage par projets tutorés. UHA 4.0 Un cours avec Mounir Elbaz Baptisée UHA 4.0, l’école destinée à la formation de développeurs informatiques d’un niveau BAC +3 affiche un programme détonnant dans l’enseignement supérieur : « étudier autrement, sans cours, sans examens, sans stress ». Pour la dizaine d’étudiants ayant intégré la toute première promotion d’UHA 4.0, l’année se divisera en deux cycles : « Six mois à l’école où les étudiants travaillent sur des projets soumis par des chefs d’entreprises locaux et six mois de stage directement chez les entreprises », indique Mounir Elbaz, également en charge de la réussite des élèves. UHA 4.0 serait-elle la solution miracle face au décrochage des étudiants fraîchement débarqués à l’université ? D’ici là, l’effectif de l’école aura augmenté. Grégory Vieau

4 stades de perturbation de l’apprentissage traditionnel par les TIC Il existe une bonne variété de modèles théoriques pour situer l’enseignant dans son progrès technopédagogique (SAMR, ASPID, Raby, matrice MIT, etc.). En voici un qui s’intéresse aux élèves. Je suis tombée sur cette infographie diffusée sur Twitter par le site américain TeachTought. Elle présente 4 stades d’intégration de la technologie non pas dans l’enseignement, mais dans l’apprentissage. Le modèle interroge le degré de perturbation de l’apprentissage traditionnel apporté par les TIC. Source : TeachTought.com En voici une traduction et une adaptation libres : Premier stade : Apprentissage dirigé L’apprenant utilise la technologie de façon dirigée. L’apprenant est dirigé dans le choix et l’utilisation constructiviste de la technologie à des fins d’apprentissage, mais c’est souvent pour accomplir des tâches purement académiques (qui seraient entièrement réalisables sans la technologie). Deuxième stade : Apprentissage encadré Troisième stade : Apprentissage mobile. Qu’en pensez-vous?

Culture numérique au CDI Dans mon collège, cette année, j’ai proposé la mise en place d’une expérimentation en classe de 5ème. Avec l’accord de ma principale adjointe, tous les élèves ont eu dans l’emploi du temps une heure de "Culture numérique" en demi-classe tous les quinze jours, heure que j’ai assurée en tant que professeure documentaliste. Nous avons intitulé ce module "Culture numérique" bien que l’appellation ne fasse pas du tout consensus et qu’on ne sache pas forcément bien ce qu’elle recoupe. J’ai d’ailleurs hésité entre cette appellation et celle d’Éducation aux médias et à l’Information (EMI). J’ai proposé ce projet en classe de cinquième, après des années de prise en charge des sixièmes (que j’ai néanmoins vus à six reprises dans des séances réparties sur l’année) parce qu’il me semblait que pour aborder un aspect plus critique des pratiques numériques, les sixièmes étaient encore un peu jeunes. Je souhaitais voir si je pouvais atteindre mes objectifs plus facilement en 5ème. la motivation

Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet Infobourg, portail réputé sur l’éducatif et le numérique au Canada a mis en ligne fin février 2015 un dossier sur la thématique du BYOD autrement dit le Bring Your Own Device ou en français l’AVAN (« Apportez Votre Appareil Numérique ») : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Le BYOD : Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça change ? Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif. Si le fait de travailler avec ses outils personnels confère certains avantages, il reconfigure grandement l’environnement d’apprentissage et la relation apprenant – enseignant/formateur/animateur. Ce dossier vise à toute à la fois à marquer des repères sur l’utilisation du BYOD mais également à apporter un éclairage scientifique sur ce nouveau contexte pour comprendre et apprendre avec le numérique. 8 articles pour apprendre avec le numérique en mode BYOD 1.

La transmission de la connaissance à l’ère du numérique Dans le cadre d’un travail de prospective sur ce que sera le 21 siècle, une équipe de passionnés s’est donné comme mission de «décrire les mutations de la société de la connaissance qui émerge, les crises qui s’annoncent à la grandeur de la planète et les nouveaux points de repère que nous devons apprivoiser». Depuis quelques semaines, de façon à servir de référence aux Assises du numériques pilotées par l’Institut de Gouvernance Numérique, un site Web présente une synthèse des travaux de 20 auteurs et de 10 Think Tanks : Le 21e siècle. L’emphase du site mise non pas sur l’informatique, mais sur le rôle de l’information et de celui de plus en plus important de la participation citoyenne, capable de développer une démocratie ouverte. Avec ce blogue qui est le mien et qui regroupe mes trouvailles et réflexions des douze dernières années, je ne pars pas de rien. Au fur et à mesure que le travail de révision et d’actualisation sera complété, les liens apparaitront sous les rubriques.

Résumé de la Conférence du 20 Janvier 2015 | WebSchool Orléans par Sabrina KECHEROUD © Qu’est-ce qu’un réseau social ? Parler des réseaux sociaux du Web, c’est trop souvent occulter la dimension de réseau social…sans le Web ! Aussi, Wikipedia parle du réseau social basique comme d’« un ensemble d’individus ou d’organisations reliés par des interactions sociales régulières ». avec l’idée que des concentrations d’interactions peuvent se dégager et donner lieu à l’apparition de ce que l’on appelle une communauté, sous-entendue d’intérêt : A partir de là, sur Internet, un réseau social est une plateforme par laquelle on accède à un environnement spécifique, plus ou moins confidentiel, dans lequel des interactions ont lieu, naturellement ou non, dans un cadre virtuel. Le réseau social sur le Web est ainsi une dématérialisation du réseau social à proprement parler. Être ou ne pas être sur les réseaux sociaux… L’utilisation du réseau social s’apparente donc à celle d’un carnet d’adresse. La communauté web, unité témoin de la gestion des réseaux sociaux

La loi de Moore appliquée à l’éducation : changements prévisibles Croissance subite La Loi de Moore, énoncée en 1965 par Gordon Moore, un des co-fondateurs de Intel, est issue d’une observation expliquant que le nombre de composants (transistors, résistances, capacités, diodes) pouvant être intégrés dans un circuit doublait tous les deux ans. Cette prédiction va éventuellement arriver à sa limite, mais elle est toujours valide jusqu’à aujourd’hui, déjouant plus d’une fois les échéances prévues. Les ingénieurs se limitaient au silicium sur une surface, mais on arrive au carbone dans un volume et bientôt, nous toucherons aux spins des électrons et aux photons dans des ordinateurs quantiques. Si on regarde plutôt la puissance de calcul et la capacité des mémoires, la loi de Moore, que l’on pourrait plus simplement énoncer comme celle de la croissance exponentielle, continue de s’appliquer. Cette loi décrit un phénomène au début quasi imperceptible et soudainement très important. Moore pour l‘éducation Ça tient assez bien jusqu’en 1960. Références :

FabCamp Ludovia#11 : pédagogie de projet et créativité par Audrey Bardon - Ludovia Magazine Article par Lyonel Kaufmann Mais d’abord qu’est-ce qu’un FabLab? L’idée est d’aller un bout plus loin que les ExplorCamps. Dans ce premier atelier, animé donc par Audrey pour le compte de l’Association Science Animation, l’objectif pour les participants consistait à tester des méthodes de créativité autour du thème « La classe du futur», un thème souvent présent à Ludovia. Rien de très numérique, puisque les participants ont travaillé avec des post-it, mais en lien avec le numérique par le thème (la salle de classe du futur) et le thème du colloque de cette édition «Consommation, création et pédagogie». Avant l’atelier, Audrey Bardon a présenté son association Science Animation. de sensibilisation à la gestion des déchets pour un collège ou un lycée. Pour les participants de Ludovia, il s’agissait d’élaborer la classe du futur dans un lycée. A partir du moment où le groupe commençait à s’essouffler, Audrey a relancé les groupes au moyens de la méthode des experts virtuels. A voir aussi :

Related: