background preloader

En France, les jeunes partagent-ils plus que les autres

En France, les jeunes partagent-ils plus que les autres
La liberté chez les jeunes il y a quelques années: le vélo Solex ! Source Les jeunes sont-ils les principaux adeptes de la consommation collaborative ? Alors que ces pratiques relèvent d’une nouvelle façon de consommer, l’Obsoco vient de publier une note qui entend faire le point sur une idée reçue selon laquelle il ne s’agirait que d’un truc de jeunes. La consommation, collaborative Si vous n’avez jamais entendu parler de consommation collaborative, la petite vidéo suivante devrait vous éclairer : Le ton est donné. Ce que le jeune fait plus que les autres : le partage de produits Faisons le point. Les jeunes pratiquent un peu plus la location d’objets et l’achat mutualisé: « 20 % des 18-25 ans déclarent avoir acheté un produit à plusieurs pour en partager l’usage, alors que c’est le cas de 16 % des personnes de plus de 25 ans » détaille l’observatoire. Ce que le jeune fait moins que les autres Pas une catégorie mais des catégories de jeunes Related:  Divers conversationconsommation

La génération qui ne voulait plus posséder Ils sont nés avec la démocratisation d’Internet et sont devenus consommateurs à la création de l’économie partagée. Pour ces natifs du numérique, la voiture n’est plus synonyme de liberté et dans leur Cloud les suivent, aux quatre coins du monde, leurs objets dématérialisés. ZEN. Trois lettres couleur pastel décorent le mur de la chambre éthérée de Sara, vingt ans. Au premier étage de la villa familiale, un havre de paix. Marqueurs de leur temps Grande lectrice, Sara emprunte ses livres à ses parents, à la bibliothèque ou les télécharge sur son iPad, tout comme sa musique ou ses films. « Une fois que j’ai lu un livre, je n’ai pas besoin de le conserver, car je sais que je ne l’ouvrirai plus. » La jeune étudiante en lettres s’informe de l’actualité principalement sur les réseaux sociaux. Fashionista à petit budget, la jeune fille chine dans les friperies les vêtements qu’elle revendra plus tard, une fois portés. Marqueurs de temps, Sara et sa génération préfèrent l’usage à la propriété.

La notion de besoins La notion de besoins On entend par besoin un sentiment de manque, d’insatisfaction lié à l’origine à une nécessité physiologique non contrôlée (manger, boire, ...) puis élargi à des champs plus vastes par la psychologie.Non comblé, inassouvi, le besoin crée chez l’individu une tension, une frustration. Le besoin est le point de départ de la consommation : sans besoin, pas d’achat.La force de la publicité repose majoritairement sur ces besoins, réels ou créés. Le produit ou le service est présentés comme le moyen de ne plus être frustré. Par ailleurs, cette frustration aura été créée ou exacerbée.Ainsi, le manque est généré... pour mieux le combler. Ne confondons pas le besoin et l'envie ! La pyramide des besoins de MaslowElle exprime schématiquement les besoins présents chez tous les individus de façon latente. Cette pyramide illustre le mécanisme d’ascension dans le besoin. Les besoins selon H. Exemples de publicités conçues sur la réponse à un besoin Besoin de domination.

La réglementation du financement participatif, ce qui va changer pour vous ! Le Monde.fr | | Par Philippe Gaborieau (président fondateur de la plate-forme de financement participatif Happy Capital) Une révolution copernicienne est-elle en cours dans la finance des entreprises ? Avec le financement participatif (crowdfounding), les habitudes traditionnelles devraient changer radicalement. A présent, ce ne seront plus nécessairement les entrepreneurs qui chercheront des financiers, mais les investisseurs qui choisiront librement, en âme et conscience, le projet dans lequel ils souhaiteront investir. Que faut-il retenir de la nouvelle règlementation ? Dorénavant, à chaque forme de financement participatif correspond un statut référent. Le financement participatif en action (equity crowdfunding) est dévolu au conseiller en financement participatif (CIP). Les autorités régulatrices (Autorité des marchés financiers et Banque de France) imposent des conditions d'accès ainsi que des règles de bonne conduite des plus strictes.

La génération qui ne voulait plus posséder - Le Temps ZEN. Trois lettres couleur pastel décorent le mur de la chambre éthérée de Sara, vingt ans. Au premier étage de la villa familiale, un havre de paix. Presque rien. De minuscules enceintes diffusent par Bluetooth les douces notes folks de The Lumineers, trouvées sur Spotify. «Je n’ai besoin que d’un lit, de mon laptop et de mon téléphone portable», résume la Lausannoise. Marqueurs de leur temps Grande lectrice, Sara emprunte ses livres à ses parents, à la bibliothèque ou les télécharge sur son Ipad, tout comme sa musique ou ses films. Fashionata à petit budget, la jeune fille chine dans les vide dressings les habits qu’elle revendra plus tard, une fois portés. Marqueurs de temps, Sara et sa génération préfèrent l’usage à la propriété. A lire: Deux cuillères, trois chemises, quatre pantalons, la philosophie minimaliste au Japon «Le partage au sens noble du terme s’est perdu» Spotify compte 75 millions d’utilisateurs La crise de 2008 à l’origine de l’économie partagée?

Impression 3D : 8 initiatives qui préfigurent la consommation de demain - Tendances du marketing relationnel, consommation : le hub La Poste conseille et accompagne ses clients dans leurs projets Et si chacun pouvait devenir producteur et réaliser ses propres objets selon ses envies et son imagination ? L’impression 3D est annoncée comme la prochaine révolution industrielle. Mais elle reste encore bien souvent mystérieuse, pour le grand public ainsi que pour les entreprises et les professionnels. Pour aider particuliers et professionnels à se familiariser avec cette nouvelle technologie, La Poste a ouvert des « Espaces Créatifs 3D », permettant un accompagnement sur tout le territoire, à distance ou directement sur site. L’impression 3D proprement dite est assurée par un réseau de partenaires installés dans l’Hexagone pour une production « made in France ». Plus d’infos : La Poste Lissac réalise des lunettes sur mesure en intégrant l’impression 3D Et si nous pouvions concevoir sur mesure nos objets du quotidien ? Le client commence par imaginer avec un opticien Lissac la paire de lunettes dont il rêve. Stratégies

Transactions entre particuliers via internet : comment éviter les arnaques Face au boom des transactions entre particuliers via internet, quelques précautions élémentaires s’imposent aux acheteurs comme aux vendeurs, pour limiter les risques. Avec Leboncoin.fr, leader du secteur des petites annonces en ligne qui revendique plus de 3,5 millions de visiteurs journaliers, mais aussi eBay.com (plus de 1,3 million de visiteurs journaliers) ou PriceMinister.com (près de 700.000 visiteurs journaliers), les transactions entre particuliers via internet ne cessent de progresser. Mais mieux vaut être vigilant : car si quelques clics suffisent à trouver une location de vacances, vendre tout ce qui encombre une cave ou une penderie ou encore acheter d’occasion un produit d’occasion à bon prix… personnes n’est à l’abri d’arnaques. Et ce d’autant que les protections prévues par le code de la consommation s’appliquent rarement quand il s’agit de transactions entre particuliers. > Privilégiez les transactions de proximité > Préférez les sites qui jouent les intermédiaires

LE COURS DE CONVERSATION EN FLE #2 - T'enseignes-tu ? A. Programmation des séances Un cours = un thème : tout dépend de la durée de la séance, mais cela est plutôt souhaitable afin de bien faire le tour du champ lexical évoqué, tout en croisant les sources et les techniques. B. Rallye communicatif : distribuer à chaque apprenant une question simple sur un petit papier, en rapport bien entendu avec l’objectif de la séance. Par exemple : des questions sur les goûts personnels en matière de cinéma, lecture, musique. Remue-méninges, carte des mots-clés : avant d’aborder un grand thème, l’écrire au tableau (nouvelles technologies, la France aujourd’hui, le voyage, l’amour…), puis demander au groupe-classe d’associer ses propres mots au thème : des définitions, des synonymes ou notions proches, antonymes, des valorisations négatives ou positives ou d’autres associations d’idées. Exemple : “La vieillesse” : le sociologue parlera de démographie, le religieux des messes vides et du manque de prêtres, le psychologue dira que “c’est dans la tête !”

Optimiser la valeur perçue par le client Actimel, produit laitier de Danone, est perçu comme bienfaisant pour l'organisme. C'est pourquoi le consommateur est prêt à payer le prix fort : plus de 5 euros le litre ! L'étude de la perception de la valeur du produit réserve parfois des surprises. Les salades McDo deux fois plus chères qu'un Big Mac Mc Donald's vend ses salades en France entre 5,60 et 6,20 euros contre 2,50 euros le Big Mac. > 120 % plus cher Le coworking s’étend partout en France: les raisons de s’y mettre Qu’ont en commun les termes Mutinerie, Beeotop, Ruche, Usine, Bocal, Vaisseau, Kabane, Arrêt Minute? Réponse: ils qualifient des espaces de coworking, lieux de travail partagés qui rassemblent des professionnels de tout horizon. Alors que le premier du genre a vu le jour à Paris en 2008, il en existe maintenant plus de 200 à travers la France. L’occasion de revenir sur les raisons d’une telle diffusion. Partager plus que de l’espace Loin de s’apparenter à de simples espaces de bureaux partagés, les espaces de coworking offrent un type d’organisation du travail qui permet de partager un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture. A Belfort par exemple, l’Usine permet aux coworkers d’expérimenter de nouvelles formes de travail et d’intelligence coopératives au sein d’un éco-système d’entreprises. Développer des atouts pour l’entreprise Les entreprises ont tout à gagner à tester la formule. Aperçu de l’étage chez 50 Partners – Photo: 50 Partners Redynamiser un territoire

LE COURS DE CONVERSATION EN FLE #1 - T'enseignes-tu ? “Faire un cours de conversation, c’est pouvoir aller vers un endroit qui n’était pas prévu.” Pas de manuel FLE ou bien trop de manuels, par choix ou par obligation, pour les niveaux A2/B1/B2 ou plus, on se retrouve parfois à devoir créer et mener soi-même son cours de conversation pour converser, parler, échanger, bavarder, ne pas être d’accord, apprendre des autres, écouter les autres, découvrir, s’informer ensemble et surtout se faire plaisir dans une ambiance conviviale et propice aux échanges. Il s’agit avant tout pour l’apprenant de parler, d’être actif, de produire à partir de sujets proches de son vécu et de son expérience personnelle. Une image pour replacer l’utilité d’un cours de conversation dans le cadre de l’apprentissage du français : la grammaire, c’est le solfège de la langue. Un cours peut avoir plusieurs appellations, en fonction du contexte : cours de conversation, cafés linguistiques, café conversation, club de conversation… Pour qui ? Quel(s) objectif(s) ?

Marketing : comment collecter et traiter les données clients Même s'il a pu faire ses preuves par le passé, le marketing de masse n'a plus beaucoup de raison d'être aujourd'hui. Pour conquérir et fidéliser des clients, mis à part un prérequis de base (un produit ou service de qualité adapté à leurs besoins), les entreprises doivent apprendre à les comprendre et à décortiquer leurs habitudes de consommation. "Connaître ses clients, c'est aussi mieux comprendre ce que recherchent les prospects qui leur ressemblent ", rappelle Fatima Aliane, responsable "data-mining" chez Acxiom France, spécialiste des technologies et des services marketing. Identifier les données-clés Mais, avant tout, la collecte doit répondre à un objectif précis, en lien avec la stratégie de l'entreprise. Les différents modes de collecte Une fois les données-clés identifiées, reste à les collecter... L'enquête de satisfaction est une autre piste pour récolter des informations. Les logiciels à la rescousse Opérer une segmentation clients

Related: