background preloader

Soyez galant, ça rend les femmes bêtes

Soyez galant, ça rend les femmes bêtes
Pour beaucoup de femmes, la galanterie est souvent l’envers de la goujaterie. Ont-elles tort de penser que ces marques d’attention sont une manière déguisée de les circonvenir ? D’amortir leur jugement critique ? De les convaincre de leur faiblesse ? Première expérience de galanterie«Lors d’un séjour d’études aux Etats-Unis, alors que j’avais 19 ans, le premier étudiant américain qui m’a demandé une "date" est venu me chercher dans sa voiture pour m’emmener au cinéma. Lorsque nous sommes arrivés, j’ai ouvert la porte et je suis sortie. Les adeptes de la galanterie affirment qu’il s’agit d’une simple marque de politesse, un «acte de courtoisie dans un monde de brute». Le concept du «sexisme bienveillant»En 1996, Peter Glick (de l’Université de Lawrence) et Suzan Fiske (de l’Université de Princeton) montrent qu’une attitude de mépris, de sexisme ou de racisme peut s’exprimer de deux manières : hostile ou bienveillante. La galanterie est-elle l’envers du sexisme ?

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_giard/2014/09/la-galanterie-.html

Related:  Questions de genrea man's worldSégrégation, stéréotypes

«Je m'appelle Thea, j'ai 12 ans et je vais me marier»: un faux site pour dénoncer les mariages d'enfants «Bonjour, je m'appelle Thea et j'ai 12 ans. Je vais me marier dans un mois!» Sur le blog norvégien Stoppbryllupet.blogg.no, la petite Thea parle des préparatifs de la cérémonie –la robe, les gâteaux, les fleurs– et de son fiancé Geir, qui a 37 ans, et qu'elle ne connaît pas encore. Lorsqu'il a été mis en ligne cette semaine, ce faux site créé par l'ONG Plan pour dénoncer les mariages forcés a été le blog le plus lu du pays en une journée, comme le souligne Bored Panda.

«Au Comptoir de la Pop Culture Aujourd’hui, j’ai décidé d’opter pour un sujet plein de légèreté : celui de l’odeur des personnages féminins. Je m’appuierai en particulier sur une scène de Spiderman 3 auquel le titre de mon article fait écho. Comme d’habitude, vous pouvez commenter cet article en respectant les règles de modération. Toute contribution peut être enrichissante pour la réflexion proposée : je ne prétends pas détenir la vérité, mais réfléchir avec vous sur des questions liées au genre dans la pop culture. Aux personnes ne parlant pas anglais, je suis désolée, car une majorité de mes sources sont en anglais (et que j’ai la flemme de les traduire).

Penelope (film, 2006) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pénélope (Penelope) est un film britannico-américain réalisé par Mark Palansky, produit en 2006. Une sorcière a jeté un sort sur la noble famille Wilhern, pas sur toute la famille, mais sur la première fille qui naît dans cette famille, Pénélope, qui pour échapper au sort, devra se faire aimer par quelqu'un de son rang. Malgré son physique ingrat, Pénélope est une fille romantique, comique et courageuse. «L’égalité hommes femmes motherfuckers» Une vidéo met en scène des petites filles dénonçant, avec force jurons, les clichés sexistes et les violences faites aux femmes. On entend déjà gronder l’épuisante ritournelle: «c’est pas joli une fille qui jure». Quand les filles en question ont entre 6 et 13 ans, il faut aussi s’attendre à voir dénoncer l’utilisation d’enfants à des fins politiques. Critiques qui émaneront probablement de personnes qui se sont servis de leurs propres progénitures, sanglées dans des poussettes, comme de voitures bélier, lors de récentes manifestations.

Pourquoi les hommes ont tant de mal à repérer la misogynie Si des hommes ont été surpris par la réaction autour de #YesAllWomen après les meurtres d'Elliot Rodger, c'est parce que les hommes ne voient pas ce que vivent les femmes. Le mois dernier, quand la police de Santa Barbara s'est présentée au domicile d'Elliot Rodger – suite à un signalement de sa mère qui venait de découvrir ses vidéos YouTube dans lesquelles il détaillait son hostilité à l'égard des femmes qui avaient refusé d'avoir des relations sexuelles avec lui, étalait sa jalousie envers les hommes qu'elles avaient pu lui préférer, tout en faisant part de ses intentions de remédier à cette «injustice» en exhibant toute sa «puissance» et sa «magnificence» –, les officiers allaient repartir avec l'impression que Rodger était un «être humain merveilleux, gentil et tout à fait courtois». Ce week-end, les informations sur la tuerie ont rapidement fait le tour du monde, et le réveil a une nouvelle fois été très dur sur les médias sociaux.

A Hollywood, pénis nulle part, symboles phalliques partout Hollywood a un problème avec les pénis à l'écran, et ça ne date pas d'hier. Des femmes toutes nues à l'écran, en veux-tu en voilà, mais pour entr’apercevoir un sexe d'homme, il faut se lever tôt. Dans une vidéo militante et malicieuse, l'acteur Kevin Bacon s'en plaignait récemment (et réclamait au passage une plus grande égalité de traitement entre acteurs et actrices).

Un costume pour illustrer le sexisme Ca fait du bien Créé le mardi 18 novembre 2014 11:07 Écrit par la rédaction Le présentateur australien Karl Stefanovic a porté le même costume à l'antenne pendant un an sans subir la moindre remarque. « Alors que les femmes, la plupart du temps, ne sont jugées que sur ce qu'elles portent », dénonce-t-il. Karl Stefanovic, superstar anti-sexiste. We can do it (too) ! Article bonus en contrechamp du dossier « Femmes d’aujourd’hui » de C4 (n°218), on y parle de la place des hommes dans les mouvements féministes, de Léo Thiers-Vidal, et de Bertrand Cantat… Vie, œuvres et mort d’un féministe : Léo Thiers-Vidal. Léo Thiers-Vidal est un jeune chercheur et militant pro-féministe. Fin 2007, quelques semaines seulement après avoir défendu une thèse dans laquelle il s’était jeté à corps perdu, il se donnait la mort. Deux ans plus tard, cette thèse, qu’il avait menée sous la direction de l’intellectuelle féministe C.

Une histoire de rouge à lèvres et d'inégalités de salaire Petit scénario : au sein de notre entreprise règne une excellente ambiance. M. A arrive ce matin et voit Mme B, il lui sourit, lui dit bonjour et la complimente sur sa tenue. Mme B rougit un peu : les compliments de M. A lui font toujours très plaisir. La présentatrice télé qui ne voulait plus ressembler à "une poupée maquillée" « Prochaine étape : arrêter de me raser les jambes et de me lisser les cheveux », déclare Tracy Spicer dans sa tribune sur Daily Life. Depuis onze mois, la présentatrice télé est entrée en guerre contre les diktats de la beauté que la société impose aux femmes. Pour ne plus être « une poupée maquillée qui consacre une heure par jour et 200 dollars par mois pour porter un masque », elle a progressivement réduit la dose de produits qu’elle s’appliquait chaque matin. Une vraie libération pour cette femme dont « le corps et le visage étaient en rénovation perpétuelle ». Mais qui se demande comment garder son travail sans porter « l’uniforme » de la poupée. Tout a commencé il y a environ un an.

Tout va mieux: Coude Blues "Non c'est non" est intégralement en ligne. D'autres exemples de l'occupation masculine de l'espace ici. "Salon musulman du Val-d'Oise" : les femmes à l'honneur ? Non, communautariste et sexiste Le "Salon musulman du Val-d'Oise" a lieu les 12 et 13 septembre 2015 au Parc des expositions de Pontoise (capture) Du 12 au 13 septembre se tient au Parc des expositions de Pontoise, la troisième édition du "Salon musulman du Val-d’Oise". Cette manifestation, censée mettre "la femme à l’honneur", organise sur ces deux jours, outre des cours de cuisine et un défilé de mode musulmane, une série de sept conférences dont la majorité est axée sur la relation entre la femme et l’islam. Première surprise, neuf hommes et seulement une femme vont intervenir. Deuxième surprise, les "orateurs de renom" (en fait des prêcheurs fondamentalistes) invités font preuve d’une vision très particulière du rôle de la femme dans la société.

En finir avec la fabrique des garçons Pour ce premier Top10 de l'été, on se demande si les difficultés scolaires des garçons au collège ne trouvent pas leur origine dans les messages paradoxaux qu'ils reçoivent pour la construction de leur identité masculine. Une fois par mois, retrouvez sur notre site les Inédits du CNRS, des analyses scientifiques originales publiées en partenariat avec Libération. (link is external) Quelque chose ne tourne pas rond chez les garçons. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au collège, ils représentent 80 % des élèves sanctionnés tous motifs confondus, 92 % des élèves sanctionnés pour des actes relevant d’atteinte aux biens et aux personnes, ou encore 86 % des élèves des dispositifs Relais qui ­accueillent les jeunes entrés dans un processus de rejet de l’institution scolaire.

Ecrire inclusif : Coucou, c'est la facteure ! Cet article est le premier d’une série sur les pratiques d’écriture inclusives. Je désigne ici par inclusif un texte dont « la forme » (grammaire, syntaxe, choix de termes) ne discrimine ou n’invisibilise aucune identité de genre. Je ne m’occupe donc pas du « fond » (thèse, arguments, exemples avancés) du texte, même si cet aspect est absolument primordial (mais votre humble sorcière ne peut que vous recommander d’aller jeter un œil ici). Dans la perspective du féminisme intersectionnel, une expertise totale est donnée aux personnes concernées par les oppressions dont il est question (sexisme, racisme, LGBTQIAphobies, validisme…) pour leur permettre de libérer une parole dominée dans l’espace public. Cet emphase mise sur la parole des opprimé-e-s ne peut qu’attirer l’attention sur l’importance de la langue utilisée, à la fois dans son lexique, sa grammaire et sa syntaxe. Et voici donc

Related: