background preloader

Philippe Meirieu : Pédagogie traditionnelle, progressisme administratif et progressisme pédagogique

Philippe Meirieu : Pédagogie traditionnelle, progressisme administratif et progressisme pédagogique
Jean Houssaye vient de publier, successivement, deux ouvrages importants. D’une part, chez ESF et en collaboration avec Le Café Pédagogique, il nous permet d’accéder à des textes aujourd’hui introuvables ou totalement inédits sur le fameux « triangle pédagogique » : cette notion – qu’il a introduite - permet, en effet, de comprendre bien des questions et des débats pédagogiques à travers un modèle qui met en relation l’élève, le maître et le savoir. On peut ainsi repérer la manière dont ces trois pôles s’articulent, identifier les situations où l’un de ces pôles « prend la place du mort » et repenser utilement, à la lumière de ces analyses des questions aussi importantes et débattues que l’autorité, le cours magistral ou la gestion des classes hétérogènes. Que nous apprend la « pédagogie traditionnelle » ? Mais Jean Houssaye a aussi publié, il y a quelques mois, un ouvrage dont je recommande également la lecture, intitulé La Pédagogie traditionnelle. Philippe Meirieu Related:  Méthodes, pratiques et réflexions pédagogiquesEducation Nouvellesylvettedunet

L'école du futur passera par la pédagogie coopérative Dix ans. Pendant dix ans les scientifiques les plus éminents ont échoué à trouver la structure tridimensionnelle de la protéase rétrovirale du virus M-PMV, étape indispensable pour découvrir, peut-être, une molécule qui stopperait la reproduction du VIH - en clair : de soigner le SIDA. En trois semaines, le site Fold-It ("Pliez-le") a résolu le problème. Comment ? Cet exemple qu'aime rappeler le biologiste François Taddei, infatigable défenseur des pédagogies coopératives, est emblématique mais pas unique. Elles passent commande aux grandes écoles de formations moins tubulaires, moins spécialisées, leur demandent de développer les compétences relationnelles, collaboratives, des étudiants. Combien de temps faudra-t-il à l'enseignement scolaire, et singulièrement au secondaire, pour le comprendre et pour cesser de n'évaluer que les compétences individuelles? Voilà qui, en tout cas, constituerait une sérieuse "refondation" de l'école.

L'Ecole bientôt hors jeu ? Alors que F Durpaire et B Mabilon-Bonfils annoncent "la fin de l'école", le GIRSEF, un groupe de recherches belge, organise le 6 novembre à Charleroi, un colloque important sur "l'Ecole hors jeu". " L’École est soumise à de fortes pressions. Souvent décriée, elle est sommée de s’adapter aux évolutions sociétales", explique l'argumentaire du colloque. "Mais où mènent les multiples réformes et innovations mises en place en réponse à ces pressions ? Ne contribuent-elles pas à dissoudre la forme particulière d’éducation qu’incarnait l’École ? Le colloque annonce qu'une "page se tourne". Le colloque qu’organise le Girsef pose de fait la question de la survie d’une institution qui a une histoire. Est-ce le savoir scolaire ou la façon d'atteindre ce savoir qui est menacé ? Les deux. N’est-ce pas là le signe de l’idéologie néo-libérale ? Quelle place prennent les TIC dans cette remise en question de l'École ? Plus précisément ? L'École actuelle a un projet qui est d'entretenir la nation. Notes :

Renoncez à ces 10 choses et le bonheur vous sourira Il y a des attitudes qui sont dangereuses pour votre bonheur professionnel et personnel. Renoncez-y et vous en serez instantanément plus heureux. Promis ! A arrêter immédiatement : 1. L’erreur est humaine, soit ! 2. Une belle voiture, une marque de vêtements très chère, une nouvelle fonction. Des relations pures, par contre, vous rendent bien plus heureux et elles naissent lorsque vous cessez de vouloir impressionner les autres. 3. Vous êtes peu sûr de vous, vous avez peur, souvent vous vous attachez à ce que vous connaissez. Cela ne rend vraiment pas plus heureux. 4. Couper la parole à quelqu’un pour en place une, c’est tout simplement impoli. 5. Se plaindre continuellement sur ce jour de con ou sur tout ce qui va mal dans sa vie, on fait mieux franchement, c’est ainsi qu’on se sent moche. 6. Le seul que vous puissiez vraiment contrôler, c’est vous-même. 7. La critique est facile. 8. 9. Apprenez de vos erreurs et des fautes des autres. 10. On a tous nos angoisses. Sources : Inc.com

Accueil Apprendre à apprendre : la compétence qui manque Les nouveaux rapports aux savoirs, l’impact du numérique qui nous les rendent tous (ou presque) accessibles, les nécessités nouvelles de savoir trier, sélectionner, trouver les sources, faire preuve d’esprit critique… renforcent la nécessité pour l’Éducation de développer les compétences des apprenants. L’inscription, plus que jamais indispensable, d’une éducation tout au long de la vie fait porter de nouvelles exigences sur « le temps premier de l’Éducation », celui de la scolarité obligatoire et du socle commun. En effet, il ne s’agit plus uniquement aujourd’hui pour les professeurs, d’enseigner des connaissances et pour les élèves de les apprendre. Le temps est venu pour tous d’apprendre à apprendre. L’ « apprendre à apprendre » doit s’inscrire dans les missions éducatives prioritaires. Crédit photo : Stanford EdTech via photopin cc Like this: J'aime chargement…

L'enfance : un investissement d'avenir Chaque année, près de 200 000 enfants, issus en majorité de milieux défavorisés, entrent en 6e sans bien maîtriser la lecture et le calcul. Leurs chances de réussite sociale et professionnelle en sont gravement compromises, ce qui creuse les inégalités dans notre pays, alimente le chômage et réduit nos perspectives de croissance économique. Or, cinquante ans de recherches scientifiques nous montrent qu’il est possible de prévenir ces inégalités en intervenant dès le plus jeune âge : parce que la petite enfance est la période de développement la plus intense de toute l’existence, des crèches ou une école maternelle de grande qualité peuvent donner à nos enfants un bien meilleur avenir, notamment lorsqu’ils sont issus de milieux modestes. La petite enfance doit devenir un thème central de notre débat public : elle est un enjeu politique crucial pour notre avenir, et elle peut en outre nous permettre de redonner de l’optimisme à notre modèle social. Introduction 1. 2. [4] G. [5] P. [6] J.

Les Cahiers pédagogiques Accueil | éducation nouvelle | publication | revue | analyses | article | abonnement | adhésion | association | pratiques | pédagogie | enseignement | formation | formateurs | colloque | congrès | recherche | institut henri wallon | appel | disciplines | L’éducation de la petite enfance dans un monde multiculturel Organisateur: Chaire de l’UNESCO sur l’éducation internationale et multiculturelle de l’Institut d’éducation ouverte de Moscou, en coopération avec le réseau UNITWIN Jour et heure: Mardi 28 septembre, 18 h 30 - 19 h 30 Salle: Don Langues: anglais, russe Description Dans le contexte de l’accélération de la mondialisation et des mouvements de populations au-delà des frontières, il devient de plus en plus nécessaire d’adopter des approches multiculturelles de l’éducation de la petite enfance dans le cadre desquelles toutes les cultures des enfants sont prises en considération, respectées et partagées. L’événement spécial abordera les questions suivantes: L’objectif de l’Événement spécial est de présenter les meilleures pratiques mises en œuvre à Moscou et dans d’autres mégalopoles pour favoriser le dialogue multiculturel et la coopération dans le domaine de l’EPPE. Modérateurs: Yuri Goryachev, Responsable de la Chaire de l’UNESCO, Institut d’éducation ouverte de Moscou Orateurs:

OCCE 26 - Printemps de l'Education - M Develay / Didactique et pédagogie Didactique et pédagogie s'appliquent toutes deux aux processus d'acquisition et de transmission des connaissances. Mais la première truite surtout des contenus du savoir, tandis que la seconde s'intéresse aux relations entre enseignants et élèves. DANS LE DOMAINE de la microbiologie, Pasteur a définitivement anéanti l'idée de génération spontanée. En éducation et en formation, il n'existe pas non plus de génération spontanée des théories et des méthodes, qui naîtraient sans liens avec ce qui les a précédé. Pédagogie et didactique ne sont plus ce qu'elles étaient Ainsi, les termes pédagogie et didactique, qui ont une longue histoire derrière eux, ont vu leur signification varier au fil des siècles. Dans la société grecque, le pédagogue n'enseignait pas, mais choisissait les "magisters " pour le fils de son maître. Cette démarcation théorique entre didactique et pédagogie s'avère problématique dans la situation concrète d'une classe. A quoi sert la didactique ?

GLEN - Groupe Luxembourgeois d'Education Nouvelle

Related: