background preloader

Internet (wiki)

Internet (wiki)
Nombre d'abonnements à Internet par accès fixe rapporté à la population, exprimé en pourcentage, par pays, en 2012. Visualisation des multiples chemins à travers une portion d'Internet. Dans les années 1990, l'apparition du Web contribue à rendre Internet accessible au grand public. Puis, depuis les années 2010, un nombre croissant de types d'objets divers sont connectés à Internet, formant l'Internet des objets. Un internaute est une personne qui utilise un accès à Internet. Cet accès peut être obtenu grâce à un fournisseur d'accès via divers moyens de communication électronique : soit filaire (réseau téléphonique commuté à bas débit, ADSL, fibre optique jusqu'au domicile), soit sans fil (WiMAX, par satellite, 3G+, 4G, ou 5G). Terminologie[modifier | modifier le code] En anglais, le terme s'utilise avec un article défini et prend une majuscule : « the Internet ». En France[modifier | modifier le code] Au Québec[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Internet

Related:  SNTSCIENCES INFORMATION COMMUNICATIONleptitenki

Pour un humanisme numérique en éducation 1 Le syntagme de Digital Studies renvoie au titre d’une revue canadienne du champ et, plus marginalem (...) 1De nombreux enseignants-chercheurs en Sciences de l’information et de la communication ont depuis longtemps organisé leurs enseignements autour de l’exploration des processus de communication numérique, ainsi que de la maîtrise des technologies elles-mêmes. Légitimement, ces chercheurs s’interrogent sur l’émergence récente d’une pédagogie issue du courant des Humanités numériques (et de ses déclinaisons : Digital Studies1 et autres Humanités digitales).

Hypertexte Un hypertexte est un document ou un ensemble de documents contenant des unités d'information liées entre elles par des hyperliens. Ce système permet à l'utilisateur d'aller directement à l'unité qui l'intéresse, à son gré, d'une façon non linéaire. Le terme, créé en 1965 par Ted Nelson, désigne, dans les premières années, un champ de recherche d'orientation littéraire fonctionnant sur un système fermé. En parallèle, les grandes industries commencent à définir un langage de balisage standardisé (GML / SGML) afin de gérer leurs documents sur un ordinateur central. C'est cette technologie que retiendra Tim Berners-Lee pour relier entre elles les ressources de l'Internet dans le World Wide Web. Les origines de TCP/IP A l’origine de TCP, il y avait le DARPA (Defense Advanced Research Project Agency), qui a initié le projet ARPANET, dans les années 1970. C’est ce même organisme qui a alors financé la célèbre université de Berkeley afin d’intégrer les protocoles de base de TCP/IP, au sein du système Unix BSD-4. REMARQUE : dans les années 70, on ne parlait pas encore de Linux, et, à peine plus de Minix, le système d’Andrew TANNENBAUM. Les informaticiens de l’époque n’avaient comme choix de système, qu’Unix (voire aussi OpenVMS), et/ou les systèmes centraux.

WikiNotions Liste des notions [Développer] D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) World Wide Web Où la toile est née, plaque commémorant la création du World Wide Web dans les locaux du CERN. Le World Wide Web [ˌwɝld waɪd ˈwɛb][a] (littéralement la « toile (d’araignée) mondiale », abrégé www ou le Web), la toile mondiale ou la toile[1], est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet. Le Web permet de consulter, avec un navigateur, des pages accessibles sur des sites. L’image de la toile d’araignée vient des hyperliens qui lient les pages web entre elles[b].

Activité : Serveur DNS Étudions l'adresse qui se trouve dans la barre d'adresse de votre navigateur web : Cette adresse peut-être décomposée en quatre parties : la partie "https" (HyperText Transfert Protocol) sera étudiée dans le module web "pixees.fr" est la partie qui va nous intéresser ici, "fr" est une extension du nom de domaine et "pixees" est un nom de domaine la partie "informatiquelycee/n_site/snt_internet_dns.html" désigne l'emplacement de la page HTML "snt_internet_dns.html", nous reviendrons aussi là-dessus dans le module "le web" Sans trop rentrer dans les détails, "pixees.fr" désigne une machine sur un réseau. Étrange...jusqu'à présent nous avons vu que c'est une adresse IP qui permet de reconnaitre une machine sur un réseau, pas une combinaison du genre "a.b" avec a un nom de domaine et b une extension du nom de domaine (cette combinaison est appelée "adresse symbolique") comme dans "pixees.fr". À faire vous-même 1

WikiNotions Liste des notions A (algorithme, auteur...) B (base de données, bruit...) Blockchain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Représentation d’une chaîne de blocs La chaîne de blocs (en anglais blockchain) est une base de données distribuée transparente[1], sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle[2]. Des parallèles existent avec l'Internet (TCP-IP) car il s'agit dans les deux cas de protocoles informatiques permettant la création d'une infrastructure décentralisée. Internet transfère des paquets de données d'un point A à un point B, alors que la blockchain permet à la « confiance » de s'établir entre des parties distinctes du système[3]. La blockchain — et ses protocoles décentralisés de vérification des échanges — pourraient avoir un impact très important pour les États, qui se trouvent questionnés dans le monopole de la monnaie et des transactions financières, mais aussi pour les banques et l’économie tout entière[4],[5],[6].

Un ordinateur, comment ça marche ? Le rôle des principaux composants Si je répète régulièrement les avantages de monter son propre PC, je reste bien conscient que cela n'est pas forcément donné à tout le monde, mais je reste en revanche persuadé que quiconque peut s'en sortir avec succès s'il s'intéresse un minimum à la question. L'un des avantages est je pense le fait de mieux comprendre le fonctionnement de sa machine et le rôle des différents composants, ce qui peut être une très bonne base pour résoudre de futurs problèmes, et mettre à jour régulièrement son matériel. De la même façon, mieux comprendre les différentes parties d'un ordinateur peut être très utile lors de l'achat d'une machine tout faite, les vendeurs nous abreuvant de données parfois obscures à base de GHz-Go-HDMI-SDD-i7-480W et j'en passe.

Cloud Act : Trump signe la loi pour saisir emails et données à l'étranger Encapsulé dans la loi sur les dépenses 2018, le Cloud Act, offrant un cadre légal à la saisie d'emails, documents et communications électroniques localisés dans les serveurs de sociétés américaines à l'étranger, a été voté par le Congrès américain et signé par le président Donald Trump. Alors que les géants web et tech US se félicitent de cette décision, les associations de défense des libertés et de la vie privée dont l'union des libertés civiles américaines (ACLU) et l'Electronic Frontier Fondation (EFF) sont vent debout. La firme de Redmond, qui voit d'un bon oeil le Cloud Act, était au coeur d'une affaire l'opposant aux agences gouvernementales concernant l'exploitation du contenu de la boite email d'un utilisateur en Irlande. « Le Cloud Act assure des protections appropriées pour la vie privée et les droits humains. « Le Cloud Act n'a jamais été examiné ou balisé par un comité de la chambre ou du Sénat.

Cryptographie Elle est utilisée depuis l'Antiquité, mais certaines de ses méthodes les plus modernes, comme la cryptographie asymétrique, datent de la fin du XXe siècle. Étymologie et vocabulaire[modifier | modifier le code] Le mot cryptographie vient des mots en grec ancien kruptos (κρυπτός) « caché » et graphein (γράφειν) « écrire ». Beaucoup des termes de la cryptographie utilisent la racine « crypt- », ou des dérivés du terme « chiffre ». Plus récemment sont apparus les termes « crypter » (pour chiffrer) et « cryptage » pour chiffrement.

Related: