background preloader

L'éducation positive ou comment contrer la peur de l'échec

L'éducation positive ou comment contrer la peur de l'échec
Claire Bondel , maman, globe trotteuse et fondatrice d’une école bilingue, nous livre ici sa vision de l’éducation française, à l’opposé de l’éducation positive. Les français sont caractérisés par une grande peur de l’échec car on nous répète souvent enfants : « Il est interdit de se tromper ! ». Claire Bondel prône au contraire une école basée sur l’acceptation de l’erreur et la valorisation des talents. Inculquer la peur de l‘échec a quatre conséquences très néfastes : Nous gagnerions à enseigner à nos enfants qu’il existe autant de normes que de cultures. La fille de Mme Bondel répétait souvent au sujet de l’école « Je suis fatiguée d’avoir peur de me tromper ». Le travail pour se convaincre qu’on est capable de réussir (enfant ou adulte) est long et nécessite un déclic. Les enfants doivent apprendre à surmonter leurs échecs, à en faire des forces, des points d’appui pour recommencer différemment.

http://apprendreaeduquer.fr/leducation-positive-ou-comment-contrer-la-peur-de-lechec/

Related:  zigueeducation bienveillanteinfo enfant

Journée de la non violence éducative 2015 : éduquer sans fessée, pourquoi ? comment ? Le 30 mars dernier, j’animais une émission de radio « Entre Nous » qui portait sur le thème Eduquer sans fessée, pourquoi ? Comment ? VA TE CALMER DANS TA CHAMBRE Face à un comportement où vous vous sentez impuissant, les réactions de stress sont activées (sécrétion d'adrénaline, et réaction d'attaque, de fuite ou d'inhibition). Excédé, vous pouvez avoir des réactions automatiques et envoyer votre enfant se calmer dans sa chambre. Voyons un peu ce qui se passe.

10 phrases positives à dire aux enfants C’est d’un livre que je souhaite vous parler aujourd’hui. Sa vocation se résume grâce à ce poème offert en introduction. « Nous ne croyons pas en nous tant que quelqu’un ne nous a pas révélé qu’au fond de nous, il y a quelque chose de précieux qui vaut la peine d’être écouté, qui mérite notre confiance et dont le contact est sacré. Préparer l'environnement familial pour des enfants épanouis Dans son livre Quand l’école s’adapte aux enfants , Donna Bryant Goertz, éducatrice Montessori avec 30 ans d’expérience, nous livre sa vision de l’éducation pour des enfants épanouis. Elle insiste beaucoup sur la notion d’obstacles dans l’environnement familial. Pour elle, la première mesure à prendre en termes d’éducation est de modifier un environnement familial ou un style de vie qui fatigue, surexcite, déresponsabilise, abandonne ou protège trop l’enfant. Elle reprend l’idée de Maria Montessori selon laquelle le rôle des éducateurs (parents et enseignants) est de retirer les obstacles du chemin de l’enfant pour le laisser ensuite continuer seul.

Ces 5 "Pionniers de l’Education" venus d’ailleurs qui vont changer le monde Je, 07/05/2015 "Redessinons l'éducation !" Dans cette série de 12 articles, Ashoka et le Web Pédagogique vous font découvrir des pionniers qui transforment la façon dont les enfants et les jeunes grandissent. Leur objectif commun : Cultiver la prochaine génération d'acteurs de changement ! Une génération de citoyens créatifs, entreprenants, conscients des enjeux sociaux qui les entourent, confiants dans leur capacité à faire bouger les lignes du monde dans lequel ils vivent, et capables de révéler leur plein potentiel et celui de ceux qui les entourent ... Cliquez ici pour découvrir l'ensemble des pionniers présentés par Ashoka.

5 raisons qui peuvent expliquer les comportements inappropriés des enfants Dans son livre Porter un regard bien-traitant sur l’enfant et sur soi , Arnaud Deroo écrit : Les enfants ne se comportent pas mal, ils se comportent d’une telle manière qui peut être dérangeante pour vous. La société impose aux parents de faire en sorte que les enfants soient sages et obéissants le plus vite possible, sans prise en compte de facteurs comme la maturité neurologique du cerveau des enfants ou encore la nature des besoins des enfants. Voici 5 raisons qui pourraient expliquer pourquoi les enfants adoptent des comportements que nous estimons inappropriés pour la vie en commun. 26 alternatives aux punitions Je vous invite à lire cet article pour comprendre en quoi les punitions sont à la fois inefficaces et nocives. Face à un comportement non civilisé, l’enfant doit être entendu dans son besoin : à quoi dit-il oui ? En même temps, l’enfant a besoin d’entendre qu’il y a en lui d’autres moyens pour satisfaire ce besoin qu’en tapant, agressant, insultant, cassant, menaçant et que ces comportements sont intolérables.

Quand une émotion d'enfant en cache une autre De nombreux livres traitant d’éducation se rejoignent sur ce point : les enfants peuvent envoyer des messages « cachés » difficiles à déchiffrer pour les parents, que ce soit par des comportements inappropriés ou par des émotions incohérentes, voire disproportionnées avec la situation concrète. Dans Au coeur des émotions de l’enfant, Isabelle Filliozat explique bien la notion de distorsion : un enfant qui pleure pour un vêtement trop serré éprouve peut-être de la colère pour un tout autre motif, un enfant terrifié par un chien qu’il connaît pourtant a sûrement peur d’une autre chose plus importante qu’il n’ose pas révéler. Dans ce cas, nous parents avons tendance à sur réagir : soit en nous énervant parce que nous sommes exaspérés, soit en entrant dans des jeux de pouvoir avec l’enfant, ou encore en nous lançant dans des justifications et explications sans fin. Pourtant, Isabelle Filliozat écrit que

C'est bien joli... La bienveillante et brillante Sophie Blum a confectionné un super petit livret à télécharger et imprimer soi-même pour informer autour de nous des méfaits de la violence éducative ordinaire. On voudrait bien passer plus de temps à parler des bienfaits de la bienveillance ordinaire, mais l’un ne va malheureusement pas sans l’autre, je crois… Le téléchargement et la petite vidéo qui dit tout, c’est par ici : Pif ! Bam !

Related: