background preloader

Arbres fruitiers : pratique de l'éclaircissage

Arbres fruitiers : pratique de l'éclaircissage
Après la floraison viennent les fruits. Et souvent, ceux-ci sont en surnombre pour la taille de l'arbre. Du coup, les fruits n'ont pas la grosseur attendue... Il faut éclaircir! Qu'est-ce que l'éclaircissage? L'éclaircissage est une opération très simple, qui se pratique généralement dans le courant du mois de juin. Pourquoi éclaircir Normalement, les fruits en excès chutent spontanément entre mai et juin. Or, cela nuit au bon développement de vos pommes, poires et autres. Comment faire On a souvent du mal à se convaincre de supprimer de jeunes fruits sur un arbre. On conserve les plus beaux spécimens: sur le pommier, il est généralement au centre du bouquet; sur le poirier, à la périphérie. En deux temps Si l'arbre fruitier est vraiment couvert de fruits, pratiquez l'éclaircissage en 2 temps. Si les fruits sont encore petits, éclaircissez pour moitié lors de la première intervention, et réalisez l'autre moitié 2 semaines plus tard. Related:  héliciculture

Eclaircir les fruits du pommier ou du poirier Fruits et verger | 30/05/2011 Eliminer les fruits en surnombre, ce que l'on appelle "l'éclaircissage", permet d'assurer une meilleure récolte sur vos arbres fruitiers. Explications en vidéo par Hubert le jardinier. Pourquoi éclaircir les fruits ? Pour éliminer les fruits en surnombre, ce qui a pour effet de : Faire grossir les fruits ; Rendre les fruits plus goûteux, plus sucrés ; Soulager les branches risquant se briser sous le poids des fruits ; Diminuer les risques des maladies.Quand éclaircir ? Eclaircir en 2 temps Secouer légèrement l’arbre pour faire tomber les fruits malades et/ou mal accrochés Sur une branche charpentière, compter entre 8 à 15 fruits au mètre linéaire. Pomme, poire, prune, abricot, pêche, ... éclaircissez vos arbres fruitiers, ils seront en meilleure santé ! Photo : Pommiers 'Reinette de Caux' et 'Akane' en cordons - F.

Taille des arbres fruitiers à pépins: taille de fructification: taille en vert. Comme vous pouvez le voir, grâce à la taille des arbres fruitiers les bourgeons se transforment : Les 3 premiers bourgeons conservés se transforment en un rameau à bois, en un dard, en œil latent. Après la taille de la deuxième année, le dard se transforme en bouton à fleur et le bouton latent en dard. Il suffira d’adapter ce principe au diverses configurations que vous serez amené à rencontrer. Taille des arbres fruitiers(pommier- poirier) l’été : Pour obtenir des fruits plus vigoureux un suivi s’impose. -Les pincements des arbres fruitiers(poiriers et pommiers en été) *Ce pincement se pratique du mois de mai à la mi-juillet. *Taillez de la 3 ème feuille, les rameaux qui se développent au dessus du bouquet de fruits. -L'éclaircissage des arbres fruitiers( pommiers et poiriers) en été : Laissez faire la nature, les fruits malformés ou trop petits tomberont d'eux même.

L'Escargot (11) : Organes présumés endocrines La différenciation des gamètes dans le sens mâle ou dans le sens femelle est sans doute due à des interactions hormonales. Il faut donc rechercher des organes endocrines susceptibles d'agir sur la gamétogenèse. L'Escargot (11) : Organes présumés endocrines par André Guyard (suite de l'Escargot 10) Chez les Mollusques, on a décrit des organes à fonction endocrine "possible" et l'existence de phénomènes neurosécrétoires peut être considérée comme "probable. Parmi les organes susceptibles d'avoir une action sur la différenciation des gamètes qu'on a testés, on n'envisagera ici que les organes suivants : la gonade elle-même ;les cellules neurosécrétrices du cerveau, c'est-à-dire des ganglions cérébroïdes ;les cellules neurosécrétrices situées dans le ganglion piriforme des tentacules oculaires. En ce qui concerne la gonade elle-même, la fonction sécrétoire éventuelle peut se localiser à deux niveaux : Les ganglions cérébroïdes Coupe histologique des ganglions cérébroïdes Cellule du mésocérébron

pomme pommier et arbre fruitier ancien L'Escargot (10) : genèse de la gonade La genèse de la gonade permet de confirmer que les gamètes des deux sexes proviennent des mêmes cellules souches présentant une morphologie semblable à celle des cellules somatiques. L'Escargot (10) : genèse de la gonade par André Guyard (suite de l'Escargot 9 ) Au cours des articles précédents regroupés dans la même série numérotée, nous avons pu supposer que les gonocytes des deux sexes qui apparaissaient dans la glande hermaphrodite provenaient d'une seule et même catégorie de cellules souches. Afin de vérifier cette hypothèse, une première démarche consistait à observer comment l'ébauche de la gonade apparaissait au cours de l'embryogenèse et la post-embryogenèse de l'Escargot. Chez les Gastéropodes Pulmonés, l'origine de la gonade est controversée et fait l'objet d'une alternative entre deux théories. 1. 2. Mes observations personnelles vont dans le sens de cette seconde hypothèse. À l'éclosion, l'ébauche gonadique se présente comme un cylindre massif dans l'ébauche gonadique 1. 2. 1. 2.

Néflier : planter, tailler, récolter les nèfles Le néflier est un arbre fruitier qui a longtemps été oublié mais qui mérite d’être redécouvert ! Mettez un Néflier dans votre jardin, et vous verrez la curiosité qu’il déclenche autour de vous. En résumé, ce qu’il faut savoir : Nom : Mespilus germanica Famille : Rosacées Type : Arbre fruitier Hauteur : 4 à 6 m Exposition : Ensoleillée Sol : Plutôt riche, bien drainé Feuillage : Caduc Floraison : Avril à juin selon les régions Récolte : Octobre à novembre Plantation du néflier : Comme la plupart des arbres fruitiers, la plantation du néflier s’effectue à l’automne. Mais pour les sujets achetés en conteneur, il est aussi possible de planter au printemps à condition d’accentuer l’arrosage au début. Taille du néflier : Le néflier n’a pas besoin d’être taillé pour bien grandir et produire de belles nèfles. Un bon élagage tous les 5 à 8 ans vaut mieux qu’une taille régulière. A savoir sur le néflier et la récolte des nèfles : Il ne faut pas confondre le néflier d’Allemagne du néflier du Japon.

L'Escargot (9) : l'ovogenèse Nés de cellules souches pariétales, les ovocytes vont subir un accroissement considérable de leur volume par la constitution de réserves mettant en jeu toute une machinerie cellulaire. L'Escargot (9) : l'ovogenèse par André Guyard (suite de l'Escargot 8) Alors que la spermatogenèse se déroule dans la lumière des tubules, la cellule à destin femelle se différencie en position pariétale à partir d'une cellule souche dont la cellule fille peut être appelée protogonie ou ovogonie. Il ne s'agit pas ici à proprement parler d'un hermaphrodisme simultané car la maturation des gamètes est décalée dans le temps : il y a protandrie puisque les cellules mâles apparaissent les premières et seront matures les premières. La prévitellogenèse Les cellules souches voisines de l'ovogonie engendrent des cellules qui vont constituer une espèce de follicule en entourant l'ovogonie d'un film cytoplasmique. L'ovogonie montre des figures préméiotiques fugaces. Protogonie pariétale (future ovogonie) lb : lame basale.

Tout savoir sur la plantation des arbres fruitiers sur Deco “ Conditions climatiques, nature du sol, choix des essences... ” Rien de meilleur que de croquer la pomme qui a mûri dans son jardin. Mais le rêve d'un verger demande de vraies connaissances, afin de ne pas compromettre la récolte qui interviendra plusieurs années après la plantation. Suivant les caractéristiques du futur jardin choisi, à usage de verger dominant ou de jardin mixte (l'exposition, la nature géologique du sol, les limites physiques de la parcelle…), il faut engager une réflexion sur le choix des essences et leur mode de culture (arbre de plein vent ou sujet préformé). A chacun alors de réaliser le verger à sa portée, pour espérer une bonne récolte et le plaisir mérité qui en découle. Les conditions climatiques et la nature du sol La plupart des arbres fruitiers résistent bien aux hivers froids. Les besoins en eau des arbres fruitiers sont en rapport avec les effets du climat. Les arbres fruitiers ont des exigences variables selon la nature du sol. Le choix du porte-greffe

L'Escargot (8) : la spermatogenèse Nés de cellules souches pariétales, les gonocytes mâles se multiplient dans la lumière des tubules pour donner finalement des spermatozoïdes. Pendant ce temps, les ovocytes ne se multiplient plus sur la paroi mais prennent de l'embonpoint. L'Escargot (8) : la spermatogenèse par André Guyard (suite de l'Escargot 7) Comme nous l'avons vu dans les précédents articles, chez l'Escargot Petit-Gris (Helix aspersa), la spermatogenèse précède la maturation des ovocytes. Le schéma ci-dessous reprend la filiation de la lignée gonocytaire mâle. Évolution des gonocytes mâles depuis la cellule souche jusqu'au spermatozoïde Spermatogonies en bouquet sur leur cellule nourricière Microscopie électronique Les figures dessinées par les chromosomes au cours des deux divisions méiotiques des spermatocytes sont particulières et se retrouvent dans toute spermatogenèse. Au cours de la prophase, les 2n chromosomes de chaque spermatocyte I apparaissent comme de fins filaments entrelacés : c'est le stade leptotène. 1. 2.

Tous les fruits L'Escargot (7) : L'ovotestis adulte Quelle que soit la lignée gamétique mâle ou femelle, le cycle de la glande hermaphrodite montre que les gamètes naissent des mêmes cellules souches situées sur la paroi des tubules. 7. Structure histologique de l'ovotestis adulte de l'Escargot Petit-Gris Helix aspersa par André Guyard (suite de l'Escargot 6) L'ovotestis est une glande en grappe formée de lobules groupant chacun une douzaine de tubules aveugles dont les canalicules efférents convergent vers un conduit secondaire se réunissant lui-même à un ou plusieurs homologues pour finalement se jeter dans le canal hermaphrodite. La paroi de chaque tubule est tapissée par un épithélium germinatif dont les cellules reposent sur une lame basale formée de fibres collagènes disposées en un treillis serré et régulier de 100 nm d'épaisseur. Ultrastructure de la paroi gonadique lb : lame basale ; fl : fibres musculaires ; f : cellule folliculeuses : ov : ovocyte ; ccs cellules conjonctives de soutien ; n : prolongements pseudopodiaux Sources :

L'Escargot (6) : L'hermaphrodisme Étude en microscopie photonique et électronique de la glande hermaphrodite de l'Escargot : les gamètes mâles et femelles sont produits dans chaque tubule de la gonade où l'on trouve simultanément les ovocytes sur la paroi et les gonocytes mâles en évolution dans la lumière des tubules. L'Escargot (6) : L'hermaphrodisme Généralités Par André Guyard (suite de l'Escargot 5) Animal hermaphrodite, l'Escargot constitue un modèle incomparable pour l'étude de la sexualité. Depuis que le microscope existe, les chercheurs ont tenté d'observer les cellules de la "génération" et la sexualité constitue l'un des chapitres les plus attractifs de la biologie contemporaine. Cependant, de nombreux organismes présentent un mélange des caractères des deux sexes et produisent les deux catégories de gamètes. Définition de l'hermaphrodisme chez les Mollusques Gastéropodes L'hermaphrodisme est une caractéristique générale des Gastéropodes pulmonés. P. Ainsi, la notion d'hermaphrodisme n'est pas facile à définir. 1.

L'escargot (5) : Biologie et développement Bien qu'ils soient hermaphrodites et et que leur gonade produise les deux sexes gamétiques, il n'y a pas autofécondation chez les escargots. L'accouplement est réciproque avec échanges de spermatophores mis en réserve chez le partenaire, en attente de la maturation des ovocytes. L'Escargot (5) : Biologie et développement par André Guyard (suite de l'Escargot 4) L'Escargot, mollusque terrestre, respire l'air en nature par sa cavité palléale dont le toit présente des mouvements rythmiques ; ces mouvements ne sont actifs que par temps humide ; la dessication du milieu détermine le passage à la vie ralentie ; l'animal est, de même que pendant l'hiver, complètement rétracté à l'intérieur de sa coquille ; l'épiphragme peut fermer l'ouverture de celle-ci. L'animal présente un phototactisme variable suivant les conditions physiologiques. L'alimentation est faite de tissus végétaux tendres, feuilles surtout. Nursery d'Helix aspersa Document André Guyard Accouplement de deux Petits-Gris [1] Joris M.

taille des arbres fruitiers Nous terminons aujourd'hui cette petite série d'articles sur la taille, par les arbres fruitiers. Pommiers, poiriers, pruniers, abricotiers et péchers sont à tailler chaque année afin de régler la fructification et la forme des arbres. Si quelques éléments de la taille sont propres à chaque espèce, les règles de base sont identiques pour l'ensemble du verger. Rappelez-vous qu'il est toujours facile de consulter un ouvrage sur la taille mais dès que l'on passe à la pratique, la clarté des dessins s'efface devant l'enchevêtrement des branches et des rameaux. Les principes de base. 1. Pommier et poirier. Cerisier. Prunier. Pêcher, brugnon, nectarine. Abricotier. Noyer. Cognassier.

Related: