background preloader

Mon jardin et potager urbain inspiré de la permaculture

Mon jardin et potager urbain inspiré de la permaculture

http://www.youtube.com/watch?v=fVanpNFKBTU

Related:  Expériences et témoignages (permaculture)PlantesPermacultureJardinsPermaculture

[DIY] Culture sur balcon facile et très efficace Je rêve d’un grand jardin de permaculture. Il y aurait plein d’arbres, un verger, des buttes avec toutes sortes de légumes, céréales et fruits. Des poules, peut être même des canards. Maladie des taches noires Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Feuille de rosier atteinte de la maladie des taches noires. Cett maladie ayant été observée de multiples fois dans différents pays sensiblement à la même époque (vers 1830), la nomenclature du champignon qui en est le responsable compte près de 25 noms différents. Il est maintenant admis que le stade asexué (forme imparfaite) est Marssonina rosae tandis que le stade sexué (forme parfaite) est Diplocarpon rosae. Diplocarpon rosae se présente au cours de la saison sous forme de mycélium dans les feuilles et tiges atteintes, puis d'ascospores et de conidies. Au printemps, dans des conditions de temps humide, les ascospores et conidies sont transportées par le vent et rabattues par la pluie sur les tissus des nouvelles feuilles.

Abris à insectes : les conseils d’un pro Qu’on les appelle hôtels, abris ou chalets à insectes, ils sont très tendance dans une période où l’on se préoccupe de plus en plus d’écologie. Mais ont-ils un véritable rôle dans la biodiversité ? Des questions que nous avons posées à un spécialiste, Philippe Bérenger-Lévêque, qui nous en décrit l’intérêt mais nous donne aussi des conseils. Exemple d’abri à insectes dans le jardin du Luxembourg à Paris - © J.

Utiliser la Permaculture pour se libérer de notre société de Consommation Déc82013 Qu’elle est belle notre Société ! Que devez-vous faire aujourd’hui ? Découvrez les médecins de la terre qui aident les agriculteurs à produire bio Interview de Claude et Lydia Bourguignon par Mathieu Doutreligne pour Bio à la Une. Claude Bourguignon est un ingénieur agronome ayant fondé, avec sa femme, le seul laboratoire qui étudie le sol au niveau physique, chimique et biologique dans le but de conseiller les agriculteurs. Bio à la Une : Partout où l'homme cultive la terre de manière intensive, on constate une dégradation à la fois de la biomasse et de l’humus, et une perte de la productivité des sols. Comment en est-on arrivé là ? Claude et Lydia Bourguignon (CLB) : C’est l’industrialisation de l’agriculture après la guerre qui est à l’origine d’une partie importante des problèmes actuels, et qui a détruit de manière exponentielle les sols. Les paysans, comme on les connaissait jadis, ont gardé le même rythme d’activité pendant plusieurs millénaires.

Cultures sur butte Cultures sur butte Témoignages : Mes cultures en butte Rosier et maladies : les meilleurs traitements Le rosier est surement l’un des plus beaux arbustes à fleurs mais sans doute aussi l’un des plus sensibles aux maladies. Fragile, peut-être, mais pas indomptable ! Des soins réguliers et souvent naturels permettent d’éradiquer ou de prévenir de nombreuses maladies et parasites chez le rosier. Les pucerons chez le rosier : Le pucerons est l’un des principaux parasites qui vient perturber la croissance et souvent la floraison du rosier.

Vos légumes du potager suivent-ils les bonnes associations ? Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. On entend souvent dire “le poireau préfère les fraises” ou bien “la carotte et l’oignon se protègent de leur mouche”. C’est ce qu’on appelle les associations de légumes. Il existe beaucoup d’associations connues et ce n’est pas facile de s’y retrouver dans des listes qui peuvent être longues de plusieurs pages. Quelles sont les meilleures associations ?

Association socioculturelle à Le Val Ça continue… Le 1er jardin pédagogique de le Val a ouvert ses portes. Vous pourrez retrouver le compte-rendu des séances précédentes en cliquant sur ces liens La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux Elles demandent peu de travail, peu d’arrosage et surtout pas, bien sûr, de produits chimiques. Elles font gagner de la place et favorisent durablement à la fois la vie du sol et la fertilité des plantations. La culture sur buttes – on les appelle parfois buttes autofertiles ou buttes de permaculture – a tout pour plaire.

… des expériences Tomates en cage, sans taille Selon la méthode explicitée dans Sos tomates battues. Les plants ne sont jamais taillés (*sauf maladie), on laisse tous les gourmands. Rosier : maladies fréquentes, chlorose, rouille, taches noires, oidium, blanc des rosiers Si la rose est la reine des fleurs, garder des rosiers en bonne santé nécessite quelques efforts de la part du jardinier. Voyons ensemble quelles sont les principales affections touchant les rosiers, et comment les prévenir ou les contrer. La sagesse voudrait... Avant de traiter des maladies, un petit rappel s'impose.

LE JARDIN DE PASCALINE: Récupération pour bouture Pour les prochains trocs j'ai besoin de beaucoup de contenants afin d'y faire des boutures à échanger. Et oui, j'ai voulu faire la maline et me suis engagée à faire deux trocs le même mois ! Alors je suis à l’affût de tout ce qui pourrait contenir une bouture ! Comme les rouleaux de papier toilette : Planter les plantes aromatiques Reconnues pour leurs qualités aromatiques et médicinales, ces herbes ont été adoptées par l’Homme depuis des millénaires. Chaque plante a son histoire, allant du basilic, plante Royale, à la lavande, qui parfume l'haleine pour recouvrir l’odeur de l’alcool, en passant par le safran, utilisé par Cléopâtre pour ses vertus cosmétiques et colorantes. Parmi les plantes aromatiques les plus connues, on peut citer pêle-mêle : l’aneth, l’anis, le basilic, la camomille, le cerfeuil, la ciboulette, la coriandre, l’estragon, le fenouil, le laurier, la lavande, la menthe, le persil, la pimprenelle, le réglisse, le safran, la sarriette, la sauge, le serpolet, le romarin et le thym.Vous pouvez cultiver différentes aromatiques dans un même contenant, tant soit peu que celles-ci aient les mêmes exigences de terre et d’arrosage. Les conditions de culture varient totalement d'une plante aromatique à l'autre, ce tableau vous aidera à vous y retrouver !

Related: