background preloader

Veille et Analyses de l'ifé

Veille et Analyses de l'ifé
Dossier de veille de l'IFÉ : Évaluer pour (mieux) faire apprendre N° 94, septembre 2014 Auteur(s) : Rey Olivier, Feyfant Annie Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : L’idée que l’évaluation intervient de façon indépendante, après une phase d’enseignement, méconnait la réalité des processus scolaires. Abstract : The idea that evaluation takes place independently after a teaching phase disregards the reality of school processes. Pour citer ce dossier : Rey Olivier, Feyfant Annie (2014). Vous pouvez faire part de vos réactions à ce Dossier, suggérer des pistes complémentaires ou demander des précisions, en laissant un commentaire sous l'article correspondant dans le blog : ' Éduveille' Related:  EvaluerPEDAGOGIE

Journée de l'innovation 2014 - Vers une évaluation positive L'évaluation positive Mieux évaluer pour mieux apprendre ? Des centaines d'équipes s'engagent explicitement dans un changement de conception et des pratiques de l'évaluation plus accompagnantes, plus étayantes, plus valorisantes qui donnent pour objectif d'aider à construire les apprentissages des élèves. Vers une évaluation positive Collège Gérard Philipe, 79010 Niort.Académie de Poitiers, Canopé Chasseneuil Echanger, mutualiser Evaluation des acquis des élèves, avec ou sans notes Constante macabre et EPCC33 contributeursCe groupe est ouvert à tous les professionnels de l'éducation nationale qui souhaitent mutualiser leur expérience sur l'EPCC (enseignement par contrat de confiance). Focus sur les équipes RESPIRE au lycée : suspendre la notation pour travailler et évaluer autrementLycée de Vincendo, Saint-JosephAcadémie de la Réunion Neurosciences, intelligences multiples et intelligence émotionnelle en lycée professionnelLycée professionnel Aristide Briand, Orange, Académie d’Aix-Marseille

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : Le défi de l'évaluation des compétences n°76, juin 2012 Auteur(s) : Olivier Rey Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : L’adoption du socle commun de connaissances et de compétences en 2005 en France a suscité de nombreux débats. Ce dossier, après un rappel de quelques controverses qui affectent les compétences, s'efforce de dresser les principales caractéristiques d'une évaluation des compétences qui semblent faire l'objet de convergences parmi les chercheurs francophones. Abstract : The challenge of skill assessment The introduction in 2005 of the common core of skills and knowledge in French education was initially met with resistance, generating much debate and controversy. Pour citer ce dossier : Olivier Rey (2012). Vous pouvez faire part de vos réactions à ce Dossier, suggérer des pistes complémentaires ou demander des précisions, en laissant un commentaire sous l'article correspondant dans le blog : ' Éduveille'

▶ L'évaluation - Jacques Lalande |... Actualités pédagogiques - L'évaluation bienveillante au service des apprentissages des élèves Séminaire d'automne de l'académie de Reims - Vendredi 14 ocrobre 2016 Les documents proposés ci-dessous ont pour objet de faire partager les éléments présentés par Christophe Marsollier, Inspecteur Général de l'Éducation nationale Établissement et Vie scolaire, Docteur en sciences de l'éducation et Olivier Rey, Ingénieur chercheur Veille & Analyses à l'Institut français de l'éducation. Le programme du séminaire d'Automne Le support de la conférence de Christophe Marsollier : Les enjeux de la qualité de la relation pédagogique dans l'évaluation des travaux individuels et collectifs des élèves Le défi de l'évaluation des compétences par Olivier Rey Évaluer pour (mieux) faire apprendre par Olivier Rey sur ife.ens-lyon.fr Sitographie : La conférence nationale sur l'évaluation des élèves sur education.gouv.fr La revue numérique des professionnels de l'éducation sur cap-education.fr

"Regarde, j'y arrive !" "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait". Cette phrase attribuée à Mark Twain résume le sentiment d'admiration mêlée d'incrédulité qui nous prend devant des personnes qui nous semblent avoir dépassé leurs limites, au-delà de tout ce que l'on pouvait imaginer. C'est par exemple le genre de phrase que l'on aurait pu prononcer devant l'exploit réalisé en 2009 par Nadir Dendoune, journaliste algéro-franco-australien né en banlieue parisienne qui est parvenu au sommet de l'Everest sans jamais avoir fait d'alpinisme auparavant, à grands coups d'indignation, de dissimulations et de dents serrées. En se lançant le défi de l'Everest, Nadir avait des choses à se prouver, et à prouver à la société française. Par exemple, qu'il n'était pas nécessaire de "s'appeler Vincent et d'être blanc" pour avoir le droit d'essayer, comme il le dit dans une interview accordée au journal Libération avant d'écrire un livre consacré à son exploit. Références : Drouzy, Fabrice.

Comment mieux évaluer le travail des élèves Des chercheurs testent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences. Si les premiers résultats sont prometteurs, l’expérience est bien loin d’être finie. Décryptage. La nouvelle a fait les gros titres de la presse française il y a quelques semaines : une étude scientifique préconiserait l’abandon des notes à l’école. Dans un pays attaché de longue date à la notation de 0 à 20, l’annonce a aussitôt fait l’objet de débats aussi intenses que… prématurés. En effet, les résultats dont les commentateurs se sont emparés ne sont que les tout premiers d’une expérience en cours, menée depuis la rentrée 2014 dans 70 collèges et lycées de l’académie d’Orléans-Tours. Des notes subjectives et anxiogènes Cours de français dans une classe de sixième. La note amplifie les inégalités scolaires et renforce le déterminisme social. Les effets positifs de l’évaluation par compétences Rendez-vous en 2018 pour les résultats définitifs

Circonscription de Dieppe Ouest - L'évaluation positive à l'école maternelle Comme le souligne le programme du 26 mars 2015, "l’école maternelle s’appuie sur un principe fondamental : tous les enfants sont capables d’apprendre et de progresser". A ce titre, l’école maternelle pratique une évaluation positive qui repose sur : une observation attentive de l’enseignant, une interprétation de ce que fait et dit l’enfant, une valorisation des réussites. Le carnet de suivi est l’outil pour rendre visible les progrès et suivre le parcours de l’élève. La mission maternelle de la Seine-Maritime a produit un premier document de nature à offrir un éclairage sur cet outil et proposer des pistes pour son élaboration. Vous trouverez également, dans cette rubrique : le document produit par la mission maternelle de l’Eure, un texte sur la bienveillance en éducation (par Jacques Bernardin, président du GFEN), un document sur le projet "complimenter les enfants" (expérience canadienne). Voir les éléments mis à disposition sur le site de la circonscription d’Yvetôt : lien

L’évaluation bienveillante au service des apprentissages des élèves - Lettres - Éduscol Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr Accueil Actualités L’évaluation bienveillante au service des apprentissages des élèves Actualités L’évaluation bienveillante au service des apprentissages des élèves Le site de Reims propose des documents présentés lors du séminaire d’automne 2016 consacré à l’évaluation bienveillante au service des apprentissages. On pourra y trouver : le support de la conférence de Christophe Marsollier, inspecteur général de l’Éducation nationale « Établissement et vie scolaire », docteur en sciences de l’éducation : « Les enjeux de la qualité de la relation pédagogique dans l’évaluation des travaux individuels et collectifs des élèves » (PDF, environ 1,5 Mo) ;un dossier d’actualité de l’Ifé par Olivier Rey, Ingénieur chercheur « Veille et analyses » à l’Institut français de l’éducation : « Le défi de l’évaluation des compétences » (PDF, environ 688 ko). Les éléments partagés sont téléchargeables en format PDF. Une sitographie est également proposée.

Deux ans sans notes au lycée. Un bilan Peut-on abandonner les notes au lycée ? Une année d'examen ? Célia Guerrieri, une jeune professeure de lettres, fait le bilan de deux années d'expérimentation en première. "La note est devenue utilitaire pour une grande majorité d’élèves, et non pas le simple constat qu’elle devrait être pour permettre de progresser. "Les notes et les classements sont toujours une erreur"(1) : quel constat, dans vos pratiques, vous a incitée à tenter l'expérience du sans-note ? Je suis TZR, et au fil des années et de mon expérience dans des établissements très différents, je me suis rendu compte de ce qui était, pour moi, un invariant : les notes étaient rarement ce qui permettaient aux élèves de progresser. De très nombreux élèves ne produisaient leur devoir que pour la note qu’ils allaient obtenir et non pas pour connaître leurs acquis et leurs objectifs de travail. Les élèves à profil, tels que les "dys-", tirent-ils profit de la classe sans-note ? Pierre Estrate Notes : Des références :

Péd@goTICEA Equipe "Valorisation des pratiques pédagogiques numériques"Eduter Fatna Ghorzi (Coordination) Tél : 03 80 77 26 48 Mél : fatna.ghorzi@educagri.fret Christine Guenin, Bernard Gugger, Christelle Renault, Marie-Véronique Robardet-Deguines ;et la participation de Gaël PLANTIN - EPL de Marmilhat AgroSup Dijon-Eduter26, Bd Docteur PetitjeanBP 8799921079 Dijon cedex - Site web : eduter.fr

Related: