background preloader

Zara : regrettable erreur ou marketing de la honte?

Zara : regrettable erreur ou marketing de la honte?
Il aura suffit d'un tee-shirt enfant à l'incroyable design pour secouer violemment la marque-enseigne de mode Zara en ce mercredi 27 août. Rayé et orné d'une étoile jaune cousue au niveau du coeur, le vêtement, repéré dans la nouvelle collection, a déchaîné une tempête de protestation telle sur les réseaux sociaux que la marque a, en quelques heures, retiré l'article de son site de vente en ligne et de ses points de vente. Communication de crise maîtrisée C'est également via les réseaux sociaux que Zara a choisi de réagir. Sur Twitter ce matin, la marque "s'excuse sincèrement" et ajoute que le motif "était inspiré de l'étoile des shérifs dans les westerns classiques" et que le tee-shirt "n'est plus en vente en magasin". "Une marque doit réagir très rapidement en situation de crise", souligne Christophe Ginisty, créateur de la conférence ReputationWar et spécialiste de la communication de crise et réputation des marques. "Une énorme erreur" Tout est dans l'intention

http://www.e-marketing.fr/Thematique/Communication-1005/Breves/Zara-regrettable-erreur-marketing-honte-244665.htm

Related:  Partie 3 : Mercatique et société1SDGQG1 le consommateur est-il toujours rationnel dans ses choix ?MercatiqueChapitre 2 La mercatique influence ou réponse aux besoins des co

Ces supermarchés qui ne vendent que des produits sans aucun emballage - Challenges Adieu biscuits secs en sachet fraîcheur, barquettes de plats cuisinés et tranches de saumon fumé avec film protecteur! A Berlin, le premier magasin sans emballages a ouvert ses portes ce week-end alors que le recyclage des déchets devient une préoccupation grandissante. Du café moulu colombien à l'huile d'olive grecque en passant par le savon au karité, tout est proposé en vrac chez "Original Unverpackt" ("Sans emballage d'origine"). On vient avec son sac en coton, ses bocaux en verre ou ses boîtes plastique et on les remplit de muesli, de riz ou de pâtes. Un système de consignes est également prévu pour les clients qui arrivent sans leur arsenal de contenants. Tout est ensuite pesé en caisse.

Schumacher et les dangers de la GoPro: il ne faut jamais ignorer les rumeurs L'action GoPro a perdu plus de 12% à l'ouverture du Nasdaq hier, suite aux déclarations de Jean-Louis Moncet vendredi sur les ondes d'Europe 1. GoPro est la marque la plus connue de caméras miniatures à tel point d'ailleurs que la marque fait corps avec le produit. Elles sont habituellement fixées sur le corps ou un casque. Cette caméra est l'idole des adeptes de certains sports extrêmes, qui l'utilisent désormais systématiquement pour filmer leurs performances. A l'antenne, le journaliste, spécialiste de la F1 sur la chaîne cryptée Canal+, expliqua avoir eu une conversation téléphonique avec le fils de Michael Schumacher avant d'affirmer que «ce n'est pas le choc, mais le pilier de la GoPro qu'il avait sur son casque qui a abîmé son cerveau». Alors que plusieurs médias anglo-saxons avaient déjà évoqué cette piste sans conséquences importantes sur la marque ou ses investisseurs, cette déclaration marque une rupture en ce qu'elle constitue une mise en cause très grave et crédible.

Le buzz des Etats-Unis : plusieurs jours de queue pour l'iPhone 6 - Les Echos Politique Pour Bartolone, Thévenoud doit démissionner Le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), a estimé lundi que l’éphémère secrétaire d’Etat Thomas Thévenoud saurait « prendre... High tech Keynote : au bout de combien de temps Apple va-t-il dévoiler... Le groupe de Cupertino tient sa conférence de rentrée mardi. transavia.com et eBay lancent une campagne inédite Afin de promouvoir ses vols low cost, transavia.com et le célèbre site de ventes et d’achats en ligne invitent les consommateurs à imaginer les voyages qu’ils pourraient s’offrir en se débarrassant de leurs objets inutiles. « On a tous les moyens de partir en vacances ». Tel est le slogan de la nouvelle campagne de communication transavia.com, déclinée en affichage urbain et digital à Paris et Nantes jusqu’au 26 janvier 2014. La compagnie low cost française surfe le thème de la revente d’objets inutilisés, très en vogue après Noël.

Zara, Marc Jacobs, Urban Outfitters ou l'épuisement du marketing de la honte  Et si on arrivait à un moment d'épuisement du buzz-marketing? Jamais les marques n'ont été aussi préparées et expertes pour déclencher des phénomènes viraux, susciter l'attention, emballer les conversations et pourtant malgré la surenchère permanente la saturation pointe. La viralité sur le web si on la souhaite massive ne s'encombre pas d'originalité, elle se positionne inéluctablement entre trois points cardinaux que sont le lol, le cute et le trash, avant tout susciter une émotion, comme un shoot d'adrénaline aussi violent qu'éphémère: rire, s'émouvoir, se révolter et passer à autre chose. Les marques, les secteurs ont chacun leur préférence: fruits blagueurs chez Oasis, bébés danseurs chez Evian ou accidents ultra-réalistes pour la sécurité routière, on décline à l'infini les recettes consacrées du "buzz marketing" en espérant provoquer une nouvelle secousse, une déflagration dans le flot effréné de la conversation mondiale. Close Le tshirt rayé à l'étoile jaune de Zara

Dessine-moi le marketing responsable Alors que les risques de greenwashing s’amenuisent avec la multiplication et la valorisation des bonnes pratiques de communication et de publicité responsables, les enjeux se déplacent sur le terrain plus large du marketing. Les lieux de vente, les emballages, les noms de marques ou de produits sont autant d’opportunités pour les entreprises de valoriser leur démarche de responsabilité et leurs engagements en faveur du développement durable. Face à ces nouvelles tendances, l’ADEME a souhaité dresser un état des lieux de cette thématique du marketing responsable à travers une étude exploratoire que j’ai réalisée en 2012-2013. Planète auto-entrepreneur, 10 phrases clés pour réussir vos entretiens commerciaux Laissez parler votre prospect Si vous proposez des services ou des produits dont l’achat nécessite réflexion de la part de votre client, vous savez bien que c’est de votre première rencontre que dépend en grande partie la signature du contrat de vente. Inquiétude face à l’enjeu, peur de ne pas être bon ou inversement parce que nous avons décodé des signes d’encouragements positifs de notre interlocuteur en début d’entretien, nous sommes parfois tentés de trop en faire. C’est un moyen de réguler le stress, nous allons « tout donner », partager notre enthousiasme au maximum, etc.

Un consommateur paradoxal et rationnel Même si la consommation des ménages a plutôt bien résisté à la crise, pourquoi le désir de consommer marque-t-il le pas ? Le consommateur, 100% rationnel et raisonnable, voit ses comportements en matière de recherche d’informations avant l’achat évoluer. Heureusement, le plaisir d’acheter demeure… et reste sous la houlette du budget disponible. Coaching organisation avec Bernadette Lecerf-Thomas - Papiers du mois L’émotion crée le mouvement Les émotions, souvent considérées comme malvenues dans les entreprises, font pourtant intrinsèquement partie de la nature humaine. Elles sont utiles car elles ont un rôle important pour la compréhension et l’appréhension de nos environnements. Antonio Damasio a démontré qu’elles ont une fonction centrale dans la prise de décision.

Related: