background preloader

MANUEL DE CONVERSATION POUR UN DEBAT SUR LE VEGETARISME SUR LES FORUMS – Insolente Veggie

MANUEL DE CONVERSATION POUR UN DEBAT SUR LE VEGETARISME SUR LES FORUMS – Insolente Veggie
Au cours de mes tribulations sur internet, j’ai observé que les débats relatifs au végétarisme ou à la protection animale se ressemblent tous. J’ai donc pris de mon temps pour vous livrer une synthèse de ce qui va se passer au cours de la conversation. Il n’y a aucun jugement de ma part, je ne cautionne pas tous les propos, c’est seulement que c’est comme ça que ça se passe. Une personne va lancer un débat sur le végétarisme (ou la protection animale), peu importe que cette personne soit pour ou contre, et peu importe le contenu du premier message. Un végétarien va intervenir pour dire qu’en effet, il est végétarien, et qu’il se porte bien. Un non-végétarien va dire qu’il est ridicule d’être végétarien, puisque l’homme a toujours mangé de la viande. Le végétarien va lui dire que l’ancienneté d’une tradition n’est pas gage de sa moralité, et qu’en effet, on a toujours pratiqué le meurtre, l’excision, et la discrimination. Un intervenant poste une photo de viande crue. Related:  A LIRE

Répondons ! liens utiles Refusons la guerre entre pauvres ! Ils ne sont et ne seront jamais des « nôtres », pas plus que n’importe quelle religion ou tradition. Pas plus que ce monde qui nous écrase. Aussi parce qu’il n’y a pas de « nous » auquel s’agripper dans cette tourmente. Le seul terrain commun que l’on peut trouver avec d’autres personnes, au sein de cette société, est celui de la misère commune, de la commune exploitation. Dans sa propre tentative de se libérer de toutes « racines » ou « origines », qui sont autant de chaînes, chacun peut trouver des complices en d’autres révoltés. Dans ce monde, presque toujours, soit je me fais exploiter, soit j’exploite autrui ; souvent les deux au même temps. Le seul but qui vaille la peine d’être atteint est ma liberté. Le cheminement vers la liberté ne doit pas se perdre dans la jungle d’une guerre entre pauvres, chacun cachant sa soumission derrière les draps de « sa » religion ou « sa » nation. Attaquons-nous à toute autorité, pour que la liberté l’emporte.

Libération Animale et Humaine Végétarisme, végétalisme Pour que tout le monde y gagne Pour consommer de la viande, du poisson, des œufs ou des produits laitiers, des animaux sont inséminés, sélectionnés ou éliminés, enfermés, mutilés, engraissés, transportés et tués. La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons vivre en bonne santé sans viande et sans produits animaux. Prêt à vous lancer ? Rendez-vous sur Vegan Pratique ! Vous trouverez sur cette page des informations pratiques pour vous accompagner dans votre décision. Définitions : végétarisme, végétalisme, véganisme Le végétarisme est un régime alimentaire qui exclut la chair des animaux (y compris celle des poissons).Le végétalisme exclut tout produit d'origine animale de l'alimentation (oeuf et lait).Le véganisme exclut l'exploitation des animaux dans tous les domaines (alimentation, loisirs, habillement...). C'est la forme Position de la plus grande association de nutritionnistes au monde, l’Academy of Nutrition and Dietetics. Conseils sur la nutrition végétalienne On se régale

Vaccination : peurs, rumeurs et obscurantisme par Jean-Paul Krivine - SPS n° 289, janvier 2010 Les campagnes de vaccination constituent toujours une belle opportunité pour les marchands de peurs et les propagateurs de rumeurs. Internet est un des vecteurs privilégiés, mais des organisations et des journaux s’en font parfois l’écho ou le relais. Les dangers du vaccin « que l’on nous cache », l’origine d’un virus « sorti de laboratoires secrets », les remèdes miracles… voici un petit voyage dans ce qui est loin d’être marginal ou cantonné à des sites d’initiés. Les « vaccins homéopathiques », une perte de chance « Prendre des vitamines, de l’homéopathie … est-ce utile ? Impact de la vaccination en France Un rapport de l’INSERM analyse l’impact de la vaccination sur la population française en comparant la mortalité (nombre de décès) et la morbidité (personnes atteintes de la maladie) avant 1950 et après 1990. Source : Les ligues anti-vaccinales : Pasteur est l’ennemi L’origine du virus

Aurélien Barrau : « Le combat animalier est frère des combats d’émancipation » Entretien inédit pour le site de Ballast L’anthropologue Claude Lévi-Strauss estimait que « l’homme a resserré trop près de lui-même les frontières de son humanité ». À ne plus appréhender le monde qui nous entoure autrement que par ce que nous pouvons y prendre, nous n’avons de cesse de surexploiter le milieu naturel et de menacer sa capacité de régénération. Aurélien Barrau, astrophysicien, chercheur et auteur de l’essai Des univers multiples, est de ceux qui regardent avec la même passion le très lointain — des trous noirs à la gravité quantique — comme ce que, juste à nos côtés, nous refusons trop souvent de voir : le sort infligé aux animaux afin qu’ils puissent régaler nos assiettes. C’est sur ce dernier sujet, très précisément, que nous avons tenu à l’interroger. Je crois que le fil rouge, ce serait l’absence de fil rouge. L’expérience du chat de Schrödinger consiste à soumettre la vie d’un chat à l’état d’un objet quantique. Là, je serais assez deleuzien.

Politique & animaux Accueil - Association Végétarienne de France Devenu vegan, le prince saoudien Khaled bin Alwaleed est en train de métamorphoser son pays En 2015, le prince Khaled bin Alwaleed critiquait publiquement le changement climatique et le gaspillage énergétique face à une assemblée d’hommes d’affaires ayant bâti leur empire sur le pétrole . Et il s’exprimait en connaissance de cause : son pays, l’Arabie Saoudite, est le premier pays producteur de pétrole au monde, ainsi que le sixième consommateur. C’est aussi l’un des quelques pays qui ont refusé de signer l’accord de Paris sur le climat à l’ONU — pourtant critiqué pour son manque d’ambition. Pourtant, le futur s’y annonce beaucoup plus riant : vegan depuis 5 ans, véritable défenseur de la cause animale, préoccupé par le réchauffement climatique, le Prince Alwaleed sera l’artisan du changement. Son galvanisant discours au Business Forum se traduit en actes : Khaled bin Alwaleed refuse les investissements financiers liés à l’élevage, et préfère investir dans des restaurants 100% végétaux au Moyen-Orient, tels que le Plant Café au Bahreïn, et dans les énergies renouvelables .

Related: