background preloader

Le FBI mis en cause dans l'organisation d'attentats par des Américains musulmans

Le FBI mis en cause dans l'organisation d'attentats par des Américains musulmans
Le FBI a « encouragé, poussé et parfois même payé » des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats, au cours d'opérations de filature montées de toutes pièces. C'est la conclusion d'un rapport de l'ONG Human Rights Watch publié lundi 21 juillet. Dans nombre des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par les tribunaux américains depuis le 11 septembre 2001, « le ministère américain de la justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l'appartenance religieuse et ethnique », dénonce ce rapport étayé de nombreux exemples. « Dans certains cas, le FBI pourrait avoir créé des terroristes chez des individus respectueux de la loi en leur suggérant l'idée de commettre un acte terroriste », résume l'ONG, estimant que la moitié des condamnations résultent de coups montés ou guet-apens. Dans 30 % des cas, l'agent infiltré a joué un rôle actif dans la tentative d'attentat.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/07/21/le-fbi-a-pousse-des-americains-musulmans-a-commettre-des-attentats_4460774_3222.html

Related:  Le SYSTEME US II (Surchauffe)la stratégie du chocGéopolitique

Preuves déclassifées : Des soldats US ont violé des garçons devant leurs mères Traduction par Le Bonnet des Patriotes 25 janvier 2016 Selon un certain nombre de sources de médias grand public mondiaux, le Pentagone essaye de censurer une vidéo troublante qui n'a jamais été rendue publique avec le reste du rapport récemment rédigé sur la torture. Selon plusieurs éminents journalistes dont Seymour Hersh, la vidéo épouvantable a été enregistrée à Abou Ghraïb, la tristement célèbre prison américaine en Irak qui a fait les manchettes une dizaine d'années auparavant lorsque les tactiques inhumaines auxquelles les gardiens de la prison recouraient, ont été révélées au grand jour. Malheureusement, il semble que la preuve publiée il y a quelques années ne soit que la pointe de l'iceberg.

Le journal d’Irak, 3e jour : face à face avec Daesh Mardi, des journalistes de Russia Today ont été invités par les autorités irakiennes dans une prison de Bagdad où sont détenus des militants de Daesh. Une expérience qui confirme ce que les journalistes de RT considèrent comme les raisons les plus fréquentes pour lesquelles des hommes et des femmes rejoignent le groupe radical sunnite takfiriste. Les journalistes se sont donc rendus dans un bâtiment du ministère de l’Intérieur, à Bagdad, où des individus sont détenus pour actes de terrorisme. Ils ont rencontré des haut responsables de la sécurité qui les ont aidés à coordonner les entretiens, et ont abordé les questions qu’ils souhaitaient poser. Les dirigeants irakiens n’ont fait obstacle à aucune des questions. Les journalistes ont ensuite été conduits dans un autre bâtiment situé à proximité, où leur ont été présenté deux hommes : Abu Baraa et Abu Usama, tous deux originaires de Bagdad.

Frantz Fanon : contre le colonialisme Comment guérir le colonisé de son aliénation ? Telle est la question à laquelle n’aura de cesse de répondre le psychiatre martiniquais Frantz Fanon. Source d’inspiration pour les postcolonial studies, son œuvre est mal connue en France. Cinquante ans après sa mort, retour sur une pensée aussi dérangeante qu’actuelle. Ancien chef de la défense américaine : les Etats-Unis sont responsables des tensions avec la Russiesans titre Pour William Perry, qui a été secrétaire à la Défense sous Bill Clinton de 1994 à 1997, les Etats-Unis sont en grande partie responsable de niveau de tension avec la Russie. Dans le Guardian, William Perry explique que les Etats-Unis ont méprisé la Russie, considérant le pays comme une «puissance de troisième ordre» après la fin de la guerre froide, et c'est ce manque de considération qui est la principale cause des tensions entre les deux pays. L'expansion orientale de l'OTAN traduit pour lui un mépris des intérêts et de la sécurité russe. «Notre premier faux-pas date du moment où l'OTAN s'est étendu vers l'est, vers les pays d'Europe orientale aux portes de la Russie. A cette époque, nous travaillions en étroite collaboration avec la Russie et ils commençaient à s'habituer à l'idée que l'OTAN pourrait être un ami plutôt qu'un ennemi...», explique William Perry. Pour William Perry il s’agit là d’une preuve du mépris des responsables américains envers l’ancienne superpuissance russe.

Belgique : des étudiantes interdites d’école parce qu’elles portent une robe Une trentaine d’étudiantes bruxelloises ont été refoulées ce matin à l’entrée de leur école. Le directeur a en effet considéré que les robes et les jupes longues portées par les jeunes fillles étaient des signes religieux ostentatoires, expliquent nos confrères de la DH. Le directeur de l’Institut De Mot-Couvreur se trouve, depuis ce vendredi matin, au cœur d’une surprenante polémique. Au Sinaï, une « sale guerre » qui ne dit pas son nom, par Ismaïl Alexandrani (Le Monde diplomatique, septembre 2014) Il avait 31 ans. Mohammed Youssef Tabl a été abattu par un soldat égyptien aux portes de la ville de Cheikh Zouayyid, à trente kilomètres à l’est d’Al-Arich, au Sinaï. Membre d’une mission officielle, il était connu, et sa mort n’est pas passée inaperçue. La sympathie et la solidarité ont aidé sa famille et ses amis à contenir leur colère.

L’étreinte mortelle de l’empire du mal sur le monde Mais le plan est en fait conçu de manière à surestimer les revenus annoncés, afin que le pays ainsi endetté ne puisse payer le capital emprunté et les intérêts. Ces plans reposent, pour reprendre les termes de Perkins, sur « des analyses financières déformées, des projections exagérées et une comptabilité falsifiée ». Et si l’interlocuteur n’est pas dupe, l’affaire se conclut à coup de « menaces et [de] pots-de-vin ». Etape suivante de la supercherie : le Fonds monétaire international entre en scène. Une même actrice de situation de crise jouant le rôle de “témoin” aperçue dans les écrans de télévision dans 4 événements tragiques différents aux États-Unis Les acteurs de situation de crise sont utilisés par le gouvernement et/ou les médias grand public, en agissant en tant que témoin ou victimes dans les événements mis en scène comme les attaques terroristes. Ces acteurs et actrices de false flag gagnent leur vie en trompant le public, donnant une impression réaliste à un événement faux. Cela permet de contrôler les détails qui seront donner au public. Les images de la vidéo que vous verrez parlent d’elle-même, il n’y a pas tellement besoin de comprendre l’anglais. La même actrice apparaît devant les caméras de CNN, grand média dominant, dans 4 grands événements différents ( 3 sont des false flag/psy-op sans l’ombre d’un doute): le déraillement du train Amtrak (perruque blonde)l’attentat psy-op de Boston (témoin)la fusillade dans le quartier de Watertown (témoin de la fusillade)la tuerie de Sandy Hook, elle apparaît en tant que Victoria Munoz, supposée amie de “Nancy Lanza”, mère d’Adam Lanza.

Related: