background preloader

Faire évoluer son MOOC

Faire évoluer son MOOC
Le MOOC « Monter un MOOC de A à Z » se termine, et c’est maintenant l’heure du bilan. Il s’agit d’identifier ce qui a marché et ce qui a moins bien marché, l’idée étant de tirer les leçons de cette édition pour améliorer la suivante. En effet, selon toute vraisemblance, la formation sera relancée avant la fin de l’année. Elle sera plus complète, avec de nouvelles activités et de nouveaux parcours. Mais avant de foncer tête baissée, il s’agit de faire une pause et de faire le point sur l’édition qui vient de se terminer … Entre les questionnaires de satisfaction, les remarques sur les forums et les réseaux sociaux et les discussions au sein de l’équipe pédagogique, il y a de quoi faire. Toujours sur la question des évaluations par les pairs, les grilles de notation. Ensuite, peut-être rajouter des mécanismes de gamification ? En termes d’activité, le parcours « Création » était clairement trop chargé, il faudrait peut-être supprimer une activité, ou la mettre dans un autre parcours.

http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/2014/06/26/mooc-mooc-evolutions-a-venir/

Related:  MOOCMOOCpgillois

MOOC : quelques erreurs à ne pas commettre Concevoir un MOOC n’est pas une sinécure, qu’on se le dise. Ce n’était pas la première fois que je me lançais dans ce type de projet; aussi, je savais à quoi m’attendre en acceptant la responsabilité de le mener à bien. La tournure qu’ont pris les événements ne m’a pas surprise; néanmoins, le choc a été rude. C’est une chose de faire partie d’une équipe de MOOC, c’en est une autre que de gérer l’ensemble du processus et de réaliser l’essentiel du travail. En montant cette formation, j’ai fait un certain nombre d’erreurs sur lesquelles j’aimerais revenir; autant que cela profite aux futurs concepteurs de MOOC. Ma première véritable erreur, c’est de m’être lancé sans avoir terminé de produire mes ressources pédagogiques.

MOOC Classe inversée Programme (inscription sur MOOC-it.fr) Éveiller l’autre à la curiosité et aux savoirs... transmettre, accompagner les apprentissages : c’est une question qui ne laisse personne indifférent. Que la pédagogie soit votre métier (actuel ou futur) ou un sujet d’intérêt, parce que vous êtes parent ou bien élève, vous avez déjà entendu tant de commentaires sur ce qu’on fait en classe : trop court, trop confiné, trop formaté. Vous voudriez bouleverser la classe dans le temps, dans l’espace, offrir un échange individualisé à chaque élève ; et vous imaginez ces élèves acteurs de leurs apprentissages ! En fait, vous rêvez d’une classe renversée ! Monter un MOOC, ça peut coûter cher Maintenant que la première édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z » est finie, il est temps de faire le bilan des dépenses. C’est un exercice intéressant, tant pour l’équipe pédagogique que pour la communauté de concepteurs en général. Je vous propose une petite série de billets sur la question de l’allocation de notre temps, avec analyse critique à la clef bien évidemment. Nous allons voir qu’un MOOC, cela peut coûter cher, pas tant en « cash », mais surtout en temps, en particulier pour les enseignants. Si ces bilans ne sont pas nécessairement représentatifs de l’ensemble des MOOC (on a peut être été un peu trop loin), il vous permettront de vous faire une petite idée de la question. Répartition du temps de travail entre les différents acteurs

Quelles ressources devez-vous produire pour votre MOOC ? Quand vous vous lancez dans la conception d’un MOOC, vous allez devoir mettre au point un certain nombre de ressources. Pas seulement des vidéos de cours et des énoncés de devoir; il faudra aussi faire des tutoriels, des FAQ, et des dizaines de documents de toutes sortes. Dans cette vidéo issue du MOOC « Monter un MOOC de A à Z », nous allons faire un bref tour d’horizon des différentes ressources que l’on peut trouver au sein d’un MOOC. Je vous propose trois grandes catégories plus ou moins informelles : Premièrement, les ressources pédagogiques à proprement parler, dont l’objectif principal est d’apprendre quelque chose. Bien sûr, les vidéos de cours, que vous les ayez produites vous-même ou que vous les ayez trouvé sur Internet. Après les MOOC, découvrez les SPOC, le nouveau format de l’enseignement à distance Recevez nos newsletters : Trop impersonnels, les MOOC ne parviennent pas à captiver les étudiants qui les abandonnent souvent avant leur terme. Le modèle des SPOC, basé sur une sélection et qui donne un diplôme, fait son apparition. Les MOOC sont morts, vivent les SPOC? Depuis quelques mois, plusieurs personnalités de l’enseignement supérieur parlent de l’évolution des cours en ligne ouverts et massifs (MOOC) vers un autre modèle, plus réduit. Les SPOC, pour Small Private Online Courses, fonctionnent sur le même modèle «à distance» que leurs aînés mais comme leur nom l’indique, ils ne seront pas ouverts à tous, mais réservé à une trentaine de participants sélectionnés.

MOOC : quelques éléments de gamification …. Les MOOC ne sont pas encore assez ludiques, tout le monde s’accorde là-dessus. Même si des badges ont récemment été introduits dans edX ou Coursera pour inciter les participants à être actifs dans les forums, nous sommes encore à des années-lumière de ce qui peut être fait. Compétitions, trophées, leaderboards, défis, tout reste à inventer; il ne faut pas se cantonner aux simples badges. Retour sur quelques éléments de gamification dont on ne parle pas assez, en nous inspirant de sites dédiés à l’apprentissage de langues …. Jean-Noël Saintrapt Après la semaine Zéro, suite de mon vécu MOOCAZ V1 : Le 19 Mai 2014, la semaine 1 démarre. Les premiers cours en vidéo sont désormais disponibles. Matthieu Cisel est parfait dans le rôle, on aimerait juste l’interrompre de temps en temps pour poser des questions. Un MOOC, ce n’est pas le lieu pour ça. J’ai quand même du mal à être spectateur dans une activité d’apprentissage, la vidéo n’est pas mon outil … suis-je trop vieux ? J’imagine que vivre dans l’univers dans lequel baignent mes mômes : youtube, streaming … facilite grandement le contact et surtout crée une sorte de langage, de code commun : le MOOC comme outil de transmission sans phase d’appropriation de l’outil : les inscrits ayant déjà une utilisation ludique préalable des moyens mis en oeuvre (vidéos, wiki, quiz …), cela accentue l’immersion rapide dans l’apprentissage.

MOOC & Live Session En écho à l’article « MOOC et webinaires » de Matthieu Cisel qui relate l’expérience des Google Hangouts on Air de la 1ère édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z », je vais tenter de faire la même chose de manière complémentaire. En effet, j’ai eu la chance de participer, côté coulisse, à chacun de ces événements. J’étais chargée de relever les commentaires et questions postés sur Youtube afin de les communiquer à l’équipe, via l’outil de tchat de Google Hangout.

Related: