background preloader

FRANCE_rapport_2014.pdf

http://www.enjeuxemedias.org/IMG/pdf/FRANCE_rapport_2014.pdf

Related:  A classer-a lireGénéralitésEducation aux médias et à l'informationEducation aux médias et à l'information

Le parisien magazine. blockchain, la révolution dont tout le monde parle En 1993, Marc Andreessen, étudiant américain, mettait au point le premier navigateur Internet. Personne n’aurait deviné que cette invention allait permettre au Web, qui était alors un réseau compliqué réservé aux informaticiens, de devenir un outil utilisé désormais par 3,2 milliards de personnes. Aujourd’hui, Marc Andreessen, à la tête de son propre fonds d’investissement, parie sur une nouvelle technologie : la blockchain, « la révolution la plus importante depuis Internet », a-t-il confié au New York Times. Beaucoup, comme l’auteur canadien Don Tapscott, partagent son avis. La blockchain permettrait en effet de se passer de tous les intermédiaires dans les échanges commerciaux ou administratifs. Cette base de données sécurisée de transactions anonymes pourrait faire émerger une véritable « économie du partage », où les individus se vendraient des biens et des services entre eux, en payant des commissions bien plus faibles qu’aujourd’hui, voire nulles.

Proposition de progression modulaire pour l’EMI J’ai souhaité reprendre dans un même article trois séquences sur lesquelles j’ai travaillé et qui forment un tout. Leur articulation est pensée de sorte qu’elles constituent une progression possible, à mettre en œuvre dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Celle-ci restant pour l’essentiel à construire, je me suis appuyé sur le champ des savoirs info-documentaires, que je me suis appliqué à mettre en perspective des prescriptions institutionnelles d’autonomie, de distanciation critique et de citoyenneté. J’en ai extrait ce que j’espère être un ensemble cohérent, qui prend pour objectif général ce que l’on pourrait appeler un « savoir-juger », avec toute la réserve que laisse supposer une telle dénomination. J’envisage ces trois séquences comme trois étapes successives dont chacune se caractérise par l’acquisition de connaissances et de compétences spécifiques qui restent abordées, à un moindre niveau, dans les deux autres.

Éducation aux médias et à l'information - Éducation aux médias et à l'information La lecture critique et distanciée, la capacité à publier, produire de l'information, s'informer, relèvent d'une pratique citoyenne des médias qui nécessite le développement de littératies multiples. L'éducation aux médias et à l'information : pourquoi ? Permettre aux élèves d'exercer leur citoyenneté dans une société de l'information et de la communication, former les « cybercitoyens » actifs, éclairés et responsables de demain.Permettre la compréhension et l'usage autonome des médias par les élèves et les enseignants qui sont à la fois lecteurs, producteurs et diffuseurs de contenus. L'éducation aux médias et à l'information : c'est quoi ? L'éducation aux médias et à l'information : comment ? Source : Point d'étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique, lundi 10 juin 2013

La radio face aux défis du numérique Information et journalisme radiophonique à l’ère numérique tel était le thème d’un colloque organisé par le Grer, le Groupe de recherches et d’études sur la radio, à Strasbourg les 20 et 21 mars derniers. L'équipe de l’Atelier des médias a assisté à ces rencontres. Nous avons pu écouter plus d’une quarantaine de comptes rendus de recherche ainsi que des débats et des présentations consacrés au média radio. L’éducation aux médias est-elle nécessaire ? A quelles conditions ? / E-dossier de l'audiovisuel : qu’enseigne l’image ? qu’enseigner par l’image ? Divina Frau-Meigs, normalienne, agrégée. Boursière Fulbright et Lavoisier, elle est diplômée de l’université de la Sorbonne, de l’université de Stanford (Palo Alto) et de l’Annenberg School for Communications (université de Pennsylvanie à Philadelphie). Sociologue des médias, elle est spécialiste des contenus et comportements à risque (violence, pornographie, information, paniques médiatiques,…) ainsi que de questions de réception et d’usage des technologies de l’information et de la communication (acculturation, éducation, réglementation,…). Elle est professeur à l’université Sorbonne nouvelle ( Voir )

« Une histoire française du Web… » Chargée de recherche au CNRS, à l’Institut des sciences de la communication, Docteur en histoire contemporaine et habilitée à diriger des recherches, lauréate du prix de l’Inathèque, Valérie Schafer est spécialiste d’histoire des télécommunications et de l’informatique. Comment devient-on historienne d’Internet, du Web et des cultures numériques ? Valérie Schafer : Pouvoir se penser historien de l'Internet, du Web ou encore des cultures numériques est, en fait, très récent. EMI : une rapide introduction Aucune remarque pour cette diapositive Quoi enseigner à l’Ecole ? Quelle culture, quelles compétences? Les 30 ans du CLEMI, la Refondation et l'EMI Le vendredi 15 novembre 2013, le Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (CLEMI) organisait un colloque à l’occasion de ses 30 ans [1]. Si le terme de « médias » a remplacé celui de « moyens » en 2007, il faut aussi souligner que le CLEMI n’est pas seulement un centre de liaison entre enseignement et médias d’information. Le CLEMI a pour mission de former et surtout d’accompagner les enseignants du primaire et du secondaire à la mise en place de projets pédagogiques, « avec le concours actif des professionnels des médias ». Deux actions essentielles : l’organisation de la Semaine de la presse et des médias dans l’école, au mois de mars, et la mise en avant de la production de médias par les élèves, en particulier de journaux scolaires imprimés, mais aussi de nouveaux médias numériques.

Renforcer l'éducation aux médias et à l'information à l'École : le ministère et France Télévisions s'engagent Dans le cadre de la 26e semaine de la presse et des médias dans l’École®, sur le thème de "la liberté d’expression, ça s’apprend !", Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de Recherche et Rémy Pfimlin président de FranceTélévisions, ont signé, lundi 23 mars 2015, une convention de partenariat sur l’éducation aux médias et à l’information. Dans un monde où les jeunes sont confrontés à toujours plus d’informations et de contenus, il est indispensable de leur apprendre à trier les informations et de les éduquer à l’image. Apprendre à s’informer et à se forger une opinion constituent les bases de leur apprentissage de la citoyenneté. La signature de la convention sur l’éducation aux médias et à l’information s’inscrit dans la suite de cette mobilisation commune. Elle répond à trois objectifs concrets :

Related: