background preloader

Une alternative à la grande distribution en plein cœur de Paris

Une alternative à la grande distribution en plein cœur de Paris
C’est dans l’un des quartiers les plus populaires de la capitale, la Goutte d’Or, qu’a ouvert Coop à Paris. L’enjeu, créer une vraie alternative à la grande distribution en soutenant l’activité des petits producteurs, tout en garantissant des prix accessibles. Depuis le lancement de la coopérative en janvier 2014, les familles du quartier adhèrent en masse et donnent de leur temps en contrepartie. Prochaine étape, la mise en place de paniers solidaires en vue de toucher les plus précaires. « De la viande, des fruits, des fromages, des pâtes, des produits laitiers, une gamme alimentaire complète, et cela évoluera ! Coop à Paris est une aventure de consommateurs citoyens. 120 producteurs bio pour 12 millions d’habitants... Les producteurs sont implantés dans l’Oise, en Charente, en Haute-Normandie, en Picardie, en Lozère et dans le Var. Des produits de qualité à des tarifs accessibles Des produits de qualité donc, mais aussi des tarifs accessibles grâce au contournement des intermédiaires. Related:  Transition

conférences enregistrées Pour visualiser les dernières conférences enregistrées, rendez vous sur le mur de daily motion Pour copier le son sur un lecteur MP3 : placer la flèche de la souris sur "Ecouter le fichier son", clic droit, un menu déroulant s'ouvre, cliquer alors sur "Enregistrer le lien sous...". Choisir l'espace où vous souhaitez enregistrer ce son (par exemple votre lecteur MP3). et patientez... "Droits de la nature : vers une reconnaissance de l’environnement, Bien Commun de l’l’Humanité ?" Fabrice Flipo, maître de conferences en philosophieEcouter Regarder la vidéo "Les villes « zéro déchet » : un objectif réalisable ?" Sandro de Cecco, Physicien, enseignant-chercheur à Paris-Diderot et au CERNEcouter Regarder la video "Vers une économie de la contribution : l'exemple des logiciels libres est-il généralisable" ? Bernard Stiegler, philosophe Ecouter Regarder la video "Comment sortir des productions animales pour revenir à un élevage éthique ?" Regarder la vidéo avec Célina WhitakerRegarder la vidéo Ecouter

1000 vaches : un projet à empêcher Actualités : Des membres de la Confédération paysanne ont démonté quelques éléments de la salle de traite pour protester contre le projet. Maintenant : Contactez Senoble, entreprise qui collecterait le lait de la ferme des 1000 vaches.29 juin : grande fête anti-élevage de 1000 vaches à Drucat. Nous vous y attendons nombreux.28 octobre : procès à Amiens de membres de la Confédération paysanne. Soutenons-les ! En savoir plus. Un projet à empêcher Dans la Somme, un projet d'élevage de 1000 vaches laitières et 750 veaux et génisses suscite la résistance des habitants des communes concernées. Pourquoi s'opposer au projet Février 2014 : dépôt d'un référé suspension de permis de construire Le lundi 17 février a été déposé devant le Juge du Tribunal administratif d'Amiens un référé demandant la suspension du permis de construire de l'élevage dit des 1000 vaches. Une semaine de mobilisation du 6 au 10 janvier 2014 Les vaches en colère mobilisées du 6 au 11 janvier A l'action depuis février 2012

*****A Paris, un supermarché collaboratif veut rendre les bonnes choses accessibles à tous Ce n'est pas un loup, mais une louve qui est aux portes de Paris. Venue d'outre-Atlantique, elle couve une jolie portée d'idées coopératives pour développer un modèle de distribution alternatif pour bons produits locaux et pas chers. Rencontre avec ses instigateurs. La passion des bonnes choses Tom, Brian et Maëlanne - 5 novembre 2013 - Photo: @SoAnn Brian Horihan vient du Minnesota, et Tom Boothe de l’Indiana. Brian a lui aussi fait du cinéma, tout en s'intéressant au jardinage, à l’agriculture, aux potagers urbains, aux coopératives... « Ni Tom ni moi ne venons de familles riches, on vient des lower middle class, on ressentait le besoin de trouver un lieu où l'on peut acheter les produits bons et pas chers », souligne-t-il pour expliquer comment a germé en eux l'idée de créer à Paris un supermarché coopératif. Trouver un bon équilibre de valeurs L'idée, simple, consiste à créer un espace de vente de bons produits pas chers. A Paris, La Louve ouvrira ses portes dans le 18e arrondissement.

Les Français en 2014 : évolutions et prises de conscience – ou comment la crise a créé du positif « Citoyens en transition Cet article a été initialement publié sur le blog Le Palais Savant. Le mois de Juin est porteur de bonnes nouvelles et de fruits de toutes les couleurs. Je vous laisse déguster les fruits et j’en profite pour partager avec vous les bonnes nouvelles Il faut prendre le temps de savourer les progrès faits et les nouvelles énergies qui se mettent en place. Et éviter autant que possible notre tendance à ne remarquer que “ce qui ne va pas”, ce que les autres ne font pas ou n’ont pas encore compris. Grâce à l’étude « Évolutions du comportement des français face au développement de l’économie circulaire » réalisée par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et diffusée en Juin 2014, on apprend que (toutes les phrases en italique sont extraites de l’étude) : 30% de la population veut consommer MOINS et MIEUX ! 30% c’est énorme, c’est la tendance majoritaire et cela suffit à soutenir un changement durable dans notre manière de consommer et de penser le bonheur.

La "révolution des patates" : quand les Grecs décident de se passer des supermarchés Nous avons eu cette idée il y a un mois, quand nous avons entendu parler de manifestations d’agriculteurs désespérés par le prix auquel les distributeurs voulaient acheter leur marchandise. Plutôt que de les vendre à perte à un intermédiaire ou de les laisser pourrir, ils ont choisi de les donner gratuitement aux passants. C’est là qu’on s’est dit : "Pourquoi ne pas supprimer l’intermédiaire ?". Nous avons donc lancé ce site qui permet aux gens de commander et d’aller chercher leurs patates sur un parking, directement dans le camion du fermier. Avant, les agriculteurs vendaient leurs pommes de terre 12 cents le kilo alors que leur seule production leur coûte deux fois plus cher. Jusqu’à présent, nous avons organisé deux journées de distribution des commandes. Ce qui est intéressant, c’est que dès que les gens ont commencé à acheter ces pommes de terre, tous les supermarchés locaux ont lancé des promotions, certains faisant passer le prix du kilo de 70 à 35 cents.

À Langouët (Bretagne), 10 ans de cantine 100 % bio et local 710 vaches, 602 habitants et une cantine 100 % bio : depuis 10 ans, la commune de Langouët en Ille-et-Vilaine, entre Rennes et St-Malo, garantit une alimentation entièrement bio et la plus locale possible aux 80 enfants des quatre classes de l’école publique qui fréquentent la cantine. Une cantine 100 % bio depuis 10 ans avec un coût de revient du repas en baisse. « Une expérience réussie qui a démarré en 2004 et qui prouve que le 100 % bio est possible, avec un approvisionnement de proximité et de saison », confirme Daniel Cueff, maire depuis 1999. Le repas bio moins cher ! « Nous voulons témoigner que le 100 % bio à la cantine est possible et qu’il n’est pas plus cher, explique le maire, également conseiller régional. Daniel Cueff, maire de Lagouët depuis 1999. Les producteurs de Manger Bio 35 et les cuisinières autour du maire. Zéro gaspillage Contre toutes idées reçues, le prix de revient du repas a baissé ! Plus visible ave le label « En cuisine » d’Ecocert Un effet levier

« Pour changer la société, il faut raconter une nouvelle histoire » Cyril Dion et Mélanie Laurent ont lancé la réalisation d’un film racontant les initiatives qui, à travers le monde, changent la vie. Pour y parvenir, ils ont lancé en mai une campagne de financement citoyen, qui a connu un grand succès, rassemblant plus de 430 000 euros envoyés par 10 000 donateurs. C’est aujourd’hui le dernier jour de la campagne. Le tournage a commencé. De passage à Paris entre les Etats-Unis d’où il revenait et la Grande-Bretagne où il repartait, Cyril Dion a répondu à nos questions. - Cyril Dion - Reporterre - Présentez-nous le projet de ce film ? Cyril Dion - L’idée, c’est de montrer à quoi la société pourrait ressembler, demain, si on mettait bout à bout toutes les meilleures solutions qu’on connaît. Comment donner aux gens l’envie de construire cette société de demain si on ne voit pas à quoi elle ressemblera ? Pourquoi faudrait-il changer de modèle de société ? L’idée du couple qui a mené l’étude – Anthony D. Après, on l’a croisé avec d’autres réflexions. Non.

Après le cheval dans les lasagnes, le scandale des étiquettes sur le poisson Il n'y a pas qu'en Europe que la nourriture a des problèmes d'étiquetage. Après le scandale de la viande de cheval, qui a débuté en Irlande avant de toucher 20 pays européen (dont la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne et le Portugal), c'est au tour des Etats-Unis de se pencher sur ce que contient vraiment la nourriture… et il y a quelques surprises. D'après une enquête d'Oceana - une ONG spécialisée dans la protection de l'océan - citée par le New York Times, le poisson dégusté aux Etats-Unis n'est souvent pas le même que celui inscrit sur l'étiquette... Parmi les 1 215 échantillons de poissons achetés et testés dans 674 points de vente de 21 Etats du pays - que ce soit dans des restaurants, des marchés ou des sushis bar - l'ONG a trouvé... que près d'un tiers des poissons achetés et mangés aux Etats-Unis ne sont tout simplement pas ce qu'ils sont censés être. 59% du thon consommé aux Etats-Unis n'est pas du thon, détaille The Atlantic.

L'Indépendante : l'épicerie dont vous êtes le héros (totalement autogéré) A L'indépendante, les clients décident ensemble des achats, mettent en rayon et encaissent eux-mêmes. Créée il y a presque 2 ans, cette épicerie autogérée permet à ses adhérents d'acheter des produits sains à des prix abordables tout en expérimentant collectivement une alternative au supermarché. Jusqu’en 2008, Hervé était un doux rêveur qui pensait qu’en « jouant du rock’n roll on était en action contre le système. Mais je me suis trompé », reconnait-il. La crise l’a poussé à « changer radicalement [s]on existence » et à se lancer « dans l’action concrète ». C’est par l’assiette que ce musicien de profession est rentré dans la sphère militante. « Il m’a semblé que l’alimentation était un point central de l’action possible. « On a senti que l’on touchait à une certaine aspiration réelle d’un certain nombre de personnes », raconte Hervé. Sortir du supermarché Chaque adhérent ce sert librement dans ces deux placards et note ensuite ses achats sur le site internet MoneyCoop. Emmanuel Daniel

The latest French fashion: Eating ugly fruits and veggies Few things are more unappealing than a lumpy, bruised potato covered in sprouts. But leave it to the French to make it look sexy. A campaign by the French supermarket chain Intermarché is on a mission to make shoppers see the inner beauty in scarred, disfigured, or otherwise odd-shaped fruits and vegetables. “Now, you can eat five ‘inglorious’ fruits and vegetables a day. The French are eating it up like chocolat. Unnecessary waste We sure could eat more ugly veggies over on this side of the pond. Part of the problem is the structure of our industrialized food system. When prices are too low, it costs a farmer more to harvest his or her field than he or she would make by the sale of the produce. Standards are a necessary trade tool for retailers, for them to know what they’re getting when they buy in bulk quantities, explained Dana Gunders, a food waste expert at the NRDC. All about marketing “There are and always will be bargain shoppers out there,” Gunders said.

Profitant de la démission du Pape, Findus révèle que les lasagnes contenaient du dauphin, du chaton, et du koala France – Alors que le monde entier a les yeux tournés vers Rome après l’annonce de la démission du Pape, Findus profite de l’emballement médiatique pour révéler la suite des analyses des plats de lasagnes. Selon ces analyses, on y trouverait des restes de koalas, de chatons et de dauphins. Profiter de l’attention détournée C’est un communiqué qui est passé totalement inaperçu. Une communiqué qui a été totalement occulté par la déflagration médiatique de la nouvelle de la démission du Pape. « Oui nous avons vu qu’il y avait une excellente fenêtre pour diffuser cette information. La société a précisé qu’elle suivait avec attention l’évolution de la situation et qu’elle pourrait diffuser ultérieurement d’autres analyses.« Vous seriez surpris de tout ce que nous avons pu trouver, mais nous voulons garder un peu de suspense » Dans l’immédiat, et selon les constatations du Gorafi, aucun autre média n’avait repris pour l’instant ce communiqué. Le Gorafi Illsutration : iStock Articles liés:

Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société. Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ? L'holacratie qui provient des mots grecs « holos » désignant « une entité qui est à la fois un tout et une partie d’un tout » et de « kratos » signifiant « pouvoir ». Elle constitue une pratique pour les organisations en recherche d’efficacité et d’agilité dans leurs structures de base : organisation, processus de décision, réunions. Un système de pilotage dynamique : Avec ce système de prise de décision, l’entreprise s’ouvre à la créativité de ses membres : les individus travaillent en intelligence collective, créant un champ de conscience supérieur à la somme de ses participants. Quel impact sur le territoire ? Instaurer l'holacratie dans une organisation permet de : 1. 3. Holacracy (en anglais)

Etiquetage du mode d'élevage des animaux Question d'étiquette Plus de 80 % des animaux sont élevés dans des élevages industriels en Europe ; des modes de production dissimulés derrière des portes closes, hors de notre vue. Il est essentiel de savoir d'où vient notre nourriture et comment elle est produite, pour permette un choix éclairé des consommateurs. Nous voulons un étiquetage basé sur le mode d'élevage pour tous les produits carnés et laitiers vendus dans l'UE, pour répondre à la question que les consommateurs se posent : « comment cet animal a-t-il été élevé ? » Un étiquetage simple et clair Un étiquetage selon le mode d'élevage doit être simple et clair et figurer sur tous les produits et ingrédients issus d'animaux dans l'UE. Cette demande d'étiquetage au niveau européen est une demande d'envergure. La voie tracée par les œufs En 2004, après une énorme campagne, l'UE a introduit un étiquetage obligatoire relatif au mode de production sur les coquilles d'œufs. L’étiquetage pour les productions extensives et intensives

Vivre en autonomie en France : une réalité Si vous pensez que tout plaquer pour une vie d’aventures n’est possible qu’à l’étranger, détrompez-vous. Pas besoin d’habiter à l’autre bout du monde pour vivre sa liberté. Nico, Marina et leur tribu prouvent que tendre vers l’autonomie n’est pas utopique en France. Vous me direz : C’est bien beau tout ça mais ça demande un certain budget et des conditions. Tout dépend de ce que vous voulez vraiment être. Nico, expatrié de la société de consommation C’est dans la montagne ariégeoise, sur deux hectares de terrain-forêt que l’aventure de Nico commence. Un village à proximité n’est malgré tout pas de refus Ne le prenez pas pour un ermite, cet ingénieur informatique est un vrai entrepreneur. Avec sa compagne Marina et leurs 5 enfants, ils tendent vers l’autonomie Tant matérielle que psychologique. Parce que le rapport temps/argent imposé par un système qui s’écroule ne semble plus adapté. Deux amis proches se joignent à la tribu pour l’aventure. Dans des yourtes disséminées à flan de montagne

Related: