background preloader

Pl@ntNet : l'application smartphone qui identifie les végétaux- 7 août 2014

Pl@ntNet : l'application smartphone qui identifie les végétaux- 7 août 2014
SMARTPHONE. Qui, lors d’une ballade, ne s’est jamais demandé quel nom pouvait bien porter telle fleur, telle herbe, tel arbre ? Aujourd’hui, la réponse est dns la poche, ou plutôt dans le téléphone. L’application Pl@ntNet la fourni en une photo et quelques clics. Pl@ntnet est le fruit d’une collaboration de trois ans entre l'INRIA, l’Inra, le Cirad et l’IRD (agronomie tropicale), l’Inria (Informatique et sciences du numérique) et le réseau de botanistes amateurs Tela Botanica. Le projet est financé par Agropolis Fondation. BASE DE DONNÉES. "Les images sont alors passées à la moulinette d'un algorithme qui va les déformer (rotations, changements d'échelle...) afin d'en extraire les invariances" explique Alexis Joly, chercheur à l'INRIA Sophia-Antipolis, en charge du développement de ce programme. "Si la photo est floue ou ambigüe, le serveur donne plusieurs solutions, de la plus ressemblante à la plus éloignée" Alexis Joly chargé de développement de l'application APPRENTISSAGE.

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20130305.OBS0785/pl-ntnet-l-application-smartphone-qui-identifie-les-vegetaux.html

Related:  culture numérique - document numériqueherboristerie, herbalisme

Deux pouces et des neurones - Études et statistiques Pratiques, consommations et usages culturels Département des études, de la prospective et des statistiques Questions de culture Rapport d'étude et de recherche Statistiques culturelles Sylvie OCTOBRE A paraître le 24 septembre 2014 Diffusion La Documentation française 288 p. ISBN 978-2-11-128155-4 12 € De la fin des années 1980 à la fin des années 2000, qu’est-ce qui a changé dans les univers culturels juvéniles ? Si certaines caractéristiques de la jeunesse perdurent d’une génération à l’autre – plus technophiles, amateurs de pratiques artistiques, en recherche d’expression et d’expérimentation, plus engagés que leurs aînés dans la culture –, les jeunes de la fin des années 2000 n’ont pas grandi dans le même contexte économique, social et culturel que ceux des années 1980. En vingt ans, bien des choses ont changé.

Mauvaises herbes : reconnaître leur utilité... et parfois s’en défaire « Je classerais volontiers les végétaux en deux camps, ceux que l’homme altère et transforme pour son usage, et ceux qui viennent spontanément. Rameaux, fleurs, fruits ou légumes, cueillez tant que vous voudrez les premiers. Vous en semez, vous en plantez, ils vous appartiennent : vous suivez l’équilibre naturel, vous créez et détruisez ; – mais n’abîmez pas inutilement les secondes.Elles sont bien plus délicates, plus précieuses pour la science et pour l’art, ces mauvaises herbes, comme les appellent les laboureurs et les jardiniers. Elles sont vraies, elles sont des types, des êtres complets. » Comme George Sand dans les « Nouvelles lettres d’un voyageur » (publié en 1868), tout jardinier naturel digne de son nom vous le dira : il n’y a pas de « mauvaises herbes ».

Photosynthèse artificielle : ils transforment du CO2 en matière première C’est au cœur des feuilles que se produit la photosynthèse. Un processus bioénergétique qui, à partir d’eau, de dioxyde de carbone (CO2) et de soleil, permet aux plantes de synthétiser de la matière organique. © Pop H, Flickr, CC by-nd 2.0 Photosynthèse artificielle : ils transforment du CO2 en matière première - 3 Photos

André Gunthert, historien de l’image numérique L'Atelier des médias est, à la fois, une émission de radio et un réseau social traitant des évolutions et révolutions dans le monde des médias. Vous aussi venez découvrir nos contenus et, si vous le souhaitez, vous inscrire : Le travail de Ziad Maalouf, Simon Decreuze et de leur équipe est, chaque semaine, enrichi, stimulé, orienté, aiguillé par vos contributions, vos réactions, vos commentaires, vos suggestions, via la communauté de l'Atelier des médias. Ziad Maalouf reçoit les acteurs des évolutions et des révolutions des médias dans le monde. Avec Marie-Catherine Beuth du blog Etreintes digitales, l'Atelier analyse chaque semaine l'actualité des médias.

Où se former pour être herboriste en France ? Si le mal de vivre des herboristes trahit le manque de reconnaissance d’un métier vieux comme le monde, des écoles se battent encore en France pour maintenir en vie un secteur d’avenir… Si la France est un des derniers pays à reléguer au second plan un savoir ancestral dont chacun reconnaîtrait pourtant l’utilité, la demande pour se former à l’herboristerie ne cesse de croître, preuve qu’un regain d’intérêt pour la santé par les simples est bel et bien présent sur notre territoire. Contres les formations clandestines qui pullulent sur la toile, tachons d’établir la liste des écoles d’herboristerie fiables qui sauront vous accompagner dans vos projets les plus fous.

La taille du proton défie la physique du modèle standard Vue d'une partie du système de lasers nécessaire pour réaliser l'expérience de la détermination du rayon du deutéron, le noyau du deutérium. À cet endroit, la lumière invisible du laser infrarouge est convertie en un laser de lumière verte. © Institut Paul Scherrer, A. Antognini et F. Reiser La taille du proton défie la physique du modèle standard - 3 Photos

Le numérique est-il le conte de fées du XXIe siècle S’il avait vécu en 2015, le petit chaperon rouge n’aurait jamais mis les pieds, pour de vrai, dans une forêt pour visiter sa grand-mère alitée. Il se serait connecté via Skype ou Viber pour prendre de ses nouvelles. Quant à faire passer la galette et le petit pot de beurre, quelques électrodes dans la bouche de mère-grand auraient suffi, selon le principe de la sucette numérique, les ‘’Digital Lollilop’’ développées par l’université de Singapour.

Voici 10 plantes qui attirent les énergies positives Les plantes s’utilisent depuis toujours dans la décoration d’intérieur des maisons, des bureaux ou des commerces car elles donnent un aspect frais et naturel à ces lieux, mais aussi parce qu’elles améliorent le flux d’énergies positives tout en chassant les énergies négatives. Les experts de ce domaine affirment que certaines plantes, plus que d’autres, ont la capacité de promouvoir les énergies et de nous donner une sensation de bien-être tous les jours. Pour cela, elles doivent être vivantes, c’est-à-dire qu’elles doivent être placées dans un pot de fleurs et que nous devons en prendre soin.

Un nouveau record avec le refroidissement par laser de molécules Une cavité optique utilisée pour contrôler la longueur d'onde des lasers employés pour refroidir des molécules de fluorure de strontium dans un piège magnéto-optique. © Michael Helfenbein Un nouveau record avec le refroidissement par laser de molécules - 2 Photos Les propriétés individuelles des atomes et des molécules sont en partie cachées par leur comportement collectif dans les gaz, les liquides ou les solides et c’est pourquoi les physiciens ont cherché à les isoler et à les piéger pour pouvoir les étudier plus en détail.

Related: